Valentine Goby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Valentine Goby
Description de cette image, également commentée ci-après
Valentine Goby (Le Livre sur la place, Nancy, 2011)
Naissance 1974
Grasse Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français

Œuvres principales

Qui touche à mon corps je le tue (2008), Kinderzimmer (2013), Un paquebot dans les arbres (2016)

Valentine Goby est une écrivaine française née à Grasse en 1974. Elle vit en région parisienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à Sciences Po, Valentine Goby a vécu trois ans en Asie, à Hanoï et à Manille, où elle a travaillé pour des associations humanitaires auprès d'enfants des rues. Elle a commencé sa carrière professionnelle chez Accenture où elle a travaillé en Ressources Humaines de 1999 à 2001.

Elle n'a jamais cessé d'écrire, et publie son premier roman en 2002 chez Gallimard : La Note sensible, qui obtient le Prix René-Fallet 2003[1]. Elle devient enseignante en lettres et en théâtre, métier qu'elle exerce en collège durant huit années avant de se consacrer entièrement à l'écriture, et à de multiples projets autour des livres : ateliers, rencontres, conférences, résidences d'écritures en milieu scolaire, détention, en médiathèque, à l'université.

Elle est maître de conférences à Sciences Po en littérature et ateliers d'écriture de 2013 à 2016, conseillère littéraire pour le festival du livre de Metz depuis 2016, et chroniqueuse pour le journal La Croix de septembre 2016 à janvier 2017. Outre ses 13 publications en littérature générale, elle écrit une œuvre importante pour la jeunesse.

Valentine Goby est lauréate de la Fondation Hachette, bourse jeunes écrivains 2002 et a reçu le prix Méditerranée des Jeunes, le prix du premier roman de l'université d'Artois, le prix Palissy, le prix René-Fallet et le Prix premier roman de Culture et bibliothèques pour tous de la Sarthe en 2003. Elle a depuis reçu de multiples récompenses pour chacun de ses romans, en littérature générale et en littérature jeunesse.

Publié chez Actes Sud en 2013, son roman Kinderzimmer reçoit de nombreux prix l'année suivante, dont le prix des libraires[2], et le prix Gabrielle d'Estrées. Il est traduit ou en cours de traduction en plusieurs langues.

Valentine Goby est présidente du Conseil Permanent des Écrivains depuis 2014, et Vice-Présidente de La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse. Elle est Chevalier des Arts et Lettres.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Note sensible, Gallimard, 2002 (ISBN 2070765415) ; Folio, 2004 (ISBN 207031331X)
    Prix premier roman de Culture et bibliothèques pour tous de la Sarthe ; Prix René-Fallet 2003[1]
  • Sept jours, Gallimard, 2003 (ISBN 2070733025) ; Folio, 2016
  • L'Antilope blanche, Gallimard, 2005 (ISBN 2070774732) ; Feryane, 2006 (ISBN 2840116928) ; Folio, 2007 (ISBN 2070347109)
  • Manuelo de la Plaine, Gallimard Jeunesse, coll. Folio junior, 2007
  • Petit éloge des grandes villes, Gallimard, coll. Folio 2 euros, 2007
  • L'Échappée, Gallimard, 2007 (ISBN 207078407X) ; Folio, 2008
    Prix Ouest 2008
  • Collection Français d'ailleurs
    • Le Rêve de Jacek, de la Pologne aux Corons du Nord, illustrations de Olivier Tallec, Autrement Jeunesse, 2007 ; Casterman poche, 2015
    • Le Cahier de Leila, de l'Algérie à Billancourt, illustrations de Ronan Badel, Autrement Jeunesse, 2007 ; Casterman poche, 2015
    • Adama ou la Vie en 3D, du Mali à Saint-Denis, illustrations de Olivier Tallec, Autrement Jeunesse, 2008 ; Casterman poche, 2015
    • Le Secret d'Angelica, de l'Italie aux fermes du Sud-ouest, illustrations de Ronan Badel, Autrement Jeunesse, 2008
    • Thiên An ou la grande traversée, du Viêtnam à Paris XIII, illustrations de Ronan Badel, Autrement Jeunesse, 2009 ; Casterman poche, 2015
    • Chaïma et les secrets d'Hassan, du Maroc à Marseille, illustrations de Ronan Badel, Autrement Jeunesse, 2009
    • Anouche ou la fin de l'errance, de l'Arménie à la Vallée du Rhône, Autrement Jeunesse, 2010
    • João ou l'année des révolutions, du Portugal à Champigny, Autrement Jeunesse, 2010
    • Antonio ou la Résistance, de l'Espagne à la région Toulousaine[3], illustrations de Ronan Badel, Autrement Jeunesse, 2011
      Prix du roman historique jeunesse 2013[4]
    • Lyuba ou la tête dans les étoiles, de la Roumanie à l'Île de France, illustrations de Ronan Badel, Autrement Jeunesse, 2012
    • Les Deux Vies de Ning. De la Chine à Paris-Belleville, illustré par Philippe de Kemmeter, Autrement Jeunesse, 2013
      • Tous Français d'ailleurs ! , Casterman, 2016, Grand format jeunesse (compilation de six romans de la collection Français d'ailleurs)
  • Qui touche à mon corps je le tue, Gallimard, 2008 ; Folio, 2010
  • Méduses, Jérôme Millon, 2010 ; Folio, 2011
  • Banquises, Albin Michel, 2011 ; Livre de poche, 2013
  • Le Voyage immobile, Actes Sud Junior, 2012
  • Le Mystère de Hawa'a, Albin Michel Jeunesse, 2013 (album)
  • La Porte rouge, 2013, Thierry Magnier, (collection Photoroman)
  • Une preuve d'amour, éditions Thierry Magnier[5] , 2013 et nouvelle édition 2017 (roman jeunesse)
  • Kinderzimmer, Actes Sud, 2013 (ISBN 9782330022600) ; coll. Babel, 2015
Prix des libraires 2014[2] ; Autres prix 2014 : Prix Libraires en Seine ; Prix des lecteurs du Maine Libre ; Prix SOS libraires ; prix Gabrielle d'Estrées ; Prix littéraire de l'Académie de Bretagne et des Pays de Loire ; Prix coup de cœur des lecteurs, Salon du livre d'histoire de Blois ; Prix Jean d'Heurs du roman historique ; Prix Jean-Monnet des Jeunes Européens ; Prix des lycéens et apprentis d'Ile de France[6] ; Prix des Lycéens de Gujan Mestras ; Prix des lycéens et apprentis de la région PACA ; Prix de la Fondation Annalise Wagner (Neubrandenburg - Allemagne)
  • La Fille surexposée, Alma Editeur (coll. Pabloïd), 2014 (ISBN 9782362791031)
  • Baumes, Actes Sud, 2014 (coll. Essences) (ISBN 978-2-330-03689-8)
  • Le Grand Mensonge de la famille Pommerol, Thierry Magnier, 2015 (coll. « En voiture Simone ! »)
  • Juliette Pommerol chez les Angliches, Thierry Magnier, 2016 (coll. « En voiture Simone ! »)
    Prix littéraires : Primé des écoliers, Reims 2016 ; Prix Époque du Festival du livre de Caen 2017
  • Le Sorcier vert, Thierry Magnier, 2016 (collection « Les décadrés ») album
  • Un paquebot dans les arbres, Actes Sud, 2016[7]
    Prix du roman de L'Hebdo 2016 ; Roman français de l'année 2016 : Etoile du journal Le Parisien Aujourd'hui en France ; Sélection du Prix Patrimoines 2016[8] : Prix Culture et bibliothèque pour tous (Cherbourg) 2017 ; Prix Lycéens des villes, lycéens des Champs (Normandie) ; Grand prix de la fiction de la Société des Gens de Lettres 2017
  • La Fiesta de Mamie Pommerol, coll. « En voiture Simone ! », Thierry Magnier, 2017
  • « Je me promets d'éclatantes revanches » - Une lecture intime de Charlotte Delbo, L'Iconoclaste, 2017

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Lauréats du prix René-Fallet, site officiel.
  2. a et b Roman lauréat du prix 2014, sur le site du Nouvel Observateur, du 18/03/2014.
  3. Fred Ricou, « Antonio ou La Résistance », article du site actualitte.com du 27 novembre 2011.
  4. Lauréats du Prix du roman historique jeunesse, site ricochet-jeunes.org.
  5. Fiche du livre, sur le site de l'éditeur.
  6. « Valentine Goby reçoit le prix littéraire des lycéens d'IDF », sur Actes Sud
  7. « Etoile du roman français : «Un paquebot dans les arbres» de Valentine Goby », leparisien.fr,‎ 2016-12-13cet07:00:00+01:00 (lire en ligne)
  8. « Sept titres en lice pour le premier Prix Patrimoines », article du site livreshebdo.fr du 29 août 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :