Valentin Clastrier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Valentin Clastrier est un joueur de vielle à roue français.

Il se présente comme le chef de file des viellistes de la nouvelle génération. Il a effectué plusieurs collaborations dans le monde du jazz ou de dans le domaine de la danse contemporaine, du cinéma et du théâtre.

En concevant dans les années 1980 un prototype électroacoustique alto, et en développant un jeu novateur, Valentin Clastrier a élargi les possibilités de la vielle à roue.

Biographie[modifier | modifier le code]

Valentin Clastrier est né à Nice en 1947 d'un père artiste lyrique, et d'une mère kinésithérapeute.Il étudia durant deux ans à l'École Freinet, dans le Sud de la France. Valentin qualifiera plus tard ces deux années comme « les plus belles de sa vie ». Il apprit là-bas à vivre en société : « chacun d'entre nous avait une tâche quotidienne à remplir. Pour ma part, je devais balayer tous les matins une petite allée de pavés blanc. Elle me semblait interminable. Des années plus tard, je l'ai revue ; elle était minuscule ! On était fier de montrer aux autres ce qu'on faisait, et Papa Freinet [le fondateur de ce système pédagogique] cherchait à développer l'idée qu'on avait tous notre place, chaque tâche que l'on accomplissait était importante. On avait aussi un journal que chacun tenait, et de temps en temps on en faisait la lecture. Il s'agissait de faire part des questions qu'on se posait, de petits événements qui nous avait fait rire ou marqué... ». Pourtant, Valentin n'était pas toujours facile à vivre et se rappelle être resté un ou deux jours dans un figuier durant l'été, se nourrissant de figues et ne voulant pas en descendre. Sa sœur l'en a finalement convaincu. Au terme de ces deux ans, les parents de Valentin les font, lui et sa sœur, remonter sur Paris, car ils ont enfin trouvé un appartement. Valentin a dix ans, et se retrouve perdu dans le système scolaire classique. Il arrête rapidement l'école, et cherche du travail pour financer ses cours de musique (il apprend la trompette et la guitare). Il travaillera notamment comme interne, dans un hôpital. Il échappe au service militaire, et fait la manche en jouant des chansons humoristiques, qu'il compose. Un jour, il entend parler d'un casting que Jacques Brel réalise, et se présente. L'illustre chanteur le prend sous son aile, le surnommera « fils », lui offrira une Ramirez (en), et Il sera sélectionné pour jouer, en tant que guitariste, dans L'Homme de la Mancha (1968-1969). Valentin Clastrier à également tourné de nombreuses années avec Ricet Barrier, et joué dans les mêmes cabarets que des grandes stars du siècle dernier, tel que Boby Lapointe. Il confie en riant « Boby n'avait aucun sens du rythme, alors son pianiste lui disait "écoute, tu tapes du pied en chantant, et je te suis". L'effet sur scène était très comique ! ».

Trompettiste, puis guitariste, il arrive à la vielle à roue vers 1970. Ce fut une révélation pour lui. De formation classique, il abordera l'instrument sans passer par le répertoire traditionnel. En 1987, le « vielleux pas comme les autres » est le premier à mettre sérieusement au point avec le luthier, installé en Lozère, Denis Siorat, la vielle électroacoustique : ses 27 cordes au lieu de 10, décuplent les possibilités initiales de l'instrument. Allant des influences asiatiques (La vielle à roue de l'imaginaire, 1982 Grand prix du disque) à des sons plus expérimentaux (Hérésie, 1992), Clastrier mêle surtout la pratique de la vielle au jazz. Aujourd'hui, il fait figure de maître incontesté grâce à sa virtuosité et ses innovations en technique de jeu. En perpétuelle recherche, il publie un livre dans lequel il propose un regard nouveau sur la vielle à roue, sa technique de clavier et de détaché. Cette « méthode non-méthodique » est le fruit de nombreuses années de recherches — ainsi que de résidences en Lozère —, durant lesquelles, au contact de la musique contemporaine (Olivier Messiaen...), Clastrier a pu découvrir et développer une nouvelle pratique de l'instrument.

Il est Chevalier des Arts et des Lettres depuis 1984.

Il vit maintenant depuis plus de trente ans reclus dans l'ancienne école où ont enseigné les parents d'Alain-Fournier. Il fait quelques concerts et donne des interviews, mais préfère innover plutôt que se médiatiser. Il a eu tardivement deux filles, qu'il élève en parallèle.

Discographie[modifier | modifier le code]

Sous le nom de Valentin Clastrier[modifier | modifier le code]

  • La vielle à roue de l'imaginaire, 1982.
  • Les esprits de la nuit,avec les philarmonistes de Châteauroux et Migrations, 33 tours Auvidis AV 4735
  • Les maitres de la vielle à roue, Valentin Clastrier, 1987.
  • Hérésie, 1991.
  • Nos amis les hommes 423, un titre avec Jean-Jacques Birgé et Bernard Vitet (Un drame musical instantané, Opération Blow-Up), 1992.
  • Héloise, 1993 (avec l'ensemble de Michael Riessler).
  • What a time, de M. Riessler, Cd Label Bleu LBLC 6537
  • Le bûcher des silences, 1994.
  • Tentations d'Abélard, 1995 (avec l'ensemble de Michael Riessler).
  • Palude, 1995 (avec Michael Riessler & Carlo Rizzo).
  • Vieille à roue au Pays des Cathares, CD Silex Auvidis Y225070
  • Irvi, 2002 (avec l'ensemble de Denez Prigent).
  • Opération Blow up avec "Un Drame Musical Instantané"
  • Les petits endroits du corps, de G. Siracusa pour une chorégraphie
  • Petit Ciel, composition et interprétation pour une chorégraphie
  • Paysages cathares, composition et interprétation pour une court métrage
  • participation à l'émission Mégamix no 163, Arte 1994
  • Me' Zalc'h Ennon ur Fulenn Aour, de Denez Prigent, CD 539254-2, Barclay
  • Holl a-grevret, 2002 (live avec l'ensemble de Denez Prigent).
  • Le Roman de Renart, 2004 (avec le raconteur Jean Rochefort).
  • Les chants de Mandrin, 2010 (musique du film de Rabah Ameur-Zaïmeche).
  • [nouvel album], 2013 (Innacor Records)

Sous le nom de Gérard d'Astrier, et de Valentin[modifier | modifier le code]

  • Une vingtaine de 45 tours chez Philips : Rondes et chansons de France, avec Renée Caron et la Chorale des Petits Chanteurs d'Île-de-France
  • Huit 45 tours, Ronde, collection bleue, Junior production (Sonopresse)
  • Rôle de Bastien dans Bastien et Bastienne, 1er opéra de Mozart (Phonogram)
  • Trois microsillons, avec Ricet Barrier

Sous le nom de Gérard Clavel[modifier | modifier le code]

  • L'Homme de la Mancha, avec Jacques Brel, Barclay (68-69 BA 274)[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La vielle & l'univers de l'infinie roue-archet, Modal, coll. "Études", 2006. (avec DVD explicatif)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) L'Homme de la Mancha sur Discogs (liste des versions d'une même œuvre)

Liens externes[modifier | modifier le code]