Valentin Carron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carron.
Valentin Carron
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Représenté par

Valentin Carron, né en 1977 à Fully, est un artiste suisse. Il vit et travaille à Fully.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entre 1997 et 2000, il suit les cours de l'école cantonale d'art du Valais, à Sierre, puis à l'école cantonale d'art de Lausanne (ECAL).

En 1999, il reçoit le prix d'encouragement à la création de l'État du Valais ainsi que le prix de la Fondation Ernest Manganel et le prix Odette Steinmann. En 2000 et 2001, il remporte un prix fédéral d'art, cette dernière année accompagné du Prix Moët Hennessy, Suisse.

Depuis 2006, il enseigne à l'école cantonale d'art de Lausanne (ECAL). Sa Fotolitographie Ciao, 2011, est conservèe au Museo Cantonale d'Arte de Lugano[1].

Expositions personnelles (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Apre mont (avec David Hominal, Balthazar Lovay et Fabian Marti), Centre culturel suisse, Paris
  • 2007 : Valentin Carron, Kunsthalle, Zürich
  • 2006 : Déchéance, élégance, déhanchement, Swiss Institute, New York
  • 2006 : Valentin Carron vs Mai-Thu Perret. Solid Objects, Chisenhale Gallery, Londres
  • 2005 : Rellik, Galerie Eva Presenhuber, Zürich
  • 2005 : Valentin Carron vs Mai-Thu Perret, Centre d'art contemporain (Genève)
  • 2005 : Fer de Lance, Galerie Francesca Pia, Berne

Expositions collectives (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Bex & Arts 2008, Triennale de sculpture contemporaine en plein air, Bex
  • 2007 : Art en plein air - Môtiers 2007, Môtiers
  • 2006 : In den Alpen, Kunsthaus de Zurich
  • 2005 : Excentricités, Progr : Zentrum für Kulturproduktion, Bern
  • 2005 : OKIOKAY, Swiss Institute/Grey Art Gallery, New York
  • 2005 : La piste noire, Galerie Loevenbruck, Paris
  • 2004 : Its all an Illusion, Migros Museum für Gegenwartskunst, Zürich
  • 2004 : Homo social, Champion Fine Arts, New York

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]