Bausch Health

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Valeant Pharmaceuticals)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bausch Health
logo de Bausch Health

Création 1960
Forme juridique Stock company (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Action Bourse de Toronto (BHC) et New York Stock Exchange (BHC)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Laval
Drapeau du Canada Canada
Direction J. Michael Pearson (en) et Joseph C. Papa (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Ruane, Cunniff & Goldfarb (en) (10,46 %), Pershing Square Capital (6,3 ), T. Rowe Price (7,11 %) et ValueAct Capital (en) (5,32 %)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Industrie pharmaceutique
Filiales Bausch & Lomb Optical, Valeant Pharmaceuticals (United States) (d), Valeant Pharmaceuticals (Ireland) (d), Valeant Pharmaceuticals (United Kingdom) (d), Valeant Pharmaceuticals (France) (d), Valeant Pharmaceuticals (Germany) (d) et Sanitas (en)
Site web bauschhealth.com

Chiffre d’affaires 8,3 milliards de dollars (2014)

Bausch Health est une entreprise pharmaceutique dont le siège social est situé à Laval (Québec, Canada).

Histoire[modifier | modifier le code]

Bausch Health s'est principalement développé par fusions-acquisitions et par l'augmentation du prix des médicaments, notamment ceux sur lesquels l'entreprise est en situation de monopole. Le 21 juin 2010, Valeant a annoncé qu'elle fusionnerait ses activités avec celles de Biovail. L'opération est évaluée à environ 3,2 milliards CAD[1]. La nouvelle entreprise prend le nom de Valeant, son siège social est alors implanté au Québec, là où se trouvait celui de Biovail.

En 2012, elle a acquis Medicis Pharmaceutical pour 2,6 milliards de $. En mai 2013, Valeant acquiert Bausch & Lomb pour 8,7 milliards de $[2]. En décembre 2013, Valeant serait en train d'acquérir Solta Medical pour 236 millions de dollars[3]. En février 2014, Valeant acquiert PreCision Dermatology, une entreprise spécialisée dans les maladies tropicales de la peau, pour 475 millions de dollars[4].

Depuis avril 2014, Valeant et l'investisseur Bill Ackman tentent sans succès d'acquérir Allergan, l'entreprise inventrice du botox, cette dernière est acquis par Actavis[5],[6]. En mai 2014, Nestlé achète à Valeant des produits de soins de la peau pour 1,4 milliard de dollars[7].

En février 2015, Valeant acquiert Dendreon, une entreprise américaine spécialisé dans l'oncologie ayant fait faillite, pour 400 millions de dollars[8]. Le même mois, Valeant acquiert Salix Pharmaceuticals pour 14,5 milliards dollars, dont 4,4 milliards de dettes[9].

En août 2015, Valeant acquiert pour 1 milliard de dollars Sprout Pharmaceuticals, connu pour commercialiser sous la marque Addyi, le Flibansérine, souvent nommé "Viagra pour femmes"[10]. En septembre 2015, Valeant acquiert pour 166 millions de dollars Synergetics, spécialisé dans le matériel chirurgical d'ophtalmologie et de neurologie[11].

Le groupe pharmaceutique annonce le départ de son directeur-général Michael Pearson le lundi 21 mars 2016. Il sera remplacé lorsque Bill Ackman, actionnaire à 9 % de la société et nouveau président du conseil d'administration, aura trouvé son successeur. L'entreprise, qui était capitalisée à près de 91 milliards en août 2015, s'est effondrée en bourse, où sa valorisation au 21 mars n'est plus que de 10 milliards d'euros[12].

Début 2017, L'Oréal acquiert les marques de soin pour la peau CeraVe, AcneFree et Ambi à Valeant pour 1,3 milliard de dollars[13]. Dans le même temps, Valeant vend sa filiale Dendreon, spécialisée dans le cancer de la prostate, pour 820 millions de dollars à Sanpower[14].

Son PDG Joseph Papa est en 2016 le patron le mieux payé du Canada avec 83,1 millions de dollars, pour huit mois de présence[15].

Sous la direction de Papa, au début de 2018, la société était redevenue rentable, avait réglé l'affaire Allergan pour moins que prévu et avait réduit sa dette de 6,5 milliards de dollars[16],[17]. En mai 2018, Papa a annoncé un changement de nom pour Valeant en juillet 2018, avec le nouveau nom, Bausch Health Companies Inc., aidant Valeant à se distancer de son passé, et un nouveau symbole boursier BHC pour remplacer VRX.[18]

Ethique[modifier | modifier le code]

De 2010 à 2015, Valeant connait une croissance historique et est suivi activement par tous les acteurs de Wallstreet. C'est alors qu'éclate au grand jour le scandale lié à l'augmentation excessive des prix des médicaments dont l'entreprise a le monopole (hausses pouvant dépasser les 700%). Cette hausse pousse alors des milliers d'américains à s'endetter pour pouvoir continuer à se soigner.

Les responsables les plus médiatisés sont Martin Shkreli et Michael Pearson.

Un reportage Netflix sort en 2018 pour expliquer ces faits.[19]

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Presse canadienne, « Fusion de Biovail avec Valeant au coût de 3,2 milliards », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  2. Amgen se renforce dans l'oncologie en rachetant Onyx, Dominique Gallois, Le Monde, 27 août 2013
  3. Valeant to acquire Solta Medical for $236 million, Reuters, 16 décembre 2013
  4. Valeant to buy PreCision Dermatology for $475 million, Euan Rocha, Reuters, 3 février 2014
  5. Valeant, Ackman offer to buy Botox maker Allergan for $47 billion, Rod Nickel et Bill Berkrot, Reuters, 22 avril 2014
  6. http://affaires.lapresse.ca/economie/sante/201405/13/01-4766209-valeant-veut-a-tout-prix-allergan.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=lapresseaffaires_LA5_nouvelles_98718_accueil_POS18
  7. Nestle boosts skincare business with $1.4 billion Valeant deal, Martinne Geller et Alice Baghdjian, Reuters, 28 mai 2014
  8. Valeant to buy bankrupt vaccine maker Dendreon, Tom Hals, Reuters, 10 février 2015
  9. Canada's Valeant to buy Salix in $10.1 billion deal, Herbert Lash, Reuters, 23 février 2015
  10. Valeant to buy 'female Viagra' maker Sprout Pharma, Natalie Grover, Caroline Humer et Ransdell Pierson, Reuters, 20 août 2015
  11. Valeant to buy ophthalmic surgical device maker Synergetics, Reuters, 2 septembre 2015
  12. Valeant annonce le départ de son patron Michael Pearson, Challenges, 21 mars 2016
  13. L'Oréal achète trois marques à Valeant, Le Figaro, 10 janvier 2017
  14. Valeant to sell Dendreon unit to China's Sanpower for $820 millionA sign for the headquarters of Valeant Pharmaceuticals International Inc is seen in Laval, Quebec June 14, 2016. REUTERS/Christinne Muschi/File Photo, Reuters, 10 janvier 2017
  15. « Les grands patrons canadiens gagnent plus de 200 fois le salaire moyen », sur AFP/FIGARO,
  16. (en) Antoine Gara, « Bill Ackman And Valeant Settle Allergan Insider Trading Lawsuit For $290 Million », Forbes,‎ (lire en ligne)
  17. (en) Antoine Gara, « Bill Ackman And Valeant Settle Allergan Insider Trading Lawsuit For $290 Million », Forbes,‎ (lire en ligne)
  18. (en) « Valeant, Distancing Itself From Its Past, Will Change Its Name to Bausch Health », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  19. « Dirty Money | Netflix Official Site », sur www.netflix.com,