Valdobbiadene

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valdobbiadene
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Veneto.svg Vénétie 
Province Trévise  
Code postal 31049
Code ISTAT 026087
Code cadastral L565
Préfixe tel. 0423
Démographie
Gentilé valdobbiadenesi
Population 10 831 hab. (31-12-2010[1])
Densité 178 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 54′ 00″ N 11° 55′ 00″ E / 45.9, 11.9166745° 54′ 00″ Nord 11° 55′ 00″ Est / 45.9, 11.91667
Altitude Min. 247 m – Max. 247 m
Superficie 6 070 ha = 60,70 km2
Divers
Saint patron San Gregorio Magno
Fête patronale Secondo
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vénétie

Voir sur la carte administrative de Vénétie
City locator 14.svg
Valdobbiadene

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Valdobbiadene

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Valdobbiadene
Liens
Site web http://www.comune.valdobbiadene.tv.it

Valdobbiadene est une commune italienne d'environ 10 800 habitants située dans la province de Trévise dans la région Vénétie, dans le nord-est de l'Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce village de moyenne montagne se trouve sur un plateau surplombant l'Ornic, un torrent affluent du Piave.

Histoire[modifier | modifier le code]

Paul Diacre, dans son Historia Langobardorum fait de cet endroit, qu'il appelle Duplavilis, le pays natal du poète Venance Fortunat au VIe siècle. C'est de ce toponyme (qui renvoie probablement à deux bras du Piave — Plavis en latin) que dérive le nom du bourg actuel, le Val di Dobiadene, qui désignait toute la vallée voisine. Les premières traces d'habitats remontent à l'époque préhistorique et à l’époque romaine, et malgré la rareté de ces traces, il est pratiquement sûr que la région a été fréquentée depuis cette époque, étant donné la formation de villes comme Asolo, Feltre et Belluno. Cependant le premier document écrit mentionnant Valdobbiadene est un diplôme de l'empereur Henri V, daté du 7 mai 1116, dans lequel il fixe les bornes des différentes communes de la région.

Économie[modifier | modifier le code]

Panorama sur les coteaux de Santo Stefano et leurs vignobles.

Comme le reste de la Vénétie, ce bourg est réputé pour la qualité de ses vignobles, et tout particulièrement le Glera (Prosecco di Valdobbiadene) qu'on utilise ici pour la production de mousseux.

Depuis le 1er août 2009, la commune produit deux autres variétés de Prosecco :

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

guia, guietta, santo stefano, san pietro di barbozza, zecchei, pianezze, villanova, bigolino, saccol, ron, san vito, san giovanni, funer, follo e soprapiana.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Segusino, Vidor, Pederobba, Miane, Farra di Soligo, Lentiai, Mel, Vas, Alano di Piave

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :