Val di Spoleto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Val di Spoleto ou Vale di Spoleto[1] (qu'on traduirait précisément par Val[2] de Spolète en français mais qu'on trouve également sous la forme plus littéraire de vallée de Spolète) est le terme italien qui désigne la plaine de l'Ombrie en Italie, s'étendant de la ville de Spolète à Assise, haut lieu de la vie et des actions de Saint-François d'Assise, différenciant les vallées et plaines, des pentes du mont Subasio.

Ainsi la Basilica di Santa Maria degli Angeli se situe dans le Val di Spoleto.

Si ce terme désignant cette région n'est plus réellement usité aujourd'hui, on en trouve traces dans de nombreux écrits anciens traduits en français sous une acception plus littéraire que toponymique.

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Sur la vie de Sainte Claire : « Sur son lit de malade, elle brodait du linge d'autel et l'envoyait aux églises pauvres de la vallée de Spolète. »
  • Sur les actions guerrières de l’empereur Othon IV : « traversant la vallée de Spolète passe non loin de Rivo-Torto. »
  • Sur la vie de Saint-François[3] : « ... et Le Patriarche séraphique était beau, quand dans la vallée de Spolète il prêchait aux oiseaux et les invitait à louer Dieu. »
    ou encore : « De quoi pleins de joie, il décidèrent de retourner dans le val de Spolète, renonçant au voyage de France. À la louange du Christ. »
  • Légende de Saint-François[4] : chapitre IV. « Progrès de l'ordre sous la direction de François et confirmation de sa règle déjà approuvée. Appuyé sur la grâce divine et sur l'autorité du pape, François partit plein de confiance et se dirigea vers la vallée de Spolète pour y enseigner l'Evangile du Seigneur et le pratiquer lui-même. »
  • Considération sur les stigmates[5] : « Quant à la première considération, il faut savoir que saint François, à l'âge de quarante-trois ans, en 1224, partit, inspiré par Dieu, du Val de Spolète pour aller en Romagne avec frère Léon, son compagnon [...] »
  • Jean Duvernoy : Des Cathares et des pauvres de Lyon : « L'Église Florentine. L'Église du Val de Spolète. L'Église de France. L'Église toulousaine. L'Église carcassonaise. L'Église albigeoise. L'Église de Slavonie. L'Église des Latins de Constantinople... »
  • Élie et l'ange : « Comment l'ange de Dieu proposa une question à frère Élie, gardien d'un couvent du val de Spolète... »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guide lonely planet sur l'Ombrie, p. 304
  2. Le terme vallée, utilisé comme toponyme, doit être distingué du terme val qui est souvent employé pour désigner et nommer une région limitée dans divers pays d'Europe et dans leurs langues.
  3. Frère Théophile Desbonnets, Assise et les ermitages. Sur les pas de Saint François : Guide spirituel, Les Éditions Franciscaines, 1994 (4e éd.), 159 p. [guide des lieux visités par saint François à travers les témoignages d'époque] (ISBN 2-85020-046-8).
  4. Légende de Saint-François
  5. Considération sur les stigmates