Val di Fassa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Val di Fassa
Vue du val di Fassa depuis le col Pordoi.
Vue du val di Fassa depuis le col Pordoi.
Massif Dolomites (Alpes)
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région à statut spécial Trentin-Haut-Adige
Province autonome Trente
Communes Moena, Soraga, Sèn Jan di Fassa, Mazzin, Campitello di Fassa, Canazei
Coordonnées géographiques 46° 27′ 14″ nord, 11° 42′ 00″ est
Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige
(Voir situation sur carte : Trentin-Haut-Adige)
Val di Fassa
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Val di Fassa
Orientation aval sud-sud-ouest
Longueur 15
Type Vallée glaciaire
Écoulement Avisio
Voie d'accès principale SS 48

Le val di Fassa (en allemand : Fassatal ; en ladin : Val de Fascia) est une l'une des principales vallées des Dolomites en Italie. Couronnée par certains des groupes montagneux les plus connus des Dolomites, la vallée est une destination touristique importante en hiver comme en été. De plus, en raison de son identité linguistique, le val di Fassa fait partie intégrante de Ladinia.

Géographie[modifier | modifier le code]

La vallée est traversée par l'Avisio, un affluent gauche de l'Adige. Elle est entourée par quelques-uns des plus hauts sommets des Dolomites : la Marmolada, le groupe du Sella, le Sassolungo ou le groupe du Catinaccio.

Le val di Fassa est connecté à d'autres vallées des Dolomites par différents cols :

La rivière Avisio est alimentée par de nombreux torrents qui coulent dans les vallées secondaires qui se rattachent au bassin du val di Fassa. Les vallées secondaires, généralement de formation glaciaire comme la principale, sont en général dépourvues de route goudronnée et ne possèdent pas d'importants centres habités, mais ne manquent pas de malgas et de granges montagnarde typiques. Voici une liste des plus importantes vallées, classées d’amont en aval :

  • val Contrin ;
  • val Lasties ;
  • val Duron ;
  • val di Dona ;
  • val di Udai ;
  • val di Vajolet ;
  • val San Nicolò ;
  • vallée de San Pellegrino.

Le lac de Soraga, formé par le barrage de l'Avisio, se situe dans la partie aval de la vallée, au nord de Moena.

Dans chaque village situé dans le Tyrol du Sud, l'architecture de l'église a une caractéristique de la région du Trentin.

Occupation humaine[modifier | modifier le code]

La vallée est composée de six communes : Moena, Soraga, San Giovanni di Fassa (fusion en 2018 de Vigo di Fassa et Pozza di Fassa), Mazzin, Campitello di Fassa et Canazei, pour un total de 315 km2.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le col Rodella et sa gare d'arrivée du téléphérique, dans le val di Fassa.

Les activités qui se déroulent dans la vallée sont principalement liées au tourisme, été comme hiver. Les stations de ski de la vallée font partie du consortium Dolomiti Superski, le plus grand au monde. Les domaines skiables de la vallée sont :

  • Catinaccio-Rosengarten, près de Vigo et Pera di Fassa ;
  • Buffaure, près de Pozza, puis reliée à Ciampac di Alba di Canazei ;
  • Belvedere / Col Rodella di Canazei / Campitello, de taille considérable, reliée à Val Gardena et Arabba-Marmolada ;
  • Tre Valli près de Moena et du col de San Pellegrino.

Il est possible d’utiliser les remontées mécaniques en été pour accéder rapidement au départ de nombreuses excursions, caractérisées par des lacs alpins, des bois et des parois rocheuses.

Traditions[modifier | modifier le code]

Dans la vallée, il y a de nombreux contes de fées connus, des légendes et des contes populaires liés aux montagnes qui entourent la vallée.

Dans le val di Fassa, il y a la tradition de San Nicolò, patron de Pozza di Fassa, qui, avec le Krampus, traverse les villages de la vallée le soir du [1].

Culture[modifier | modifier le code]

À Vigo di Fassa, le centre administratif de la vallée, se trouve l'Institut culturel et le musée ladin de Fassa, illustrant l'histoire et les traditions de la population locale (de la préhistoire aux temps modernes)  ainsi que la langue et la culture ladine[2],[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Sfilata dei Krampus a Pozza di Fassa », sur www.fassa.com (consulté en avril 2019)
  2. (it) « museo ladino di fassa », sur www.moena.it (consulté en avril 2019)
  3. (it) « Museo Ladin di Fassa », sur www.visittrentino.info/it (consulté en avril 2019)