Val-de-Vesle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Val-de-Vesle
Val-de-Vesle, l'église de Courmelois.
Val-de-Vesle, l'église de Courmelois.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Reims
Canton Mourmelon-Vesle et Monts de Champagne
Intercommunalité CC Vesle et Coteaux de la Montagne de Reims
Maire
Mandat
Serge Hiet
2014-2020
Code postal 51360
Code commune 51571
Démographie
Population
municipale
915 hab. (2014)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 10′ 32″ nord, 4° 13′ 23″ est
Altitude Min. 87 m – Max. 158 m
Superficie 37,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Val-de-Vesle

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Val-de-Vesle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Val-de-Vesle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Val-de-Vesle

Val-de-Vesle est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est. Elle est traversée par une rivière, la Vesle. La plus grande ville à proximité est Reims, qui est située à 17 km de la commune.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village se trouve sur la D 34 reliant Châlons à Reims et la D 931 allant vers le nord, son territoire est aussi traversé par l'autoroute A4. La Prosnes et la Vesle arrosent le village ainsi que le canal de l'Aisne à la Marne. Le TER Champagne-Ardenne dessert le village avec une halte sur la ligne Châlons-en-Champagne Reims Céres ; la ligne TGV est ne fait que traverser le village.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancienne église de Thuisy par Auguste Ledru fin XIXe siècle.

La commune de Val-de-Vesle a été créée en 1965 par la fusion de trois communes jusque-là indépendantes : Courmelois, Thuisy et Wez.

Des traces d'habitat montrent une occupation romaine avec la villa Tutius derrière la mairie et cinq fours du Ier siècle au lieu-dit Le Routoir[1], 64 tombes gauloises[2] à la limite de Thuisy avec Prunay.

La mairie actuelle se trouve sur l'emplacement de l'ancien château de Alexandre de Bary, négociant en vin de Champagne. Ce château de Thuisy était une résidence de réception pour M. de Bary qui avait son parc, sa volière entre autres qui agrandirent une bâtisse du début XIXe siècle. Elle échoit ensuite à Elvire Boucher puis, servit d'ambulance pendant la Première Guerre mondiale de par sa proximité du front. Guerre qui finit par détruire le château qui finit par être rasé. Gaston Tarin fit construire un bâtiment d'habitation, l'actuelle mairie et Marcel Brimontel édifiait une piscine à l'endroit des restes des balcons du château. En 1965, la nouvelle communauté installait ses services à l'endroit actuel avec le parc encore visible et les cloches d'églises au centre de l'île.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Val-de-Vesle Blason De gueules à sautoir engrêlé d'or cantonné de quatre fleurs de lis d'argent.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune, antérieurement membre de la communauté de communes des Rives de Prosne et Vesle, est membre, depuis le 1er janvier 2014, de la communauté de communes Vesle et Coteaux de la Montagne de Reims.

En effet, conformément aux prévisions du schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) de la Marne du 15 décembre 2011[3], cette communauté de communes est née le 1er janvier 2014 de la fusion de trois petites intercommunalités  :

auxquelles s'est joint la commune isolée de Villers-Marmery[4].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1965   Irenée Lapie    
1965 1970 René Viellard    
1970 1971 Irenée Lapie    
1971 1978 Philippe Ponsin    
1978 1983 René Cousin    
1983 2001 Hubert Walbaum    
mars 2001 mars 2014 Jean-Claude Collinet   Président de la CC des Rives de Prosne et Vesle ( ? → 2013)
mars 2014[5] en cours
(au 4 juillet 2014)
Serge Hiet    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 915 habitants, en augmentation de 17,76 % par rapport à 2009 (Marne : 0,82 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
110 183 206 199 233 239 216 229 230
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
229 233 251 271 255 211 200 198 193
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
164 165 154 185 175 170 190 177 173
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
192 482 594 619 678 730 769 884 915
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006 [9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Monument en hommage aux offensives d'avril 1917 sur la RD 931.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Maur de Courmelois XIIe et XIIIe siècles (monument historique).
  • Église Saint-Eloi (Thuisy).
  • Le mausolée d'Alexandre De Bary [10], érigé en 1903 par le sculpteur Émile Peynot sur des plans de Armand Maurois[11] à Thuisy.
  • Camping de Val-de-Vesle (Courmelois).
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lacroix&Jorssen in Bulletin-Revue de l'œuvre rurale des voyages scolaires et des colonies de vacances, 2e année, n°8, décembre 1933.
  2. Edouard Fourdrignier, Sur les sépultures de Thuisy (Marne) (Epoque gauloise), Paris, 1880.
  3. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], Tout savoir sur votre SDCI, Association nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP),‎ (consulté le 19 juillet 2015), p. 2.
  4. « Arrêté préfectoral du 29 mai 2013 portant création du nouvel Établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la communauté de communes des Forêts et Coteaux de la Grande Montagne, de la Communauté de communes des Rives de Prosne et Vesle (à l’exception de la commune de Prosnes) et de la communauté de communes de Vesle Montagne de Reims en y incluant la commune de Villers-Marmery », Bulletin d'information et recueil des actes administratifs de la préfecture de la Marne, no 5 ter,‎ , p. 14-18 (lire en ligne).
  5. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne,‎ (consulté le 9 août 2015).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. Mausolée d'Alexandre De Bary
  11. Magazine paroissial de la Montagne-Vald'or, n°68, octobre 2013, p.15