Valériy Chevtchuk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valériy Chevtchuk
Валерій Шевчук
Description de l'image Валерій Шевчук.JPG.
Naissance (76 ans)
Jytomyr, RSS d'Ukraine
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture ukrainien
Genres

Œuvres principales

Trois feuilles derrière la fenêtre (1986)

Valériy Chevtchuk (en ukrainien : Валерій Шевчук), né le à Jytomyr, est un écrivain ukrainien.

Après ses études à l’Université de Kyiv en 1963 ; il travailla comme correspondant du kiévien La Jeune garde (Moloda hvardija) et collaborateur scientifique du Musée historique de Kyiv.

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

Il est l’auteur de nombreuses œuvres sur des thèmes historiques et contemporains : Au milieu de la semaine (Sered tyžn’a, 1967), 12, rue Naberejna (Naberežna, 12, 1968), Un soir de l’automne sacré (Večir sv’atoji oseni, 1969), Le Cri du coq à l’aube (Kryk pivn’a na svitanku, 1979), La Vallée des sources (Dolyna džerel, 1981), La Maison sur la colline (Dim na hori, 1983), Petit intermède vespéral (Malen’ke večirne intermecco, 1984), Trois feuilles derrière la fenêtre (Try lystky za viknom, 1986), L’Arbe pensant (Myslenne derevo, 1989), Le Sentier dans l’herbe (Stežka v travi, 1994), L’Œil du gouffre (Oko prirvy, 1996) et bien d’autres.

Le thème principal de l’œuvre de Chevtchouk est la sauvegarde des valeurs spirituelles dans le passé comme dans le prèsent. Il cherche dans l’histoire de l’Ukraine ce que la rapproche de l’époque contemporaine. Dans la trilogie Trois feuilles derrière la fenêtre (Try lystky za viknom), il analyse le destin des trois personnages principaux, qui ont vécu respectivement au XVIIe, au XVIIIe et au XIXe siècle, et trace leurs portraits psychologiques très justes. Les personnages favoris de Chevtchouk sont des intellectuels plongés dans des réflexions sur le destin de l’Ukraine et de l’humanité, des natures complexes dont les déductions sont fondées sur leur propre raisonnement. Un grand nombre de ses œuvres porte la marque de la philosophie de la « génération des années soixante » avec son rejet ouvert de tout dogme.

Parmi les personnages de Valeri Chevtchouk, il y a beaucoup de marginaux, maisce sont ceux-là mêmes qui comprennent le mieux le cours des événements, à la différence de ceux qui sont entraînés dans le tourbillon du monde. La prose de Chevtchouk est essentiellement inellectuelle. Il est le maître de l’analyse psychologique du comportement de ses héros et de son interprétation mythologique.

Traductions[modifier | modifier le code]

Chevtchouk est également un traducteur de l’ukrainien livresque et un commentateur réputé d’œuvres de la littérature ukrainienne ancienne. Ainsi, il a publié les ouvrages suivants : Le Luth d’Apollon. Les poètes kièviens du XVIIe et du XVIIIe siècle (Apollonova l’utn’a. Kyjivs’ki poety XVII-XVIII st., 1982), Les Chants de Cupidon. La poésie amoureuse en Ukraine à partir du XVIe siècle jusqu’au début du XIXe siècle (Pisni Kupidona. L’ubovna poezija na Ukrajini v XVI-počatku XIX st., 1984), Anthologie de la poèsie ukrainienne du XIe au XVIIe siècle (Antolohija ukrajins’koji poeziji XI-XVII st., 1984), Ivan Vychensky. Œuvres (Ivan Vyšens’kyj. Tvory, 1986), Le Champ de Mars. La poésie héroïque en Ukraine du XIe au XIXe siècle (Marsove pole. Herojicna poezija na Ukrajini XI-XIX st., en 2 volumes, 1988-89), Samiïlo Velytchko. Chronique (Samijlo Velycko. Litopys, en 2 volumes, 1991), Hryhori Skovoroda. Œuvres (Hryhorij Skovoroda. Tvory, en 2 volumes, 1994), Le Catéchisme de Petro Mohyla (Katexizys Petra Mohyly, 1996).

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • En 1988, il reçut Prix Chevtchenko pour le roman-trilogie Trois feuilles derrière la fenêtre (Try lystky za viknom).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]