Valérie Simon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valérie Simon
Description de cette image, également commentée ci-après

Valérie Simon au festival Les Imaginales à Épinal en mai 2015

Naissance
Strasbourg, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Série Arkem, la pierre des ténèbres

Valérie Simon, née le à Strasbourg, est un écrivain français de fantasy et de science fiction.

Biographie[modifier | modifier le code]

Titulaire d'un baccalauréat scientifique, Valérie Simon poursuit des études artistiques d'abord aux Beaux-Arts de Metz, puis à la faculté d'Arts Plastiques de Strasbourg où elle obtient une Licence suivie de la partie théorique d'une Maîtrise[1].

Durant cette période, elle explore quelques modules à l'École des Arts Décoratifs de Strasbourg puis s'intéresse au cinéma par le biais d'un Diplôme Universitaire de Communication Audio-Visuelle. Elle commence ensuite à travailler dans la publicité en tant que graphiste[2].

En 1987, elle rencontre celui qui deviendra son mari et dont elle a deux fils. Elle le suivra en 2002 à Bruxelles, en Belgique, où elle vivra 6 ans.

Depuis 2008, elle est à nouveau installée en France, à Lyon[3].

Éditée depuis 1997 au Fleuve noir et chez J'ai Lu, elle a fait une pause le temps d'élever ses enfants avant de reprendre son activité littéraire en 2012.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Série Arkem, la pierre des ténèbres[modifier | modifier le code]

  1. Yanis déesse de la mort[4], Fleuve noir, coll. « SF Legend », 1997
    Réédité en 2012 aux Éditions du Riez, collection Brumes Étranges
  2. Sinièn déesse de la vie[5], Fleuve noir, coll. « SF Legend », 1997
    Réédité en 2013 aux Éditions du Riez, collection Brumes Étranges
  3. Tahnee Sharn déesse de l'alliance[6],[7], Fleuve noir, coll. « SF Legend », 1998
    Réédité en 2013 aux Éditions du Riez, collection Brumes Étranges
  4. Morwen déesse de l'amour[8], Fleuve noir, coll. « SF Legend », 1999
    Réédité en 2013 aux Éditions du Riez, collection Brumes Étranges

Série La Reine des esprits[modifier | modifier le code]

  1. Coup d’état[9], Éditions du Riez, coll. « Brumes Étranges », 2015

Série Mysteria[modifier | modifier le code]

  1. La Captive des hommes de bronze, L'Archipel, coll. « Fantasy », 2016

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Histoire de Razörod le serpent
    Publiée dans l'anthologie Fantasy (1999), Fleuve noir
  • Le Loup
    Publiée dans l'anthologie Cosmic Erotica, collection Millénaires (2000), J'ai lu
  • Blanche dans la lumière du printemps
    Publiée dans la revue Fin'Amor, Piments et Muscade (2012)
  • Le Sourcier et la Jeune Fille au bord du gouffre
    Publiée dans l'anthologie L'antre des sorciers (2012), Rivière Blanche. Troisième prix du concours de nouvelles 2012 de la ville de Chalabre
  • Le Monde que nous attendions
    Publiée dans l'anthologie On a marché sur (2012), Éditions Voy'El
  • Gilles a suivi Jeanne
    Publiée sous forme d'ebook (2012), ActuSF
  • Eau-Killer
    Publiée dans le recueil des lauréats du concours de la nouvelle du salon du livre des Pays de l'Ain, (2012). Troisième prix.
  • Vapeurs éthyliques
    Publiée dans l'anthologie Sang tripes et boyaux (2013), La porte littéraire
  • Marie dans la nuit
    Publiée dans l'anthologie Le monde de la nuit, (2013), Éditions Sombres Rets
  • Barbe-de-Sang
    Publiée dans l'anthologie Malpertuis IV, (2013), Éditions Malpertuis
  • La Chair du golem
    Publiée dans le hors série Les femmes de l'étrange, (2013) Horrific, Canada
  • Le Vol du dragon
    Publiée dans le recueil Tous les trésors du monde. Second prix du concours de nouvelles 2013 de la ville de Chalabre
  • La Part du sauvage
    Publiée dans l'anthologie Antho-Noire pour Nuits chaudes (2014), éditions La cabane à mots
  • La Renaissance d'Aya
    Publiée dans lanthologie Antho-Noire pour Nuits de légendes (2015), éditions La cabane à mots

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]