Valérie Favre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Favre.

Valérie Favre est une artiste peintre et professeure d'université suisse, née le à Evilard. Elle vit et travaille à Berlin ainsi qu'à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'un industriel et d'une bibliothécaire, Valérie Favre fait ses études au collège Voltaire de Genève. Elle tient la chaire de Peinture à la prestigieuse université des arts de Berlin depuis 2006, prenant la suite de Daniel Richter, puis Georg Baselitz avant lui.

Elle peint un univers qui pourrait faire penser à un monde enfantin : des forêts enchantées renfermant de drôles de personnages, centaures ou elfes, et des femmes à tête d'animaux à la sexualité affirmée. Domination, un tableau en trois panneaux de 2,5 × 4,5 m (2004), appartenant à la série Le troisième Frère Grimm, se trouve au musée national d'art moderne.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Expositions (sélection)[modifier | modifier le code]

Expositions individuelles[modifier | modifier le code]

  • Expositions aux FRAC de Poitou-Charentes en 1992, d'Île-de-France en 1996 et 1998, d'Auvergne en 1998, et à la Fnac de 1993
  • 1988 : L'Usine éphémère de Paris
  • 1994 : Centre d'art contemporain de Basse-Normandie
  • 1996 : Art Basel
  • 1997 :
  • 1998 : Kunsthaus de Dresde
  • 1999 : « Les Sœurs malades », Kunsthalle de Luckenwalde, Institut français de Berlin, FRAC Auvergne, Écuries de Chazerat, Clermond-Ferrand
  • 2000 : Festspielhaus de Dresde
  • 2001 : « Espale » au Mans, au musée de Picardie à Amiens, puis au Centro del Arte de Salamaque (2003) et au Westfälischer Kunstvergin à Münster (2004)
  • 2006 : « The Thirth Brother Grimm », à Haus am Waldsee (Allemagne)
  • 2009 : « Visions »[1], Carré d'art de Nîmes
  • 2010 : « Y’a un truc qui masque l’horizon », galerie Jocelyn Wolff, Paris
  • 2011 : « The art of watching birds », galerie Barbara Thumm, Berlin
  • 2012 : « Fragments », galerie Jocelyn Wolff, Paris
  • 2013 : « Selbstmord (suicide) », Neuer Berliner Kunstverein, Berlin
  • 2015 : « La première nuit du monde » , musée d'art moderne et contemporain, Strasbourg

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • « Les Sept Pêchés capitaux », centre Georges Pompidou, Paris
  • 1997 : « Transit », École nationale supérieure des beaux-arts (Ensba) de Paris
  • 1999 : « France, une nouvelle génération », Sintra
  • 2001 : « Malkunst », Milan
  • 2004 : « Made in Berlin », Berlin
  • 2005 : « La Nouvelle peinture allemande », Carré d'art de Nîmes
  • 2009 : « Elle@Pompidou », centre Georges Pompidou, Paris
  • 2014 : « Donation Daniel et Florence Guerlain », centre Georges Pompidou, Paris

Publications[modifier | modifier le code]

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Valérie Favre, « Que lisez-vous ? » : « Fragments », revue L'Atelier contemporain, n° 2, printemps 2014

Catalogues d'exposition[modifier | modifier le code]

  • 2015 : La Première Nuit Du Monde, musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg
  • 2014 : Donation Daniel et Florence Guerlain, centre Georges Pompidou
  • 2009 : Visions, Carré d'art de Nîmes, musée d'art de Lucerne, textes de Beatrice von Bismarck, Claire Brunet, Jürgen Harten, Jacqueline Lichtenstein
  • 2006 : Der dritte Bruder Grimm, Haus am Waldsee, textes de Katja Blomberg, Alexander Koch. Revolver, Francfort
  • 2004 : Mise en scène, Westfälischer Kunstverein Münster, textes de Valérie Favre, Carina Plath, Gregor Jansen. Verlag für moderne Kunst Nürnberg, Nuremberg
  • 2003 : Forêts, musée de Picardie, texte de Sylvie Couderc. Kerstin Grübmeyer, Amiens
  • 2001 : Sophie et Patrick, L’Espal, centre culturel, texte de Marion Casanova, Le Mans
  • 1994 : Range ta Chambre, centre d’art contemporain de Basse Normandie, Hérouville-Saint-Clair

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]