Valérie Favre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Favre.
Valérie Favre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (57 ans)
EvilardVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Site web

Valérie Favre est une artiste peintre suisse, née le à Evilard. Elle vit et travaille à Berlin ainsi qu'à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'un industriel et d'une bibliothécaire, Valérie Favre fait ses études au collège Voltaire de Genève. Elle tient la chaire de Peinture à la prestigieuse université des arts de Berlin depuis 2006, prenant la suite de Daniel Richter, puis Georg Baselitz avant lui.

Elle peint un univers qui pourrait faire penser à un monde enfantin : des forêts enchantées renfermant de drôles de personnages, centaures ou elfes, et des femmes à tête d'animaux à la sexualité affirmée. Domination, un tableau en trois panneaux de 2,5 × 4,5 m (2004), appartenant à la série Le troisième Frère Grimm, se trouve au Musée national d'art moderne.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Expositions (sélection)[modifier | modifier le code]

Expositions individuelles[modifier | modifier le code]

  • Expositions aux FRAC de Poitou-Charentes en 1992, d'Île-de-France en 1996 et 1998, d'Auvergne en 1998, et à la Fnac de 1993
  • 1988 : L'Usine éphémère de Paris
  • 1994 : Centre d'art contemporain de Basse-Normandie
  • 1996 : Art Basel
  • 1997 :
    • Centre de recherche, d'échange et de diffusion pour l'art contemporain (Crédac) d'Ivry
    • Centre culturel suisse de Paris
  • 1998 : Kunsthaus de Dresde
  • 1999 : « Les Sœurs malades », Kunsthalle de Luckenwalde, Institut français de Berlin, FRAC Auvergne, Écuries de Chazerat, Clermond-Ferrand
  • 2000 : Festspielhaus de Dresde
  • 2001 : « Espale » au Mans, au musée de Picardie à Amiens, puis au Centro del Arte de Salamaque (2003) et au Westfälischer Kunstvergin à Münster (2004)
  • 2006 : « The Thirth Brother Grimm », à Haus am Waldsee (Allemagne)
  • 2009 : « Visions »[1], Carré d'art de Nîmes
  • 2010 : « Y’a un truc qui masque l’horizon », galerie Jocelyn Wolff, Paris
  • 2011 : « The art of watching birds », galerie Barbara Thumm, Berlin
  • 2012 : « Fragments », galerie Jocelyn Wolff, Paris
  • 2013 : « Selbstmord (suicide) », Neuer Berliner Kunstverein, Berlin
  • 2015: « La première nuit du monde » , Musée d'Art Moderne et Contemporain, Strasbourg

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • « Les Sept Pêchés capitaux », centre Georges Pompidou, Paris
  • 1997 : « Transit », École nationale supérieure des beaux-arts (Ensba) de Paris
  • 1999 : « France, une nouvelle génération », Sintra
  • 2001 : « Malkunst », Milan
  • 2004 : « Made in Berlin », Berlin
  • 2005 : « La Nouvelle peinture allemande », Carré d'art de Nîmes
  • 2009 : « Elle@Pompidou », centre Georges Pompidou, Paris
  • 2014 : « Donation Daniel et Florence Guerlain », centre Georges Pompidou, Paris

Publications[modifier | modifier le code]

Écrits
  • Valérie Favre, « Que lisez-vous ? » : « Fragments », revue L'Atelier contemporain, n° 2, printemps 2014
Catalogues d'exposition
  • 2015 : La Première Nuit Du Monde, musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg
  • 2014 : Donation Daniel et Florence Guerlain, centre Georges Pompidou
  • 2009 : Visions, Carré d'art de Nîmes, musée d'art de Lucerne, textes de Beatrice von Bismarck, Claire Brunet, Jürgen Harten, Jacqueline Lichtenstein
  • 2006 : Der dritte Bruder Grimm, Haus am Waldsee, textes de Katja Blomberg, Alexander Koch. Revolver, Francfort
  • 2004 : Mise en scène, Westfälischer Kunstverein Münster, textes de Valérie Favre, Carina Plath, Gregor Jansen. Verlag für moderne Kunst Nürnberg, Nuremberg
  • 2003 : Forêts, musée de Picardie, texte de Sylvie Couderc. Kerstin Grübmeyer, Amiens
  • 2001 : Sophie et Patrick, L’Espal, centre culturel, texte de Marion Casanova, Le Mans
  • 1994 : Range ta Chambre, centre d’art contemporain de Basse Normandie, Hérouville-Saint-Clair

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]