Valérie Baurens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valérie Baurens
Naissance (48 ans)
Condom (Gers)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Séries notables Plus belle la vie
Site internet valeriebaurens.free.fr

Valérie Baurens, née le à Condom (Gers), est une actrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au théâtre, elle joue sous la direction de metteurs en scène comme Vincent Viotti, Jean-Luc Jeener, Joël Dragutin, Thomas Le Douarec et Didier Caron… Alternant les rôles dans des pièces classiques et contemporaines, elle travaille la Commedia dell Arte pendant 7 ans avec la compagnie « Cathar6 » et se frotte également à l'exercice difficile de clown.

Devant la caméra, elle tourne au cinéma avec Bertrand Tavernier, Laurent Bouhnik, Didier Caron et Laurent Vinas Raymond.

À la télévision, elle a travaillé avec de nombreux réalisateurs dont Emmanuel Gust et Claude d'Anna. On la voit aussi de temps en temps dans la série Plus belle la vie.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Ruy Blas de Victor Hugo, montée par Jean-Luc Jeener
  • 2003-2004 : Un Vrai Bonheur (Didier Caron)
  • 2007 : Un vrai bonheur de et mise en scène Didier Caron, Théâtre Rive Gauche
  • Saint-Christophe Colomb (J-L. Bihoreau)
  • Le champignon magique (Y. Guerrand)
  • Guguss et Tripotinette (duo de clowns - F. Scuiller)
  • Paris-Beguin (spectacle de chansons des années 30 - M. Garay)
  • Le médecin malgré lui (Molière - J. Barre-Borelli)
  • L’Avare (Molière - D. Daniel)
  • In cauda venenum et Cave canem (V. Viotti - Comedia dell’arte sur tréteaux)
  • Le médecin malgré lui (Molière - P. Klein)
  • Andromaque (M. Guyard)
  • Nouvelle vague (J. Dragutin)
  • Tartuffe (B. Sevege)
  • Monty Python's Flying Circus (T. Le Douarec)
  • 2015 : Noi Due (Nous deux) de et mise en scène Dominique Pacitti, Théâtre Essaion
  • 2017 : Edmond de et mise en scène Alexis Michalik, Théâtre du Palais-Royal

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]