Vaisseaux de classe DSC-304

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Vaisseaux de classe BC-304)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Modèle de vaisseau DSC-304
Description de l'image X-304 Article Image.png.
Première apparition Assiégés, saison 1 (Stargate Atlantis)
Statut 1) Dédale : en service
2) Odyssée : en service
3) Korolev : détruit
4) Apollo : en service
5) Sun Tzu : abandonné
6) Phoénix puis George Hammond : en service
Constructeur Terrien, États-Unis (SGC)
Affiliation Terre
Lancement 2005
Caractéristiques générales
Classe Série DSC-304 (Deep Space Carrier)
Type Croiseur spatial
Longueur 650 m
Largeur 367 m
Hauteur 135 m
Masse 4.25 millions de kg
Vitesse maximum 180 000 km/s (propulsion subluminique)
Au-delà de la vitesse de la lumière en hyperespace.
Vaisseau auxiliaire 16 F-302
2 Jumpers
Équipement Téléporteurs Asgard
Radars
Senseurs Asgard
Armement 26 Canons électromagnétiques
Missiles nucléaires Mark VIII et IX
Système d'arme « Horizon » (Apollo)
4 Canons à rayons à plasma de technologie Asgard (à partir de SG-1 10x20 « Unending » pour l'Odyssée et de SGA 4x11 "Be All My Sins Remember'd" pour le Dédale et l'Apollo)
Défense Boucliers Asgard
Coque en trinium
Occultage (Odyssée depuis 10x14 « The Shroud »)
Propulsion 10 propulseurs conventionnels Ion Serrakin
Hyperpropulsion intergalactique Asgard (vitesse : 60 millions de fois la vitesse de la lumière ou 274 millions de fois avec un E2PZ)
Alimentation générateur asgard
1 E2PZ (Odyssée depuis SGA 3x11 « The Return »)

Les DSC-304 (Deep Space Carrier), ou vaisseaux de classe Dédale, sont des vaisseaux terriens de l'univers fictif de Stargate. Apparaissant dans les trois séries de la franchise, ils succèdent au BC-303 Prométhée. Ils ont été conçus pour intégrer les diverses technologies, offertes par les Asgard, dès leur construction contrairement à leur prédécesseur. Ils bénéficient en outre de plusieurs améliorations technologiques postérieures à la construction du Prométhée.

Description[modifier | modifier le code]

Le premier vaisseau de la classe fut le DSC-304 Dédale, arrivé en orbite au-dessus de la cité d'Atlantis dans le premier épisode de la saison 2 de Stargate Atlantis, lors de l'épisode « Assiégés 2/3 ». Il est commandé par le Colonel Steven Caldwell[1] assisté par un technicien Asgard nommé Hermiod présent pour faciliter l'utilisation des technologies Asgard dont l'hyperpropulsion intergalactique.

Le DSC-304 Odyssée effectua sa première mission, avant sa mise en service officielle dans la saison 9 de stargate SG-1, lors de l'épisode « Hors limites ». Le premier commandant du vaisseau était le Colonel Paul Emerson qui fut remplacé par le Colonel Davidson après sa mort lors de l'épisode 10x09 « Aux Mains des Rebelles ».

Le DSC-304 Korolev fut construit à sa suite, et donné à la Russie par les États-Unis en contrepartie de la continuité de la location de la porte des étoiles (celle-ci étant techniquement propriété des Russes). Il effectua sa première et seule mission lors de l'épisode 9x20. « La Première Vague », sous le commandement du Colonel Chekov. Il participa aux côtés du DSC-304 Odyssée et d'une flotte coalisée de la Nation Jaffa, des Asgards, de la Tok'ra et de l'Alliance Luxienne, à la tentative de destruction de la flotte Ori arrivée par la SuperPorte. Malheureusement, deux tirs simultanés de ces derniers détruisirent le vaisseau, tuant la majorité de son équipage dont le Colonel Chekov.

Le DSC-304 Apollo est commandé par le Colonel Abraham Ellis, il effectua une frappe préventive contre la planète Asuras dans le but de détruire une flotte de combat en construction, en utilisant une nouvelle plate-forme d'arme appelée Horizon. L'Apollo participa aussi à la bataille spatial contre les Asurans aux côtés du Dédale, des Wraith, et des Voyageurs.

Le DSC-304 Sun Tzu, qui suivit l'Apollo, fut construit entre 2007 et 2008, il essaya avec l'aide de ce dernier d'empêcher un nouveau vaisseau ruche alimenté par un E2PZ d'atteindre la Terre mais sans succès et fut gravement endommagé.

Le DSC-304 George Hammond est commandé par le Colonel Carter. Dans un futur proche alternatif, il est nommé le Phoenix et est toujours placé sous le commandement du Colonel Carter pour combattre les forces du Wraith Michaël. Malgré quelques succès, le Phoenix fut pris dans une embuscade et très endommagé. Tout le personnel eut le temps de se téléporter à la surface d'une planète, à l'exception du commandant Carter, qui éperonna un des vaisseaux ruches (l'explosion générée en détruisant deux autres). Dans notre réalité, l'USS George Hammond, toujours commandé par le Colonel S.Carter, emmena des civils sur la base Icare et défendit cette même base lors de l'attaque de l'alliance Luxienne.

Armement[modifier | modifier le code]

Les DSC-304, sont équipés de missiles et de canons électromagnétiques. Ces derniers sont des armes utilisant l'électromagnétisme afin de propulser à grande vitesse des projectiles, ceci, sans nécessiter l'utilisation de poudre, ou autre combustible chimique. Les vaisseaux sont équipés de dizaines de ces armes, certains canons de gros calibre étant utilisés contre les croiseurs ou vaisseaux lourds ennemis, et d'autres étant employés comme arme d'autodéfense face aux chasseurs. Ces armes sont relativement efficaces contre les chasseurs et vaisseaux légers, mais n'ont guère d'impact sur les vaisseaux lourds, en particulier lorsque ceux-ci sont équipés d'un bouclier.

Les missiles embarqués consistent essentiellement en des missiles nucléaires lourds logés dans les silos de lancement vertical à l'avant du vaisseau. Ils sont capables d'emporter des têtes nucléaires tactiques Mark III ou renforcées au naquadah Mark VIII. Les DSC-304 disposent également de missiles intercepteurs, utilisés par le Dédale contre un vaisseau éclaireur Wraith et par l'Apollo contre un satellite Asuran.

L'Apollo et le Georges Hammond sont équipés d'une baie de lancement permettant le largage de plate-forme Horizon, on ignore si les autres 304 possèdent aussi une baie de ce type. La plate-forme Horizon comprend un système de pénétration atmosphérique et six ogives nucléaires de type Mark IX ainsi que quatre leurres.

Lors de SG-1 10x20 "Unending", les Asgards installèrent leurs technologies les plus modernes à bord de l'Odyssée dont des canons à rayons à plasma et une matrice informatique Asgard ("cœur") contenant l'intégralité de leurs connaissances. Le Dédale et l'Apollo furent équipés de ces armes lors de SGA 4x11 "Be All My Sins Remember'd" mais rien n'indique l'existence d'autres améliorations.

Défenses[modifier | modifier le code]

Les vaisseaux de classe 304 sont équipés de boucliers Asgard d'une puissance d'environ 73,6 pétajoules, d'un modèle plus récent que celui qui équipait le Prométhée. Dans l'épisode 14 de la troisième saison « Le péril de la sagesse », Rodney (après avoir acquis la conscience des Anciens) créé un programme visant à améliorer le Bouclier du Dédale ainsi que des autres vaisseaux Terriens. De plus dans les épisodes 10 et 11 de la troisième saison (Exil Forcé), après que les Réplicateurs ont envahi Atlantis, ils y laissent 3 E2PZ.

On apprend dans l'épisode suivant (Le chant des baleines) que le Dr Elizabeth Weir décide de donner un E2PZ à la Terre pour l'avant Poste en Antarctique (déplacé et détruit dans la cinquième saison) ainsi qu'un autre pour la guerre contre les Oris pour l'Odyssée, afin que leur bouclier résiste plus aux rayons Oris (notamment dans le film « L'Arche de Vérité »). Le troisième est gardé sur Atlantis.

Le Korolev, dans l'épisode 20 de la neuvième saison « La Première vague », succomba à deux tirs simultanés de vaisseaux Ori : l'un des deux a été absorbé par le bouclier, l'affaiblissant suffisamment pour le deuxième rayon qui mit fin à l'Histoire du vaisseau. L'Odyssée ayant subi moins d'effets sur leur bouclier par les rayons, a réussi à s'en sortir avec de nombreux systèmes hors services car les impacts suffisamment puissants génèrent des surtensions dans les circuits du vaisseau et vident son alimentation après un certain temps. Mais il semblerait aussi que les Oris souhaitaient garder intact quelques vaisseaux de chaque monde (jaffas, asgards, alliance luxienne et terriens) afin que chacun raconte a leurs peuples respectifs la puissance des Oris et de leurs vaisseaux.

Lorsque le bouclier est inactif, les DSC-304 sont protégés par une coque en trinium relativement résistante.

Les Asgard ont certainement dû incorporer leurs dernières technologies défensives à l'Odyssée qui pourront potentiellement être adaptées aux autres vaisseaux de classe DSC-304.

Capacités et équipement[modifier | modifier le code]

Les DSC-304 disposent de deux baies latérales permettant de mettre en œuvre et de transporter 16 F-302. Elles peuvent également accueillir d'autres vaisseaux de petite taille tels que les Jumpers Anciens. Les 304 sont équipés de détecteurs Asgard, d'un système de communication sub-spatial permettant des transmissions immédiates à travers l'espace, et d'une boîte noire contenant une balise émettant à travers le sub-espace lors de son activation. Lors de SG-1 10x14 « The Shroud », Daniel Jackson a modifié les boucliers de l'Odyssée grâce au savoir Ancien pour pouvoir l'occulter. Cette manipulation n'a pu être possible que grâce à la présence d'un E2PZ à bord, elle n'est donc pas duplicable sur les autres 304.

Transport[modifier | modifier le code]

Les vaisseaux de cette classe sont équipés de la technologie de téléportation Asgard, permettant de transporter des personnes ou du matériel de la surface d'une planète à l'intérieur du vaisseau.

Ils sont également équipés, comme le Prométhée, d'anneaux de transfert (appareils que les Goa'ulds utilisent, mais à l'origine de conception Ancienne).

Autres pièces[modifier | modifier le code]

  • Soute principale
  • Chambre de contrôle auxiliaire - chambre des panneaux de contrôle.
  • Chambre des connaissances Asgard - (Odyssée seulement) Contient les connaissances des Asgard avec des ordinateurs à projection holographique.
  • Cantine
  • Salle de Gym
  • Prison
  • Infirmerie
  • Armurerie
  • Quartier de l'équipage
  • Baie de lancement d'Horizon - (Apollo ; n'existent pas sur les autres 304 avant l'Apollo, pour ceux d'après c'est un mystère). Baie utilisée pour larguer une ou des plate-forme(s) Horizon.

Liste des vaisseaux[modifier | modifier le code]

Dédale[modifier | modifier le code]

Blason du Dédale (Daedalus en anglais), vaisseau américain qui fait sa première apparition dans l'épisode Assiégé de la première saison de Stargate Atlantis (2005).

Historique[modifier | modifier le code]

Le Dédale (« Daedalus » en v.o.) est un vaisseau de guerre construit par la Tau’ri (les humains de la Terre) pour aider militairement Atlantis et est le premier vaisseau actif dans la galaxie de Pégase. C’est un DSC-304. C’est aussi le nom de la classe de vaisseaux que la Terre tente de construire en masse afin de se protéger des menaces extérieures. Comme l'Odyssée ou le déchu Korolev (russe). Leur prédécesseur était le mythique Prométhée (Prometheus en v.o), un X-303.

Il apparaît pour la première fois dans l'épisode 2.01 Sous le feu de l’ennemi, mais il est mentionné dès l'épisode 1.20 Assiégé, partie 2 par le colonel Everett chef du commando militaire envoyé sur Atlantis pour la défendre des Wraith, ainsi que dans l'épisode 8.19 Retour vers le futur, partie 1 de Stargate SG-1.

Le Dédale est commandé par le colonel Steven Caldwell. Un technicien Asgard du nom de Hermiod fut affecté au Dédale pour faciliter l'utilisation des systèmes Asgard, dans ce but, une console Asgard fut installée dans la salle des machines. Le vaisseau utilise plusieurs technologies Asgard : boucliers, téléportation, hyperpropulsion. Il est équipé de 16 F-302 (petits vaisseaux analogues aux avions de chasse). Le temps qu'il met pour relier la Terre à Atlantis (hors réacteurs subluminiques) est de 18 jours. Ce délai est divisé par 4,5 si le Dédale est équipé d'un EPPZ, soit une durée de 4 jours.

Le Dédale est plus grand que son prédécesseur, le Prométhée, et sa structure a été modifiée pour pouvoir intégrer les équipements Asgard dès sa construction, contrairement au Prométhée sur lequel les nouvelles technologies avaient été ajoutées au fur et à mesure. Les boucliers du Dédale se trouvent être beaucoup plus résistants que ceux de son prédécesseur. En effet, il suffit d'un tir au satellite Ori construit par le Protectorat de Rand pour transpercer les boucliers du Prométhée dans l'épisode 9.15 Ingérence de Stargate SG-1, alors que les boucliers des vaisseaux de classe 304 sont capables de résister à deux tirs principaux d'un vaisseau Ori (similaire aux tirs du satellite) dans l'épisode 9.20 La Première Vague de Stargate SG-1. Le Dédale est capable d'encaisser un certain nombre de tirs Wraiths grâce à ses boucliers Asgard.

L'armement est composé de plusieurs canons électromagnétiques placés sur tout le vaisseau, et de missiles nucléaires pouvant être équipés de têtes Mark III ou Mark VIII, lancés depuis des silos à l'avant du vaisseau. Des missiles équipés de têtes Mark VIII ont été interceptés par des Darts Wraith durant la bataille dans l'épisode 2.1 Sous le feu de l'ennemi. Mais grâce au technicien Asgard Hermiod, des missiles similaires ont pu être téléportés dans des vaisseaux ruches Wraiths, en détruisant trois au total, avant que des contre-mesures soient mises en place par ces derniers.

Durant l'épisode 3.1 No Man's land, le Dédale réussit à endommager un vaisseau ruche en effectuant un tir de saturation dès sa sortie d'hyperespace. Bien que les Darts escortant la ruche aient réussi à abattre la majorité des missiles, celle-ci fut touchée par un missile Mark III. Un tir concentré des canons électromagnétiques a, par la suite, déclenché des explosions dans le hangar des chasseurs du même vaisseau ruche, entrainant rapidement une panne de son armement. Le Dédale fut très sévèrement endommagé durant cette bataille, et ses systèmes de survie devinrent inopérants. L'équipage téléporta une bonbonne de gaz rétrovirus dans la chambre de recyclage du CO2 du vaisseau ruche après que Michaël a désactivé le brouillage qui bloquait le téléporteur Asgard, à la suite de quoi l'équipage put prendre le contrôle du vaisseau, qu'ils utilisèrent pour rentrer sur Atlantis, transportant le vaisseau Terrien dans la fente centrale du vaisseau. Quelques jours plus tard, le Dédale après des réparations d'urgences, se rendit sur une planète sans porte des étoiles sur laquelle avaient été laissés les Wraith transformés lors de l'abordage de la ruche. Il récupéra le Jumper de l'équipe du Lieutenant-Colonel Sheppard rescapée de la destruction du vaisseau ruche envoyé sur les lieux, détruit par une autre ruche Wraith (voir l'épisode 3.2 Misbegotten).

Le Dédale servit à transporter l'équipe de Sheppard et leur Jumper lors de leur tentative pour secourir Ronon Dex, capturé par les Wraiths, lors de l'épisode 3.4 Sateda. Il participa aussi à la mise en place du pont inter-galactique entre la Voie Lactée et Pégase. Il transporta les portes des étoiles afin de les mettre en place, et aida à la construction de la station de jonction centrale. Lors du premier test du pont qu'il supervisait près de la station centrale, dans l'épisode 3.11 "The Return Part 1" le vaisseau entra en contact avec un vaisseau Ancien du même type que les vaisseaux Aurore et Orion qui se dirigeaient vers la Voie Lactée à une vitesse proche de celle de la lumière.

Il participa à une série d'embuscades contre des Croiseurs Asurans, avant de s'engager au côte de l'Apollo, des Wraith, et des Travellers dans une gigantesque bataille spatiale destinée à éliminer la menace Asurane une fois pour toutes.

Il tenta également d'arrêter le super-vaisseau-ruche qui se dirigeait vers la terre, mais il fut sérieusement endommagé.

Le nom de Dédale fait référence à un personnage de la mythologie Grecque. Il fait aussi référence à une étude de vaisseau interstellaire menée par la British Interplanetary Society entre 1973 et 1978, le projet Daedalus.

Le vaisseau est équipé d'une salle de contrôle principal, d'une salle des machines qui contient le noyau Asgard. Le Dédale possède également plusieurs chambres, une infirmerie, deux hangars de chaque cote du vaisseau pour les F-302 Les deux hangars sont protégés par un champ de force et aussi par des portes qui se referment.

Équipage[modifier | modifier le code]

  • Anders, pilote de F-302. Lorsque le Dédale tomba dans l'embuscade de deux vaisseaux-ruches, il décolla à bord d'un F-302, dans l'escadrille sous les ordres de Sheppard pour essayer de détruire l’hyper-drive des ennemis avant de revenir au Dédale lorsque les vaisseaux ennemis passèrent en hyperespace[2].
  • Lieutenant-Colonel Patrick Bishop, pilote du vaisseau lors de la mission pour essayer de contaminer le rétrovirus de Beckett sur un vaisseau-ruche[3].
  • Colonel Steven Caldwell, commandant du vaisseau
  • Capitaine Megan Cooper, pilote du vaisseau lors de la mission pour rechercher le vaisseau Ancien Aurore[4] et lors la bataille d'Edowin contre deux vaisseaux ruches[5].
  • Capitaine Hugh Griffin possédait le gène des Anciens lui permettant d'utiliser leur technologie. Il pilota un Jumper, tout juste réparé, au-dessus de l'océan de la planète Lantia avec McKay comme ingénieur. Mais à cause d'un problème technique, le Jumper s'écrasa au fond de l'océan. Après avoir repris connaissance, il se sacrifia en fermant le cockpit alors que la vitre allait se briser pour permettre à McKay de survivre dans le compartiment arrière. Il fut écrasé sous la pression de l'océan[6].
  • Hermiod, conseiller Asgard affecté au vaisseau pour superviser les avancées technologiques Asgard. Lors de la Bataille d'Atlantis, il modifia les téléporteurs pour envoyer des bombes sur les vaisseaux Wraith afin de détruire la flotte ennemie[7]. Lors du deuxième voyage vers Atlantis, il découvrit le virus Wraith et travailla avec McKay pour l'éradiquer. Il sauva la vie de ce dernier et de Sheppard en levant le bouclier du hangar alors que le virus venait d'ouvrir les portes[8]. Il modifia les moteurs d'hyperpropulsion pour permettre au vaisseau de prévenir Atlantis du danger de la bombe posée par les Goa'uld. Il s'occupa avec l'aide du téléporteur d'extraire le Goa'uld de Cadwell[9]. Lors de la mission de secours sur Taranis, il détermina le temps avant l'explosion du volcan qui menaçait la planète[10]. Lors du retour du Wraith Michael sur Atlantis, il travailla avec McKay pour essayer de casser le code de brouillage Wraith, mais il ne put le casser de nouveau lors de la trahison des Wraith[3].
  • Hutchinson, marine stationné à borde du Dédale. Il fut affecté à la protection de l'E2PZ lorsque 2 consciences étrangères prirent la possession des corps de Weir et Sheppard. Il fut neutralisé par Thalan, l'homme qui avait pris possession du corps de Sheppard[11].
  • Peter Kavanagh, ancien membre de l'expédition Atlantis, il a rejoint l'équipage du Dédale lors d'une mission. Il fut soupçonné par Weir d'être l'espion de la Confrérie et tomba dans les pommes avant d'être interroger par Ronon[9].
  • Capitaine Dave Kleinman, officier de l'armement du Dédale. Il participa à la bataille d'Atlantis, contrôlant les téléporteurs Asgard[12]. Ensuite il fit partie de la mission envoyée à la recherche du vaisseau Ancien Aurore, où il détruisit un vaisseau Wraith[4]. Il participa à la bataille d'Edowin, essayant de téléporter une bombe à l'intérieur du vaisseau ruche qui déploya des contres mesures[5]. Il fut envoyé avec le Dédale dans la mission pour tester le rétro-virus sur un vaisseau-ruche. Puis il participa à la défense du vaisseau qui fut attaqué par deux vaisseaux ruches à la suite de la trahison des Wraith[3]. Il participa à la bataille contre ces deux derniers sur la route de la Terre en tant qu'officier de l'armement avant d'aider McKay et Zelenka à réparer les systèmes de survie du Dédale endommagés dans l'escarmouche[2].
  • Major Pat Meyers, pilote du vaisseau lors de la bataille d'Atlantis[7] et du deuxième voyage retour vers la Cité depuis la Terre[8]. Lorsque le Dédale tomba dans l'embuscade de deux vaisseaux-ruches, elle décolla à bord d'un F-302, sous le nom de code Dagger Deux, dans l'escadrille sous les ordres de Sheppard pour essayer de détruire l’hyper-drive des ennemis. Durant la bataille, son chasseur fut endommagée mais elle parvint quand même à abattre deux chasseurs Wraith qui menaçait Sheppard avant de revenir au Dédale lorsque les vaisseaux ennemis passèrent en hyperespace[2].
  • Docteur Lindsey Novak, ingénieure qui servit aux côtés d'Hermiod lors de la bataille d'Atlantis, demandant au Asgard de modifier le système des téléporteurs pour envoyer des bombes sur les vaisseaux Wraith[7]. Elle fut interroger par Weir lors de la crise d'un espion Goa'uld sur Atlantis[9].
  • Lieutenant Mark Stuart, responsable des communications sur la passerelle du Dédale. Il informa Caldwell que le vaisseau transmettait un signal de détresse Wraith[8].

Odyssée[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

L'Odyssée (Odyssey, en anglais) est un vaisseau Terrien américain de l'univers fictif de la série télévisée Stargate SG-1 en service depuis l'épisode Hors limite de la saison 9 (2006).

L'Odyssée est un DSC-304 qui possède les mêmes caractéristiques que le Dédale. Il succède au Prométhée, détruit dans l'épisode Ingérence (9x15) par un satellite Ori. Il est équipé de canons électromagnétiques et de missiles nucléaires ainsi que de boucliers et d'hyperpropulseurs Asgard. Il fait son apparition dans la série lors de l'épisode Hors limites (9x16) où il sauve SG-1 bloquée sur une planète et récupère les Portes des Étoiles que Ba'al avait volées. Lors de l'épisode « La Première Vague » (9x20), il téléporte l'équipe SG-1 à son bord lorsque ceux-ci se trouvaient au village de Camelot. L'Odyssée participe à la bataille face aux 4 vaisseaux Ori, et s'en sort de justesse, contrairement au Korolev. Grâce au retour temporaire des Anciens sur Atlantis, il possède maintenant son propre E2PZ, ce qui augmente significativement ses apports énergétiques et lui permet de renforcer son bouclier. Lors de SG-1 10x14 « The Shroud », Daniel Jackson pris le contrôle de l'Odyssée et fabriqua un système d'occultage grâce au savoir Ancien et à la présence de l'E2PZ.

Son premier commandant fut le Colonel Paul Emerson[1], tué lors de la capture du vaisseau par l'alliance Luxienne (10x09 : « Company of Thieves »). Il a été remplacé par le Colonel Davidson. (10x18 : « Family Ties »)

Lors du dernier épisode de Stargate SG1 (10x20 : « Unending »), l'Odyssée a été équipé d'une matrice informatique Asgard avec de nouvelles armes Asgards, des canons à rayons à plasma. La matrice dispose de sa propre source d'énergie et ne pompe pas celle de l'E2PZ du vaisseau. Cette mise à jour a permis a l'Odyssée de détruire 2 vaisseaux Ori. Malheureusement les vaisseaux Ori semblent être capable de traquer cette technologie même en hyperespace (sans doute à cause de la signature énergétique de la matrice Asgard).

Dans le film Stargate : L'Arche de vérité (qui fait suite à la dixième et dernière saison de la série Stargate SG-1), l'Odyssée est placé provisoirement sous le commandement de Cameron Mitchell, et son équipage est renforcé par les autres membres de SG-1. Le vaisseau est envoyé en mission dans la galaxie des Oris par la Super Porte des Étoiles afin d'y retrouver l'Arche de Vérité. Il doit alors lutter contre plusieurs vaisseaux Ori, tout en faisant face à une invasion de Réplicateurs en son sein.

En 2009, alors que Atlantis cherche a rassembler la flotte terrienne pour arrêter le super-vaisseau ruche, le colonel Caldwell révèle au colonel Sheppard et docteur Mckay que L'Odyssée est en mission secrète. Il fut plus tard révèlé par les producteurs que cette mission était la prise de la planète Icare lié aux événements de Stargate Universe.

Le nom du vaisseau fait référence à l'Odyssée, une épopée attribuée à l'aède Homère.

Équipage[modifier | modifier le code]

Commandant de Bord[modifier | modifier le code]
  • Colonel Paul Emerson (2006), premier commandant du vaisseau qui dirigea le vaisseau pendant près de sept mois. Sa première mission fut de secourir SG-1[13]. Il participa ensuite à la bataille contre la première flotte d'invasion Ori, où son vaisseau fut l'un des seuls survivants, mais gravement endommagé[14]. Il sauva le Lieutenant-Colonel Mitchell qui était dans un F-302 et Carter qui dérivait dans l'espace avec un combinaison spatiale. Il sauva les membres de SG-1 et Bra'tac au-dessus de Chulak[15]. Il participa à la mission dans la galaxie de Pégase afin de tenter de connecter la super-porte Ori[16]. Lors de la prise de l'Odyssée par l'Alliance Luxienne, il ordonna à Carter de ne pas collaborer mais il fut tué par l'un des hommes d'Anateo d'un tir en plein cœur[17].
  • Colonel Ian Davidson (2007), deuxième commandant après la mort d'Emerson. Sa première mission fut de découvrir des stocks de Naquadah qui pourraient être utilisés comme des bombes envoyées pour détruire les installations de la Terre. Il fit détruire les stocks lorsque son vaisseau fut repéré[18]. Ensuite lui et son vaisseau furent affectés pour la capture d'Adria, mais le plan échoua à cause de Baa'l[19].
  • Major-Général Hank Landry prit le commandement du vaisseau pour la mission sur la planète Orilla, planète-mère des Asgard. Lorsque les Ori poursuivirent l'Odyssée à la suite de la mise en place de la console Asgard, Landry ordonna la téléportation de l'équipage sur la planète P3X-474 avant d'autoriser Carter le champ de dilatation du temps[20].
  • Lieutenant-Colonel Cameron Mitchell, fut désigné commandant du vaisseau pour la mission à la recherche de l'Arche de la Vérité dans la galaxie des Ori[21].
Membres[modifier | modifier le code]
  • Major Kevin Marks
  • Lieutenant Evans, scientifique qui fut envoyé sur une planète conquise par les Ori pour enquêter sur la disparition de toute la population. Elle ne découvrit aucune trace de résidus radioactifs, chimiques ou bactériologiques et fit son rapport au colonel Emerson[22].
  • Capitaine Binder, posté sur l'Odyssée lors de la mission dans la galaxie Ori. Lors de la création d'un réplicateur par James Marrick, il fut affecté avec ses hommes à la défense de la console Asgard contre l'invasion des Réplicateurs pendant que Marks et Carter cherchaient le code de désactivation[21].
  • Capitaine Gerald E. Jennings, membre d'équipage qui aida Carter à passer sa combinaison spatiale pour qu'elle essaye de composer un code sur la super-Porte Ori[14]
  • Major Womack, survivant de la destruction du Prométhée, elle devint le pilote de l'Odysée, d'abord dans la mission de neutralisation de la porte Ori et la bataille qui suivit[14]. Elle pilota ensuite le vaisseau jusqu'à la galaxie de Pégase[16].

Korolev[modifier | modifier le code]

Le Korolev a été construit par les Américains mais a été donné aux Russes en échange du contrôle total de la Porte des Étoiles. Il est le frère jumeau des vaisseaux américains Dédale, Odyssée et Apollo.

Cité dans l'épisode La Grande Croisade (9x19), comme cadeau fait aux Russes par les Américains pour que ces derniers puissent garder le contrôle de la Porte des Étoiles. Le Colonel Chekov réclamait un BC-304 depuis longtemps aux Américains, et ces derniers utilisèrent ce désir dans leurs négociations. N'étant pas encore fini, les Russes terminèrent sa construction afin de lui permettre d'être opérationnel pour se défendre de la menace Ori.

Le vaisseau apparaît pour la première fois dans l'épisode final de la saison 9, La Première Vague, téléportant Daniel Jackson et Cameron Mitchell à son bord avant de rejoindre l'espace où se situait la Super Porte des Étoiles des Oris. Présent lors de l'arrivée de la première vague d'invasion, il tenta de combattre les vaisseaux ennemis avant d'être détruit par les tirs simultanés de deux d'entre eux.

Très peu de personnes survécurent à la destruction du vaisseau : le lieutenant-colonel Mitchell qui se trouvait dans le hangar et eut le temps de décoller avec un F-302, six personnes se téléportèrent sur l'Odysée et Daniel Jackson qui utilisa les anneaux de transport, mais qui se retrouva sur un des vaisseaux Ori.

Le Korolev est commandé par le colonel Chekov[1].

Le nom de ce vaisseau russe a été donné en mémoire de Sergueï Pavlovitch Korolev[23], un ingénieur ukrainien considéré comme le père de l'astronautique soviétique.

Apollo[modifier | modifier le code]

L'Apollo suivit le Korolev, qui fut détruit lors de la bataille de la Super Porte et est le second vaisseau actif dans la Galaxie de Pégase. Il est commandé par le Colonel Abraham Ellis, un homme autoritaire mais qui sait reconnaitre ses torts.

Il est en service depuis l'épisode Nom De Code : Horizon de la saison 3 de Stargate Atlantis (2007).

L'Apollo est équipé de la toute nouvelle plate-forme « Horizon », qui contient un dispositif de destruction massive, comprenant six ogives Mark IX et quatre leurres (employée durant l'offensive contre Asurans). Le choix de cette répartition peut être aussi bien due au nombre de cibles lors de cette opération qu'à des difficultés dans la fabrication de ce type d'ogives. Ce vaisseau ne semble pas embarquer de systèmes offensifs plus avancés que ses prédécesseurs qui sont respectivement le Dédale, l'Odyssée et le Korolev.

Il mena une attaque préventive contre la planète natale des Asurans, pour détruire une gigantesque flotte destinée à envahir la Terre. L'attaque fut un succès, et il en résulta six détonations nucléaires qui détruisirent les cibles et occasionnèrent des dommages considérables. Le vaisseau fut également présent lors de la riposte Asurane mais il s'avéra incapable d'abattre le satellite d'attaque avec ses missiles intercepteurs.

Il participa à une série d'embuscades contre des Croiseurs Asurans, avant de s'engager au côte du Dédale, des Wraith, et des Travellers dans une gigantesque bataille spatiale destinée à éliminer la menace Asurane une fois pour toutes.

Il tenta également d'arrêter le super-vaisseau-ruche qui se dirigeait vers la terre, aux côtés du Sun Tzu, mais il fut sérieusement endommagé.

Le nom du vaisseau fait référence au dieu grec Apollon (Apollo en latin). Il peut aussi faire référence au programme Apollo qui visait à envoyer des hommes sur la Lune en 1969.

Sun Tzu[modifier | modifier le code]

Le Sun Tzu est un vaisseau terrien chinois qui apparait pour la première fois dans le dernier épisode de Stargate Atlantis[24]. En effet le colonel Caldwell (Dédale), nous apprend que le Sun Tzu et l'Apollo vont tenter d'arrêter la ruche Wraith avant qu'elle n'atteigne la Terre grâce à son E2PZ. Malheureusement les deux DSC-304 ne font pas le poids et le Sun Tzu est lourdement endommagé, sans propulsion, l'équipage est évacué sur l'Apollo, lui aussi gravement touché. Le colonel Ellis de l'Apollo annonce qu'il leur faudra un mois au minimum pour rejoindre la Porte des Étoiles la plus proche sans hyperpropulsion[25]. On ne sait ce qu'il advient du vaisseau endommagé, laissé à l'abandon aux abords de la Voie Lactée.

Le vaisseau a été nommé en l'honneur de Sun Tzu, un général chinois qui a vécu entre 544 av. J.-C. et 496 av. J.-C.

Phoenix / George Hammond[modifier | modifier le code]

Blason du George Hammond, vaisseau américain qui fait sa première apparition sous ce nom dans l'épisode Air de la première saison de Stargate Universe (2009).

Le Phoenix est le dernier né des vaisseaux de la flotte terrienne.

Il apparait pour la première fois dans le futur proche d'une réalité alternative où le Colonel Sheppard a disparu dans le futur. À peine construit, il fut placé sous le commandement du Colonel Samantha Carter[1] alors que plus de la moitié des systèmes Asgard n'étaient pas encore opérationnels. Le Colonel Carter mena une série d'attaques surprises sur les forces spatiales hybrides de Michael mais le Phoenix tomba un jour dans une embuscade tendue par Michael. La commandante éperonna une ruche après avoir téléporté son équipage sur une planète. La destruction des deux vaisseaux créa une onde de choc qui détruisit trois autres vaisseaux ruches.

La réapparition du Colonel Sheppard ayant modifié ce futur, le vaisseau sera construit jusqu'au bout et renommé le George Hammond en mémoire du personnage éponyme après sa mort[25] . Il s'agit en réalité d'un hommage à Don S. Davis, son acteur, décédé alors que le tournage de la cinquième saison de Stargate Atlantis n'était pas achevé. On apprend aussi que ce dernier sera commandé par le Colonel Carter comme dans la réalité alternative de Sheppard. Ce vaisseau est également le deuxième 304 après l'Odyssée à être équipé d'un ordinateur central Asgard.

Lors de l'épisode pilote de Stargate Universe, le George Hammond est chargé de la protection de la base Icarus lorsque celle-ci se fait attaquer par des vaisseaux Ha'tak[26].

Dans l'avant-dernier épisode de la saison 1, le Georges Hammond lance une attaque contre la base Luxienne sur une autre planète de type Icare.

Les batailles[modifier | modifier le code]

Les vaisseaux de la classe DSC-304, bien que relativement mal armés, ont cependant quelques victoires à leur crédit :

  • Durant la bataille spatiale du siège d'Atlantis en orbite autour de Lantia, le Dédale détruisit un Vaisseau-ruche Wraith en téléportant une ogive nucléaire Mk VIII à l'intérieur.
  • Lors de la seconde bataille du siège d'Atlantis, le Dédale attaqua la seconde flotte wraith se dirigeant vers la cité et détruisit deux autres vaisseaux ruches, envoient à l'intérieur de chaque-un des deux ruches une ogìve Mk VIII par telèportation Asgard, avant que des contre-mesures Wraiths ne l'empêchent de continuer.
  • Au début de la mission d'exploration de L'Aurora, le Dédale, se rendant sur place abattit un vaisseau éclaireur Wraith avec deux missiles.
  • Lorsque les Wraiths rompirent l'alliance avec l'expédition Atlantis, le Dédale fut sévèrement touché sans bouclier et engagé dans une bataille avec deux vaisseaux ruches Wraiths. Il subit d'importants dommages, mais ses chasseurs F-302 abattirent un nombre important de Darts Wraith. Dans le même épisode le Dédale et l'Orion attaquent les vaisseaux ruches avant qu'ils atteignent la Terre, le Dédale lança tous ses missiles nucléaires dès la sortie de l'hyperespace, mais une grande partie fut détruite par les darts qui étaient sortis, cependant un des missiles toucha le vaisseau et l'endommagea gravement. L'Orion attaqua le deuxième vaisseau en lançant les drones qui le détruisirent.
  • L'Odysée et le Korolev ont participé à la grande bataille contre les Oris (La Première Vague 09x20) dans laquelle le Korolev fut détruit.
  • Le Dédale réussit à stopper quelques heures la ruche de Michaël en effectuant un tir de saturation surprise dès sa sortie d'hyperespace et en effectuant un tir nourri sur les hangars de la ruche.
  • L'Odyssée neutralisa un complot Jaffa en tirant cinq missiles Espace-Sol qui firent exploser le naquadah sur la planète.
  • L'Apollo participa à une frappe préventive contre les Asurans qui détruisit six chantiers de constructions de vaisseaux grâce à six explosions nucléaires.

À la suite des modifications Asgards les DSC-304 font à présent partie des meilleurs vaisseaux de la Voie lactée et de Pégase :

  • L'Odyssée détruisit deux vaisseaux Ori dès la réception des nouvelles technologies. Il faut toutefois noter que celui-ci était équipé d'un E2PZ.
  • L'Apollo et le Dédale sont crédités de six victoires, dont une partagée, sur des croiseurs Asurans dans la galaxie de Pégase. Il ne faut pourtant pas oublier que s'agissant d'une série d'embuscades menées par les Terriens, les classe Aurora furent détruits avant d'avoir levé leurs boucliers.
  • Ces deux vaisseaux participent également à une importante bataille spatiale entre une coalition Wraith, Terrienne et Travellers contre ces mêmes Asurans. Durant cette bataille, un des DSC-304 détruit à nouveau un croiseur de type Aurora, en protégeant le vaisseau ruche de Todd. Il est par contre à nuancer que le vaisseau avait déjà perdu ses boucliers face à la ruche de Todd. En dehors de ce cas, le score des DSC-304 durant cette bataille est inconnu.
  • Le Dédale a détruit également le croiseur de Mickaël lorsque celui-ci était venu vérifier son laboratoire après l'auto-destruction de ce dernier. Il est à noter que les tirs du Dédale avaient au préalable détruit l'hyperpropulsion du croiseur, le faisant rater la fenêtre d'hyperespace. On peut aussi noter l'utilisation de F-302 durant cette bataille.
  • Le Hammond défendit la base icare face à l'Alliance Luxienne, celui-ci ne disposant pas encore des armes asgards, il ne pu défendre la base et empêcher la destruction de la planète.
  • Le Hammond vu envoyé par le Général O'neill prendre d'assaut une base luxienne. L'assaut fut un échec, la planète explosa et le Hammond perdit 2 pilotes de F-302.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Friday Five: Stargate’s Spaceship Captains », sur gateworld.net (consulté le 17 janvier 2019)
  2. a b et c Stargate Atlantis Épisode 03x01 - Menace sur la Terre
  3. a b et c Stargate Atlantis Épisode 02x20 - Les Alliés
  4. a et b Stargate Atlantis Épisode 02x09 - L'Aurore
  5. a et b Stargate Atlantis Épisode 02x11 - L'union fait la force (2/2)
  6. Stargate Atlantis Épisode 02x14 - L'Ivresse des Profondeurs
  7. a b et c Stargate Atlantis Épisode 02x01 - Sous le Feu de l'Ennemi
  8. a b et c Stargate Atlantis Épisode 02x02 - I.A.
  9. a b et c Stargate Atlantis Épisode 02x13 - Masse Critique
  10. Stargate Atlantis Épisode 02x19 - Inferno
  11. Stargate Atlantis Épisode 02x16 - Possédés
  12. Stargate Atlantis Épisode 02x03 - Chasse à l'homme
  13. Stargate SG-1, Épisode 09x16, Hors Limites, saison 9
  14. a b et c Stargate SG-1, Épisode 09x20, La Première Vague, saison 9
  15. Stargate SG-1, Épisode 10x01, L'Oricy
  16. a et b Stargate SG-1, Épisode 10x03, Chassé-Croisé
  17. Stargate SG-1, Épisode 10x09, Aux Mains des Rebelles
  18. Stargate SG-1, Épisode 10x18, Un air de famille
  19. Stargate SG-1, Épisode 10x19, La symbiose du mal
  20. Stargate SG-1, Épisode 10x20, Le Temps d'une vie
  21. a et b Stargate SG-1 : L'Arche de vérité
  22. Stargate SG-1, Épisode 10x07, La riposte
  23. (en) « Korolev », sur gateworld.net (consulté le 17 janvier 2019)
  24. « Sun Tzu », sur stargate-fusion.com (consulté le 17 janvier 2019)
  25. a et b Épisode 5-20 (Stargate Atlantis) : L'empire contre-attaque
  26. 5 minutes diffusés par Syfy de l'épisode Air (1-01)

Bibliographie[modifier | modifier le code]