Vahiné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La vahiné est la femme tahitienne, du tahitien vahine (femme, épouse, concubine, maîtresse)[1]. C'est une icône de l'imagerie européenne vis-à-vis du mythe polynésien depuis le XVIIIe siècle.

Utilisation de l'icône[modifier | modifier le code]

Elle a une place particulière dans les récits des grands navigateurs du XVIIIe siècle qui influença les penseurs et les artistes européens. Paul Gauguin lui réserva également une place de prédilection dans ses tableaux.

Moorea en fit une représentation dans sa peinture prénommée Vahiné Moorea en 1996.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ty) « Dictionnaire en ligne tahitien/français », sur le site de l’Académie tahitienne (consulté le 1er août 2014)

"Le mythe de la vahiné", article plus complet et historique sur http://argoul.com/2011/05/22/le-mythe-vahine/

Sur les autres projets Wikimedia :