Vadim Brovtsev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vadim Vladimirovitch Brovtsev
Illustration.
Vadim Brovtsev en septembre 2009.
Fonctions
Président de la République d'Ossétie du Sud
(intérim)
Prédécesseur Edouard Kokoïty
Successeur Leonid Tibilov
Premier ministre de la République d'Ossétie du Sud
Président Edouard Kokoïty
Leonid Tibilov
Prédécesseur Aslanbek Bulatsev
Successeur Rostislav Khugayev
Biographie
Nom de naissance Vadim Vladimirovitch Brovtsev
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Tcheliabinsk
Parti politique Parti Unité
Profession Homme d'affaires

Vadim Brovtsev
Premier ministre de l'Ossétie du Sud

Vadim Vladimirovitch Brovtsev (en russe : Вадим Владимирович Бровцев), né le à Tcheliabinsk, en Union soviétique, est un homme d'affaires russe. Premier ministre de l'Ossétie du Sud du au , il a été à ce titre, président de la République par intérim du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Brovtsev a servi dans les troupes des missiles stratégiques soviétique. Entre 2005 et son élection au poste de Premier ministre sud-ossète, il dirige une compagnie de construction russe, Vermikulit, basée à Tcheliabinsk.

Malgré son absence de relations jusqu'alors avec l'Ossétie du Sud, Brovtsev devient Premier ministre du gouvernement de Tskhinval le en remplacement d'Aslanbek Bulatsev, démissionnaire, selon les rapports officiels, à la suite de problèmes de santé. Seul candidat à ce poste, il obtient le soutien de 24 des 27 membres du Parlement.

En avril 2010, Brovtsev reçoit de très nombreuses critiques concernant sa mauvaise gestion de l'aide financière russe devant servir à reconstruire les bâtiments sud-ossètes détruits lors de la guerre. Plusieurs membres du Parlement demandent à Brovtsev de démissionner de son poste et présentent une motion de censure qui est discutée au Parlement le . Le président Edouard Kokoïty vient alors réitérer son soutien envers Brovtsev. Le Parlement décide cependant de créer une commission sur les activités du gouvernement, dirigée par le député et ancien Premier ministre Zurab Kokoyev et suivie par d'autres députés dont Merab Chigoev, lui aussi ancien chef du gouvernement.

En attendant, Brovtsev riposte en pointant les sondages effectués par le Centre international d'analyse politique (MTsPA), qui montrent que 66,3 % des personnes interrogées ont une opinion négative du président Kokoïty, seuls 12,4 % approuvant son action. De son côté, Brovtsev reçoit 37.8 % d'avis positifs et 10.9 % négatifs. Le conseiller de Kokoïty, Kosta Dzugaev, affirme que le sondage est un « mensonge », précisant que le MTsPA n'avait jamais fait de recherche réelle en Ossétie du Sud et, de plus, se trouve lié au site Internet rsoinform.com, une nouvelle agence favorable à Brovtsev, présenté un peu trop vite comme un service gouvernemental officiel d'information. L'agence de presse sud-ossète OSinform affirme que le MTsPa n'est pas officiel et n'est pas enregistré en Ossétie du Sud. Il est également spéculé que Brovtsev lui-même est relié à ses institutions.

Dans un effort pour se défendre des attaques des médias, Brovtsev décide de poursuivre plusieurs médias ainsi que l'agence OSinform, menant à une situation embarrassante pour Brovtsev, qui ne savait pas qu'il s'agissait de l'agence d'information gouvernementale.

Après l'annulation de l'élection présidentielle de novembre 2011, le président Kokoïty annonce sa démission le . Dès le lendemain, le Premier ministre Brovtsev assure les fonctions de président de la République par intérim[1] jusqu'au , date de l'installation du nouveau président Leonid Tibilov élu le 8 du même mois. Le 26 avril, ce dernier nomme Rostislav Khugayev comme nouveau Premier ministre.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Vadim Brovtsev est marié et père de deux enfants.

Cabinet Brovtsev[modifier | modifier le code]

Fonction Titulaire
Premier ministre Vadim Vladimirovitch Brovtsev
Chef de l'administration présidentielle Arsene Alanovitch Gagloïev
Premier vice-Premier ministre Aleksandr Aleksandrovitch Zelig
Vice-Premier ministre Domentiy Sardionovitch Kouloumbegov
Ministre des finances Irina Andreïevna Sytnik
Ministre de la jeunesse, de l'éducation et des sciences Ariana Konstantinovna Djioïeva
Ministre des affaires étrangères Mourat Kouzmitch Djioïev
Ministre de la défense Iouri Anvarovitch Tanaïev (jusqu'au 27 juillet 2010)
Valery Adamovitch Yaлhnovtsev (depuis le 27 juillet 2010)
Ministre des affaires intérieures Valery Pavlovitch Valiev
Ministre de la défense civile, des urgences et des désastres naturels Anatoli Ilitch Bibilov
Ministre de la justice Atsamaz Ivanovitch Bitchenov (jusqu'au 19 octobre 2010)
Tamaz Sikoevitch Dogouzov (depuis le 20 octobre 2010)
Ministre du développement économique Aleksandr Ivanovitch Jmailo
Konstantin Mikhailovitch Koliyev (depuis le 19 octobre 2010)
Ministre de la culture Makharbeg Routenovitch Kokoïev
Ministre de la santé et du développement social Otarbeg Mikhailovitch Gassiev (poste créé le 15 septembre 2010)
Ministre de la capitale, de la construction des routes et de l'architecture Tchermen Pavlovitch Khougaïev (poste créé le 24 janvier 2011)

Notes et références[modifier | modifier le code]