Vacutainer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vacutainer est une marque déposée de Becton-Dickinson. Elle a été développée en 1947 par Joseph Kleiner et est apposée sur une série de tubes sous-vide utilisés lors d'une ponction veineuse, ainsi que sur un support appelé "tulipe" permettant l'adaptation d'une aiguille d'un côté et de ces tubes de l'autre.

Principe[modifier | modifier le code]

La veine est d'abord percée avec l'aiguille hypodermique qui est connecté à un plastique translucide. L'aiguille fait un deuxième trou et quand un tube Vacutainer est poussé sur cette l'aiguille, son capuchon en caoutchouc est percé. Le vide dans le tube aspire le sang. Le tube est ensuite retiré et un autre peut être inséré et rempli de la même façon. Il est important de retirer le tube avant de retirer l'aiguille, sinon, elle peut, en se retirant, aspirer les tissus qu'elle traverse ce qui est douloureux.

Contenu des tubes[modifier | modifier le code]

Ensemble de tubes Vacutainer (sans tube gris)

Le tube vert contient de l'héparine. Il permet d'effectuer l'ionogramme. L'héparine empêche le sang de coaguler sans apporter d'ions qui fausseraient les résultats de l'ionogramme.

Le tube lavande contient de l'EDTA. Il permet d'effectuer la NFS (numération formule sanguine).

Le tube bleu contient du citrate. Il permet d'effectuer les tests d'hémostase. Le citrate empêche le sang de coaguler de manière réversible pour permettre les tests d'hémostase.

Le tube gris contient du fluor. Il permet d'effectuer la glycémie. Le fluor bloque les enzymes de la glycolyse évitant ainsi les dosages erronés.

La centrifugation de ces différents types de tubes contenant des anticoagulants (EDTA, fluor, citrate, héparine), permet de récupérer du plasma et un culot globulaire.

Le tube rouge contient des micro-particules de silice (activateur de coagulation). Il est qualifié de « sec » et permet donc au sang de coaguler. La centrifugation permet de récupérer le sérum. Il permet d'effectuer la chimie (dosage du cholestérol, des triglycérides, de l'acide urique, etc.)ainsi que les analyses d'immunologie.

Le tube jaune contient des granules séparateurs de densité intermédiaire entre celle des cellules sanguines et celle du plasma. Après centrifugation, le gel se retrouve donc au milieu du tube (les cellules en bas et le plasma en haut).

Notes et références[modifier | modifier le code]