Vacances animées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vacances animées
Autre titre francophone Mercredi animé
Genre Jeunesse
Réalisation Guy Lopez, Roger Dallier, Gérard Van der Guth, Gérard Calvet
Présentation Virginia Crespeau, Christian Éclimont avec la marionnette Crocosel
Musique Jean-Pierre Stora
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 3
Production
Durée 45 minutes
Production Gérard Calvet
Diffusion
Diffusion Antenne 2 (1975 - 9 Septembre 1977)
Ancienne diffusion Deuxième chaîne de l'ORTF
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Public conseillé Tout public
Chronologie

Vacances animées était une émission de télévision française pour la jeunesse programmée sur la Deuxième chaîne de l'ORTF de 1974 à 1975, et sur Antenne 2 de 1975 jusqu’au . Diffusée tous les après-midi, pendant la période des vacances, la programmation comportait de nombreuses rubriques : dessins animés, chansons et les élucubrations de la marionnette Crocosel, un gentil crocodile (l'animation de Crocosel était réalisée par Jean-Claude Dehix). De nombreux concours, comme "A2 c'est gagné" permettait de récompenser les jeunes téléspectateurs.

Les diverses séquences étaient imaginées par Gérard Calvet et dans les débuts d'Antenne 2, les moyens étant limités, Vacances animées utilisait le studio des speakerines pour enregistrer les sujets et les présentations de Virginia Crespeau et de Christian ECLIMONT. La marionnette Crocosel adoptée, très rapidement par les enfants, recevait tellement de courrier que la poste du 7e arrondissement a créé un service spécial de distribution pour acheminer les dessins et les lettres des jeunes téléspectateurs vers les bureaux d'Antenne 2.

De 1976 à 1977, l'émission est également diffusé en temps scolaire sous le titre Mercredi animé[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « mercredi-anime-emission-du-22-septembre-1976 », sur inatheque.ina.fr (consulté le 16 juillet 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]