VS (agent innervant)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir VS.

VS
Image illustrative de l’article VS (agent innervant)
Structure du VS
Identification
Nom UICPA N-[2-[éthoxy(éthyl)phosphoryl]-sulfanyléthyl]-N-propan-2-ylpropan-2-amine
No CAS 73835-17-3
PubChem 575137
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C12H28NO2PS
Masse molaire[1] 281,395 ± 0,017 g/mol
C 51,22 %, H 10,03 %, N 4,98 %, O 11,37 %, P 11,01 %, S 11,4 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le VS est un agent innervant[2] de la « série V » qui ne diffère du VX que par le remplacement du méthyl lié à l'atome de phosphore par un groupe éthyle. Il est de ce fait encore moins soluble dans l'eau que le VX, mais très soluble dans les solvants organiques comme l'acétone, l'éthanol, l'éther diéthylique ou le benzène. Sa toxicité est comparable à celle du VX, mais est un peu plus persistant. Il se présente sous la forme d'un liquide incolore huileux, inodore à l'état pur. Il a fait l'objet de peu d'études mais est inscrit au tableau 1 de la Convention sur l'interdiction des armes chimiques.

Comme tous les agents innervants, c'est un puissant inhibiteur de l'acétylcholinestérase[3].

La décontamination des sites touchés par les agents innervants de la série V peut se faire à l'aide de décontaminants comme les ferrates (en), par exemple de sodium Na2FeO4 ou de potassium K2FeO4.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Ramesh C. Gupta, « Handbook of Toxicology of Chemical Warfare Agents », sur https://www.sciencedirect.com/, Academic Press, (ISBN 9780080922737, consulté le 29 avril 2018).
  3. (en) John H. Mc Donough jr. et Tsung-Ming Shih, « Neuropharmacological Mechanisms of Nerve Agent-induced Seizure and Neuropathology », Neuroscience & Biobehavioral Reviews, vol. 21, no 5,‎ , p. 559-579 (PMID 9353792, DOI 10.1016/S0149-7634(96)00050-4, lire en ligne)