VSS Unity

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le VSS Unity (anciennement connu sous le nom de VSS Voyager) est un véhicule spatial sub-orbital appartenant à la société Virgin Galactic. Il est officiellement présenté le [1] et un premier vol statique a lieu le [2].

Le VSS Unity lors de sa présentation, le .

Il sera le second vaisseau basé sur le modèle SpaceShipTwo à entrer en service après son jumeau, le VSS Enterprise, qui s'est écrasé le . Initialement connu comme VSS Voyager, le vaiseau doit son nom définitif au physicien Stephen Hawking qui l'a proposé à Richard Branson lui-même[1].

Développement[modifier | modifier le code]

Le VSS Unity a subi des modifications au cours de son développement pour tenir compte des causes de l'accident du VSS Enterprise en 2014. Le système de rotation de la queue a été modifié pour s'assurer qu'il ne se déclenche pas au mauvais moment[1].

Mise en service[modifier | modifier le code]

Les essais ont débuté à la fin de l'année 2016.

Le 8 septembre s'est déroulé un vol statique, au cours duquel le vaisseau ne s'est pas séparé de son avion porteur, White Knight Two. Il a été effectué à environ 15 000 m et a duré quatre heures[3].

Le 3 décembre, les pilotes Mark Stucky et David Mackay ont effectué le premier vol libre, largués à une altitude de plus de 15 000 m. Ils ont volé à Mach 0,6 et réalisé plusieurs manœuvres en vue de vérifier la manœuvrabilité et effectués des essais de vibration avant d'atterrir sur la piste de Mojave (Californie) en vol plané[4]. Le 28 décembre, ce test a été réédité avec le même équipage[5].

Le 24 février 2017 s'est effectué un troisième vol. Aux commandes : Dave Mackay et Rick Sturckow, un ancien astronaute de la NASA, devenu pilote chez Virgin en 2013[6].

Le 1er mai 2017, le quatrième vol autonome a été réalisé par Mark Stucky et Mike Masucci en vue de valider le test de rentrée dans l'atmosphère[7].

En 2018, il commence les vols d'essai motorisés :

  • 5 avril: Apogée de 84 271 pieds (25,7 kilomètres); Vitesse maximale de Mach 1,87
  • 29 mai: Apogée de 114 500 pieds [34,5 kilomètres; Vitesse maximale de Mach 1.9
  • 26 juillet: Apogée de 170 800 pieds (52 kilomètres); Vitesse maximale de Mach 2,47

Le , il réalise son premier vol suborbital et atteint 82,7 km d'altitude a Mach 2,9, les pilotes sont Mark P. Stucky (devenant le 568e humain à voler au-dessus de 80 km) et Frederick W. Sturckow. C'est la première fois qu'un véhicule américain piloté atteignait les 80 km depuis la dernière mission de la navette spatiale américaine en juillet 2011[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]