VR6

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’automobile
Cet article est une ébauche concernant l’automobile.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Dispositions des cylindres sur un moteur VR6 de 15°

Le VR6 est un moteur automobile six-cylindres en V avec un angle très fermé de 15°. Inventé à partir de 1915 par Vincenzo Lancia, le fondateur du constructeur automobile italien Lancia, il est développé par Volkswagen. La dénomination utilise le « V » pour « moteur en V », le « R » venant de l'allemand « reihenmotor » qui veut dire « moteur en ligne ».

La technologie VR existe également en 4, 5, 8, 12 et 16 cylindres.

Architecture VR6[modifier | modifier le code]

Le constructeur met en avant les avantages suivants :

  • Un encombrement réduit ;
  • Couple d'un V6 ;
  • Allonge d'un 6-cylindres en ligne.

Les deux derniers points ont pour but de rendre ce moteur performant sur n'importe quelle plage que ce soit à bas ou à haut régime.

La première version fut développée pendant les années 1980 et devait coïncider avec la mise sur le marché de la Corrado. Le développement ayant pris du retard, c'est à l'occasion de la présentation de la Golf III VR6 que fut présentée cette architecture. La Golf eut la version 2,8 L de 174 ch, et la Corrado celle de 2,9 L et 190 ch.

Volkswagen continue encore en 2016 à utiliser et dériver ces types de moteurs sur ses modèles.

Cette architecture est également utilisée sur les modèles de moto de la marque Horex (moteur usiné par Weber Motors).

Modèles équipés de cette architecture[modifier | modifier le code]

Liste non-exhaustive

Skoda[modifier | modifier le code]

  • Superb (& Superb Combi) 3.6 V6 FSI (VR6) - 260ch - Transmission intégrale - Boîte robotisée à double embrayage DSG 6 rapports

Porsche[modifier | modifier le code]

  • Cayenne 3.6 V6 FSI 290ch / 300ch

Volkswagen[modifier | modifier le code]

  • Bora (Jetta ou vento) V6 (VR6) (2,8 L de 204 ch à transmission intégrale)
  • Bora (Jetta ou vento) V5 (VR5) (2,3 L de 170 ch)
  • Vento III et Jetta III VR6 (2,8 L de 174 ch) ; VR6 Syncro (2,9 L, de 190 ch à transmission intégrale)
  • Golf III VR6 (2,8 L de 174 ch) ; VR6 Syncro (2,9 L, de 190 ch à transmission intégrale)
  • Sharan VR6 (2,8 L de 174 ch) ; VR6 Syncro (2,9 L de 190 ch à transmission intégrale)
  • Corrado VR6 (2.8 L de 180 ch) année 1995
  • Corrado VR6 (2,9 L de 190 ch)
  • Golf IV V6 (VR6) 4Motion (2,8 L de 204 ch à transmission intégrale)
  • Golf IV VR5 (VR5) (2,4 L de 150 ch) ; V5 (VR5) (2,4 L de 170 ch)
  • Golf IV R32 (R pour Racing et 32 pour le moteur 3,2 L) (3,2 L de 241 ch à transmission intégrale) Boite DSG en option, série limitée et numérotée (en France)
  • Golf V R32 (R pour Racing et 32 pour le moteur 3,2 L) (3,2 L de 250 ch à transmission intégrale option boîte automatique robotisée à six rapports-DSG)
  • Passat III VR6 (2,8 L de 174 ch) ; VR6 Syncro variant (2,9 L de 190 ch à transmission intégrale)
  • Passat V VR5 (2,4 L de 170 ch à transmission intégrale (4Motion en option))
  • Passat V W8 (deux Blocs VR4) (4 L de 275 ch à transmission intégrale (4Motion de série))
  • Passat VI 3.2 FSI (VR6) 4Motion (3,2 L de 250 ch à transmission intégrale et boîte automatique robotisée à six rapports (DSG))
  • Passat VI R36 (R pour Racing et 36 pour le moteur 3,6 L) DSG (3,6 L de 300 ch à transmission intégrale et boîte automatique robotisée à six rapports)
  • Phaeton V6 (VR6) (3,2 L de 241 ch à boîte automatique à cinq rapports)
  • Phaeton W12 (6,0 L de 420 ch à boîte automatique à cinq rapports) dont le W12 utilise l'architecture VR (deux blocs VR6 disposés à 72°)

.

Audi[modifier | modifier le code]

  • A3 3.2 V6, TT Mk1 3.2 V6, et TT Mk2 3.2 V6, toutes trois motorisées par un VR6 de 3,2 L développant 250 ch (transmission intégrale, boîte automatique robotisée à six rapports (DSG) en option). L'option 4x4 non-permanent "quattro" est de série avec cette motorisation.
  • Q7 3.6 V6 FSI (VR6) (3,6 L 280 ch à transmission intégrale et boite automatique robotisée à six rapports (S-Tronic))

Seat[modifier | modifier le code]

  • Leon Cupra 4 V6 (VR6) (2,8 L de 204 ch)
  • Alhambra 4 V6 (VR6) (2,8 L de 204 ch à boîte automatique (Tiptronic) en option)
  • Toledo V5 (VR5) (2,4 L de 170 ch)

Bugatti[modifier | modifier le code]

  • Bugatti Veyron 16.4, dont le moteur W16 de 8 L développant 1 001 ch pour le premier modele, et pour la version finale appelée Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse "La Finale" dont le moteur W16 de 8 L développant 1 200 ch. (boîte automatique robotisée à sept rapports) utilise un dérivé de quatre VR6 de Volkswagen, auxquels on a enlevé deux cylindres à chacun pour en faire deux blocs de type VR8 ouverts à 15°.

Bentley[modifier | modifier le code]

Horex (pas de lien avec volkswagen)[modifier | modifier le code]

  • VR6 Roadster, VR6 Classic et VR6 Cafe Racer dont le moteur de 1.2 l développant 161 ch.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]