VNV Nation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
VNV Nation
Description de cette image, également commentée ci-après
VNV Nation Live à New City, Edmonton, en septembre 2007.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Futurepop, trance, synthpop
Années actives Depuis 1990
Labels Anachron Sounds, Dependent Records, Discordia, Energy, Metropolis, Off-Beat, SubSpace, Wax Trax!/TVT Records
Site officiel www.vnvnation.com
Composition du groupe
Membres Ronan Harris
Mark Jackson

VNV Nation est un groupe de musique électronique britannique, originaire de Londres en Angleterre. Bien après sa création, il se délocalise à Hambourg en Allemagne. Leur style, qu'ils décrivent eux-mêmes comme de la futurepop, combine des influences de musique électro-industrielle, de trance, d'eurodance, de synthpop et d'electronic body music (EBM).

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1990–1998)[modifier | modifier le code]

Leur premier album Advance and Follow est publié en 1995. Il s'agit d'un mélange dansant de mélodies au synthétiseur et de rythmes électroniques durs dans la tradition de l'EBM, complétées par des éléments de musique orchestrale. Leur album suivant, Praise the Fallen, publié en 1998, fait suite en grande partie à l'album précédent et commence à jouir d'un plus grand succès commercial. Pendant ce temps, Harris écrit pour Side-Line Magazine, et en est également le webmaster jusqu'en 1999.

Empires (1999–2001)[modifier | modifier le code]

Ce succès grandissant est confirmé par la sortie de l'album Empires qui lance véritablement la carrière du groupe en 1999. Empires obtient un beau succès commercial notamment en Allemagne où il sera placé pendant sept semaines[1] à la tête du hit-parade des musiques alternatives : le DAC (Deutsche Alternative Charts). Extraits de l'album, les singles Standing et Darkangel contribueront fortement à ce succès et à la reconnaissance de leur style musical.

En mars 2001, leur premier album est remasterisé et réédité sous le nom Advance and Follow v2.

Futureperfect (2002–2004)[modifier | modifier le code]

En septembre de l'année 2001, sort le single Genesis qui sera également bien accueilli au DAC. Il précède l'album au très grand succès commercial Futureperfect qui voit le jour en janvier de l'année 2002. Un second single, Beloved, est extrait de cet album. Le style de VNV Nation évolue et on retrouve beaucoup plus d'éléments de Trance et de synthpop que dans les précédents albums. Cet album contient d'autres titres tout aussi accrocheurs comme Epicentre pour le côté dance et Airship pour le côté calme et planant. Futurperfect sera le point de départ de deux grandes tournées qui embarqueront VNV Nation en Europe et en Amérique du Nord.

Ronan Harris travaillera en 2002 avec Joakim Montelius de Covenant sur un projet nommé Hz. L'idée étant de réinterpréter des œuvres classiques en utilisant des moyens électroniques. À la suite de problèmes techniques rencontrés lors du concert au Bachfestival de Leipzig, le projet ne donnera pas suite.

En 2003, VNV nation crée son propre label Anachron Sounds. La première production sous ce nouveau label sera le maxi-single Honour 2003. À l'origine, ce titre était présent sur leur premier album Praise the Fallen. Ronan Harris participe également en 2003 à la chanson Forever sur l'album Bruderschaft et dont tous les profits iront en faveur de la lutte contre le cancer. Cette chanson est l'initiative du DJ Rexx Arkana (paroles) et d'un collectif d'artistes composé de Sebastian Komor d'Icon of Coil (programmation/production), de Joakim Montelius de Covenant (samples/loops), de Stephan Groth d'Apoptygma Berzerk (chants en arrière-plan) et de Ronan Harris pour le chant principal.

En 2004, paraît un double DVD intitulé Pastperfect qui retrace la tournée Futureperfect entre 2001 et 2002. Le film montre les performances live du groupe à Berlin, Washington D.C. ainsi qu'au festival de M'era Luna, en Allemagne.

Matter + Form (2005–2006)[modifier | modifier le code]

VNV Nation jouant Legion, au Masquerade, à Atlanta, en Géorgie.

L'album Matter and Form sort en avril 2005. En plus d'atteindre la première place du hit-parade allemand de musique alternative, l'album sera également classé dans les hit-parades US de musiques électroniques et de musiques indépendantes[1]. Matter and Form se distingue par ses sonorités plus dures et mécaniques dont le single Chrome est l'illustration. Néanmoins, on y retrouve aussi des chansons sages et envoutantes comme Arena, Endless Skies ou Homeward. L'album se termine par le très remarquable titre Perpetual.

Perpetual est une chanson qui illustre bien le groupe tant au point de vue musical qu'au niveau de la symbolique des paroles : « Le son que vous écoutez est une symphonie de ce que nous sommes ». Elle se termine par cette phrase « Let there be, let there always be, neverending light » (« Qu'il en soit ainsi, qu'il en soit toujours ainsi, une lumière qui ne s'éteint jamais »). Light pouvant également se traduire par flamme, symbole du groupe au travers de leur logo. Il n'est pas rare que leurs concerts se terminent par cette chanson, entraînant le public, tel un rituel, à chanter inlassablement ces quelques mots[2].

D'une manière générale, VNV Nation véhicule beaucoup de symboles au travers de leur musique, de leurs paroles et de leur image. Ronan Harris est le premier à le revendiquer lors de ses interviews faisant allusion à ceux présents dans leurs pochettes d'albums et à ceux disséminés tout au long de leurs paroles[3]. Ce nouvel album s'accompagne d'une très grande tournée intitulée Formation Tour, partant de Hambourg, pour finir à Mexico, au Mexique, en passant par les plus grandes villes américaines. Cette tournée se déroule notamment en compagnie de Coder 23 (un projet parallèle de Front 242), et de groupes comme Imperative Reaction et Diorama.

Ronan Harris se lance en 2006 dans un autre projet parallèle, Modcom. Il s'agit là d'un concept de musique électronique basée uniquement sur des équipements analogiques : synthétiseurs et séquenceurs.

Judgement (2007–2008)[modifier | modifier le code]

L'évolution du groupe suit son chemin pour produire un nouvel album en 2007 baptisé Judgement, qui sortira le de cette année, album également très abouti et qui sera bien accueilli dans les hit-parades allemands, canadiens, américains et italiens. Dans la lignée du précédent album, on y retrouve une combinaison de styles : percutant sur Nemesis,Testament, dance, pop sur Farthest Star et Carry You, sombres sur Descent et Momentum, calme et reposant sur Secluded Spaces et As it Fades, voire émouvant et mélodieux sur la très populaire Illusion.

Au sujet de Illusion, lors du festival de musique d'Infest, à Bradford[4], le , Ronan Harris dédicacera cette chanson à Sophie Lancaster, cette jeune femme assassinée pour le simple fait qu'elle affichait son appartenance à un mouvement gothique. Ronan prendra contact un peu plus tard avec la famille pour leur exprimer ses condoléances[5].

Deux ans après Judgement, sort l'album Reformation 1, qui contient une série de titres live et de titres remasterisés ou inédits (Still Waters, Suffer et Precipice).

Of Faith, Power and Glory (2009)[modifier | modifier le code]

Of Faith, Power and Glory (« De la Foi, de la puissance et de la gloire »), d'une citation de Ronan Harris lors d'une interview, « Ce titre évoque trois choses que les gens désirent et qui peuvent conduire à la réussite ou à la destruction[6] ! » Cet album contient des titres phares aux refrains qui sonnent comme des hymnes comme The Great Divide, Tomorow Never Comes ou Where there is Light mais aussi des titres aux sonorités plus pops et enjouées comme Defiant et Sentinel. Il comprend aussi des chansons aux styles plus crus et brutes comme Ghost ou Art of Conflit.

Les pochettes de Judgement et de Of Faith, Power and Glory sont réalisées par l'artiste-photographe polonais Michal Karcz.

Nouveaux albums (2010–2017)[modifier | modifier le code]

Une compilation remix intitulée Crossing The Divide est annoncée pour le [7], mais repoussée à . Le , l'EP est annoncé sur la page Facebook du groupe et publié sur sa page SoundCloud[8]. Le , le huitième album studio de VNV Nation, Automatic, est publiée dans une grande partie de l'Europe, et en format CD physique le aux États-Unis.

En novembre 2012, VNV Nation, Blutengel et Staubkind participent au festival Gothic Meets Klassik de Leipzig. Le , ils jouent pour la première fois avec un orchestre symphonique. Plus tard sort l'album Transnational le (EU)[9], le (AN)[10] et le partout ailleurs ; il est suivi par une tournée en 2013.

L'album orchestral Resonance: Music For Orchestra Vol. 1 est publié le . Il comprend des morceaux réédité par l'orchestre avec lequel ils ont joué. Il est enregistré aux Babelsberg Studios, en dehors de Berlin à la fin de . Il atteint la 3e place des Billboard Classical Crossover Album Charts, et la quatrième des Billboard Classical Music Charts[11] le .

Noire (depuis 2018)[modifier | modifier le code]

Selon le site web de VNV Nation, un nouvel album intitulé Noire ,est annoncé pour octobre 2018, accompagnée par une tournée[12].

Image et style musical[modifier | modifier le code]

Le groupe est composé de deux membres : le fondateur du groupe en 1990, Ronan Harris (musique électronique, paroles et chant), rejoint peu après par Mark Jackson (percussions électroniques). Le groupe est composé principalement de ce duo complété par des claviéristes pour les concerts. VNV signifie « Victory, not Vengeance » (la Victoire, et non la Vengeance) et le slogan du groupe est « One should strive to achieve; not sit in bitter regret[1]. » (On devrait s'efforcer d'agir, au lieu de se complaire en regrets amers).

Le style musical du groupe se caractérise par une musique puissante, dansante et rythmée, le tout baignée dans une atmosphère sombre et tourmentée. Ce mélange d'obscurité et d'énergie en fait leur marque de fabrique. Généralement, leurs singles ont l'art de faire bouger les foules. Ronan Harris et Mark Jackson ne sont pas des novices en la matière, en plus du groupe, ils ont l'habitude d'œuvrer en tant que DJ dans les clubs. Ce qui ne les empêche pas de composer des chansons dans des registres plus calmes, planants, voire expérimentales mais toujours en utilisant un matériel électronique (samples, batteries électroniques, synthétiseurs numériques ou analogiques). Ils réalisent aussi des remixes pour d'autres groupes qu'ils apprécient et qui sont bien souvent leurs amis. Pour ceux qui aiment le son de VNV Nation, il est assez aisé et agréable de reconnaître leur empreinte musicale au travers de ces remixes[réf. nécessaire].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Advance and Follow
  • 1998 : Praise the Fallen
  • 1999 : Empires
  • 2000 : Burning Empires
  • 2001 : Advance and Follow V2
  • 2002 : Futureperfect
  • 2005 : Matter + Form
  • 2007 : Judgement
  • 2009 : Reformation 01
  • 2009 : Of Faith, Power and Glory
  • 2011 : Automatic
  • 2013 : Transnational
  • 2015 : Resonance – Music for Orchestra Vol. 1
  • 2018 : Noire

Singles et EP[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Solitary (EP)
  • 1999 : Darkangel
  • 2000 : Standing
  • 2000 : Standing/Burning Empires (EP)
  • 2001 : Genesis 1
  • 2001 : Genesis 2
  • 2002 : Beloved 1
  • 2002 : Beloved 2
  • 2002 : Beloved 3 (12" vinyle, 3 Lanka Records)
  • 2003 : Honour 2003
  • 2005 : Chrome
  • 2012 : Crossing the Divide (EP)

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Pastperfect
  • 2009 : Reformation 01

Compilations[modifier | modifier le code]

  • Cyber-Tec America – (CD) 1995, Track #1 "Serial Killer (Tormented Version) - Invisible
  • Elektrauma Vol. 2 – (CD) 1995, Track #12 "Requiem QCN (Martyr Version)" - Discordia
  • Maschinenwelt Compilation – (CD) 1995, Track #9 "After Shock" - Maschinenwelt Records
  • Taste This 4 – (2xCD) 1995, Disc #1, Track #5 "After Fire" - Discordia
  • Best of Electronic Music – (2xCD, Ltd. Edition) 1998, Disc #2, Track # 4 "Solitary" - TCM Musikproduktionsgesellschaft mbH
  • Deejay Tribe – (2xCD) 1998, Disc #1, Track #11 "Honour" - Credo
  • Moonraker Vol. IV – (2xCD) 1998, Disc #1, Track #1 "Honour (Memorial Mix)" - Sub Terranean
  • New Violent Breed – (CD) 1998, Track #3 "Solitary (Signals Edit)" - COP International
  • The Flatline Compilation – (2xCD) 1998, Disc #2, Track #13 "Procession" - Flatline Records
  • The Tyranny Off the Beat Vol. V – (2xCD) 1998, Disc #1, Track #2 "Solitary" - Off Beat
  • Virtual X-mas 98 – (CD Mini, Ltd. Edition, Promo) 1998, Track #2 "Solitary (Signals Edit)" - Energy Rekords
  • We Came to Dance - Indie Dancefloor Vol. 11 – (2xCD) 1998, Disc #1, Track #4 "Honour (Memorial Remix)" - Sub Terranean
  • Zillo Festival Sampler 1998 – (2xCD) 1998, Disc #1, Track #15 "Joy" - Zillo
  • ZilloScope: New Signs & Sounds 07-08/98 – (CD Sampler) 1998, Track #15 "Serial Killer (Version)" - Zillo
  • Best of Electronic Music Vol. 2 – (2xCD) 1999, Disc #1, Track #14 "Rubicon" - TCM Musikproduktionsgesellschaft mbH
  • Electro Club Attack - Shot Two – (2xCD) 1999, Disc #2, Track #3 "Solitary (Signals Edit)" - XXC, Zoomshot Media Entertainment
  • Electro Mania – (CD) 1999, Track #7 "Honour" - Zoth Ommog
  • Elegy - Numéro 3 – (CD) 1999, Track #4 "Rubicon" - Elegy
  • Extreme Clubhits III – (CD) 1999, Track #4 "Rubicon (Full Length)" - UpSolution Recordings
  • Sacrilege - A Tribute to Front 242 – (CD) 1999, Track #2 "Circling Overland" and Track #6 "DSM0" - Cleopatra
  • Septic – (CD, Ltd. Edition) 1999, Track #9 "Rubicon (Raw Version)" - Dependent Records
  • Sonic Seducer Cold Hands Seduction Vol. II – (CD Sampler) 1999, Track #4 "Rubicon (Empires-Version)" - Sonic Seducer
  • Wax Trax! & TVT Records Present: Master Mix – (CD Promo) 1999, Track #11 "Ascension" - Wax Trax!, TVT Records
  • Zillo Club Hits 4 – (CD) 1999, Track #4 "Joy" - Zillo
  • Zillo Mystic Sounds 8 – (CD) 1999, Track #14 "Afterfire (Exkl. Remix) - Zillo
  • Club Bizarre 1 – (2xCD) 2000, Disc #2, Track #1 "Legion" - Angelstar
  • Critical M@55 – (CD) 2000, Track #8 "Rubicon" - Metropolis
  • Metropolis 2000 – (CD) 2000, Track #3 "Darkangel" - Metropolis
  • Orkus Club Hits 1 – (CD) 2000, Track #7 "Dark Angel (Album Version)" - Orkus
  • Prospective Music Magazine: Volume 4 – (CD) 2000, Track #1 "Dark Angel (Gabriel)" - Prospective Music Magazine
  • We Came to Dance 2000 – (2xCD) 2000, Disc #1, Track #3 "Darkangel (Apocalyptic Mix)" - GTN (Global Trance Network)
  • Zillo Club Hits 5 – (CD) 2000, Track #1 "Legion (Janus Version)" - Zillo
  • :Per:Version: Vol. 1 – (CD Enhanced) 2001, Track #3 "Standing (Motion)" - :Ritual:
  • D-Side 3 – (CD Sampler) Track #5 "Cold (Rated 'R' Mix By Mig 29)" - D-Side
  • Future Pop 01 - The Best of Modern Electronic – (2xCD) 2001, Disc #1, Track #4 "Standing (Motion)" - Angelstar
  • Septic II – (CD) 2001, Track #1 "Further (RMX)" - Dependent Records
  • Sonic Seducer Cold Hands Seduction Vol. XIV – (CD Enhanced + VCD) Disc #1, Track #1 "Epicentre" - Sonic Seducer
  • Zillo Festival Sampler 2001 – (CD Sampler) 2001, Track #15 "Frika" - Zillo
  • ZilloScope: New Signs & Sounds 12/01-01/02 – (CD Sampler, Enhanced) 2001, Track #8 "Holding On" - Zillo
  • Advanced Electronics – (2xCD) 2002, Disc #1, Track #1 "Genesis (C92-Remix)" - Synthetic Symphony
  • Critical M@55 Volume 3 – (CD Sampler) 2002, Track #4 "Genesis" - Metropolis
  • D-Side 8 – (CD Sampler) 2002, Track #4 "Epicentre" - D-Side
  • Deejay Parade Vol. 7 – (2xCD) 2002, Disc #2, Track #5 "Beloved (Hiver & Hammer UK Dubtrip)" - Dance Network
  • Die Flut – (2xCD) 2002, Disc #2, Track #15 "Left Behind" - Scanner
  • DJ Convention - Code Thirteen – (2xCD Mixed) 2002, Disc #2, Track #12 "Beloved (Hiver & Hammer's UK Dubtrip)" - Polystar Records
  • Goodbye Ibiza (The Closing Party Compilation) – (2xCD) 2002, Disc #2, Track #9 "Beloved (Hiver & Hammer UK Dubtrip)" - More Music
  • Judgement Day Festival Compilation Vol. 1 – (CD) 2002, Track #2 "Standing (Original)" - Batbeliever Releases
  • Metropolis 2002 – (CD) 2002, Track #9 "Epicenter" - Metropolis
  • Orkus Presents: The Best of 2001 – (CD) 2002, Disc #1, Track #3 "Genesis (Single Version)" - Orkus, Angelwings
  • Orkus Presents: The Best of 2002 – (CD) 2002, Disc #1, Track #3 "Beloved (Grey Dawn Rmx)" - Orkus, Angelwings
  • Orkus Presents: The Best of the 90s 2 – (2xCD) 2002, Disc #1, Track #8 "Solitary (Signals Version)" - Orkus
  • Oslo Synthfestival 2002 – (CD) 2002, Track #2 "Epicentre" - Oslo Synthfestival
  • Sonic Seducer Cold Hands Seduction Vol. 20 – (CD Sampler + VCD) 2002, VCD #2 "Epicentre (Live)" - Sonic Seducer
  • Synth & Wave Essentials – (2xCD) 2002, Disc #2, Track #14 "Epicentre" - ZYX Music
  • Techno Club Vol. 17 - Talla 2XLC >>> His Own Challenge – (2xCD) 2002, Disc #2, Track #7 "Beloved (Hiver & Hammer UK Dubtrip)" - Dance Division
  • Trancemaster 3004 – (2xCD) 2002, Disc #2, Track #5 "Beloved (Hiver & Hammer Full Vocal Mix)" - Vision Soundcarriers
  • Zillo Dark Summer - Best of Goth Open Airs 2002 – (2xCD) 2002, Disc #1, Track # 4 "Genesis (C92 Version)" - Zillo
  • Advanced Electronics Vol. 2 – (2xCD) 2003, Disc #1, Track #1 "Honour 2003 (FDR Version)" – Synthetic Symphony • (2xCD, Reissue) 2007, Disc #1, Track #1 "Honour 2003 (FDR Version)" – Synthetic Symphony
  • D-Side 17 – (CD Sampler) 2003, Track #4 "Legion (Live)" - D-Side
  • Dark Nights (The Best of Technopop & Futurepop) – (2xCD) 2003, Disc #2, Track #2 "Beloved" - Bit Music
  • Dark Roses - 36 Mystic and Electropop Romantics – (2xCD) 2003, Disc #1, Track #7 "Genesis (Single Version)" - Sony Music Entertainment (Germany)
  • Electrixmas 2003 – (CD Enhanced, Promo) 2003, Track #12 "Epicenter" - Electrixmas
  • Extreme Clubhits VII – (CD) 2003, Track #2 "Genesis (C-92 Mix)" - UpSolution Recordings
  • Nachtwelten – (CD) 2003, Track #15 "Beloved" - Terra Zone
  • Sonic Seducer Cold Hands Seduction Vol. 29 – (CD Sampler, Enhanced) 2003, Video #1 "Pastperfect Trailer 3.0" - Sonic Seducer
  • This Is Neo-Goth – (3xCD) 2003, Disc #1, Track #1 "Genesis (Icon Of Coil Version)" - Cleopatra
  • Tonedeaf Records Presents: Vinyl Conflict No. 1 – (CD) 2003, Track #11 "Fearless" - ToneDeaf Records
  • 2Faces – (CD, Mixed) 2004, Track #8 "Beloved (Hiver & Hammer's UK Dub Trip)" - Silly Spider Music
  • Dependence - Next Level Electronics – (CD) 2004, Track #6 "Legion (Anachron)" - Dependent Records
  • Dimitris Papaspyropoulos Presents: Blessed and Cursed – (2xCD) 2004, Disc #2, Track #5 "Genesis (Apoptygma Berzerk Remix)" - Eros Music (Greece)
  • Into The Darkness Volume 1 – (DVD) 2004, Track #3 "Legion" - Nightclub Records
  • New Signs & Sounds 6/04 – (CD Sampler, Enhanced) 2004, Video #1 "Honour (Live)" - Zillo
  • Psycho Tina's Hell House of Horrors – (CD Enhanced) 2004, Track #11 "Circling Overland" - Cleopatra
  • Advanced Electronics Vol. 4 – (2xCD) 2005, Disc #1, Track #3 "Chrome (Soman Rx Longer)" - Synthetic Symphony
  • Cyberl@b Volume [5.0] – (2xCD) 2005, Disc #1, Track #7 "Chrome" - Alfa Matrix
  • D-Side 27 – (CD Sampler) 2005, Track #5 "Entropy" - D-Side
  • Dark Summer 2005 • 2 – (CD Sampler) 2005, Track #1 "Chrome" - Zillo
  • E:O:D Vol. 1 (2xCD) – (2xCD) 2005, Disc #1, Track #11 "Structure" - Excentric Records
  • Extreme Clubhits X – (2xCD, Ltd. Edition) Disc #1, Track #1 "Chrome" - UpSolution Recordings
  • Into the Darkness Volume 2 – (DVD) 2005, Track #8 "Honour 2003 (Wave-Gotik-Treffen)" - Nightclub Records
  • M'era Luna Festival 2005 – (2xCD) 2005, Disc #1, Track #1 "Perpetual" - Totentanz
  • Metropolis 2005 – (CD + DVD) 2005, CD Track #2 "Chrome" and DVD Track #5 "Beloved" - Metropolis
  • New Signs & Sounds 02/05 – (CD Sampler, Enhanced) 2005, Video Interview "Elektronisches Hilfswerk" - Zillo
  • New Signs & Sounds 04/05 – (CD Sampler, Enhanced) 2005, Track #1 "Entropy" - Zillo
  • Orkus Presents: The Ultimate Club Guide 2 (KulturRuine: Die Ersten 10 Jahre) – (2xCD) 2005, "Electronaut" - Angelstar, Orkus
  • Sonic Seducer Cold Hands Seduction Vol. 48 – (CD Sampler, Enhanced) – (CD Sampler, Enhanced) 2005, Track #4 "Chrome (Bolloxed Remix)" - Sonic Seducer
  • Sonic Seducer Cold Hands Seduction Vol. 54 – (CD Sampler, Enhanced + VCD) 2005, VCD Video #1 "Chrome (Live)" - Sonic Seducer
  • This Is... Techno Body Music Vol. 1 – (2xCD) 2005, Disc #1, Track #8 "Interceptor (ABM Version)" - Masterhit Recordings
  • Castle Party 2006 – (CD) 2006, Track #2 "Chrome" - Castle Party Productions
  • Dark Flower Vol. II – (2xCD) 2006, Disc #1, Track #3 "Perpetual" - Angelstar
  • Extended Electronics – (2xCD) 2006, Disc #1, Track #5 "Chrome (22.7 MHz Mix by Modcom)" - Angelstar
  • Infacted 3 – (CD) 2006, Track #1 "Chrome (27.2 MHz Mix by Modcom)" - Infacted Recordings
  • Orkus Presents: The Best of 2005 – (2xCD) 2006, Disc #1, Track #14 "Chrome" - Angelstar
  • [:SITD:] Bestie:Mensch – (CD Album + CD, Ltd. Edition) 2007, Disc #2, Track #1 "Chrome" - Accession Records
  • D-Side 39 – (CD Sampler) 2007, Track #5 "Nemesis (Divine Command Version)" - D-Side
  • Extreme Clubhits XI – (2xCD) 2007, Disc #1, Track #7 "Nemesis (Full Length)" - Indigo, Upscene
  • Fxxk The Mainstream Vol. 1 – (4xCD) 2007, Disc #4, Track #5 "Nemesis (Divine Command Mix)" - Alfa Matrix
  • M'era Luna - Best of 2000 - 2006 – (DVD Sampler) 2007, Track #7 "Chrome (M'era Luna 2005)" - Sonic Seducer
  • New Signs & Sounds 04/07 – (CD Sampler, Enhanced) 2007, Track #10 "Nemesis (Divine Command Edit)" - Zillo
  • DJ Gio MC-505 @ Electro Remote Controller Vol. 02 – (CDr, Promo) 2008, Track #26 "Standing" - Robot Radio Mix
  • Metropolis:Rebirth 1.0 – (2xCD) 2008, Disc #1, Track #1 "Nemesis" - Metropolis
  • Sonic Seducer Cold Hands Seduction Vol. 82 – (DVD) 2008, Track #2 "Perpetual (Live 2007) (Unveröffentlicht)" - Sonic Seducer
  • D-Side Vol. 53 – (CD) 2009, Track #1 "In Defiance"
  • D-Side Vol. 53 – (CD) 2009, Track #16 "Precipice"

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Site officiel du groupe : VNVNation.com Propaganda section
  2. (en) About.com : Dance Music / Electronica : VNV Nation Interview
  3. (en) « VNV Nation Interview 2009 », sur Reflection of Darkness.
  4. (en) « "A happy cyber bubble!" - Infest 2007 @ Bradford Uni, reviewed by Dr Dott », sur BBC (consulté le 21 août 2018).
  5. (en) « Parents' tribute to loving daughter », Rossendale Free Press, (consulté le 21 août 2018).
  6. (de) « VNV Nation on demoing 'Of Faith, Power and Glory' album », .
  7. « Vnv Nation - Crossing the Divide CD Album », sur www.cduniverse.com
  8. (en) « VNV Nation - Crossing the Divide review », sur ReGen Magazine.
  9. « VNV Nation », sur facebook.com.
  10. « VNV Nation », sur facebook.com.
  11. (en) « Classical Music: Top Classical Albums Chart »
  12. (en-US) « VNV Nation announce new album 'Noire' and 2018 fall North American tour », sur AXS, (consulté le 21 août 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]