VLM Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir VLM.
VLM Airlines
AITA OACI Indicatif d'appel
VG VLM Rubens
Repères historiques
Date de création 1992
Dates clés 2008 Rachat par Air France-KLM
2014 Rachat par Intro Aviation
2014 Management buy-out
2016 actionnaires lachent la companie
2017 Reprises par SHS Antwerp Aviation et reprises des activités
Généralités
Basée à Aéroport d'Anvers
Autres bases
Taille de la flotte 8[1],[2]
Nombre de destinations 13
Siège social Drapeau de la Belgique Anvers
Société sœur
Site web www.flyvlm.com

Vlaamse Luchttransportmaatschappij (Code AITA : VG ; code OACI : VLM), abrégé généralement en VLM Airlines, est une compagnie aérienne régionale fondée en 1992 et ayant son siège à Anvers, en Belgique.

En , la compagnie est rachetée par le groupe Air France-KLM et devient une filiale de CityJet, une autre compagnie aérienne régionale acquise par Air France-KLM en 2002, et commercialise alors ses vols sous cette marque depuis 2009. En 2014, VLM - tout comme CityJet - est racheté par Intro Aviation GmbH, puis change à nouveau de propriétaire quelques mois plus tard seulement, fin 2014, pour redevenir indépendant dans le cadre d'un rachat par ses propres dirigeants. VLM Airlines opérait à la fois des lignes régulières sous son propre nom et des vols charter.

La compagnie a déposé son bilan et cesse toute opération le [3]. La compagnie est reprise en 2017 par SHS Antwerp Aviation et obtient une licence slovène. Elle est basée dans un premier temps à Maribor. Le 30 octobre 2017, elle rouvre sa ligne historique entre Anvers et Londres en se posant à London City, une ligne qui venait d'être abandonnée 3 jours plus tôt par City Jet. Les ambitions de la nouvelle structure sont énormes : VLM reçoit le 11 novembre 2017 un des deux A320 repris à Thomas Cook dont les vols sont assurés depuis Bruxelles par Brussels Airlines. Elle n'a pas encore[Quand ?] communiqué sur ses nouvelles destinations ou ses activités de charter mais elle annonce[Quand ?] vouloir faire l'acquisition de A330. Ces avions devraient emmener la compagnie en Chine.

Histoire[modifier | modifier le code]

VLM Fokker F50 en 2015
VLM Fokker F50 en 2008.
VLM Fokker F50 en 2005.
  • 1992 : Création de la Vlaamse Luchttransportmaatschappij. La société opère alors surtout des vols charters ;
  • 1993 : Premier vol Anvers - London City Airport. La compagnie est alors une des pionnières parmi les utilisateurs de cet aéroport qui vient d'ouvrir dans les docks londoniens
  • 1994 : Inauguration de Rotterdam - London City. La prédominance de l'aéroport de London City dans le réseau VLM se précise
  • 1996 : Ouverture de London City - Düsseldorf. La ligne sera fermée en 2003
  • 1998 : Ouverture de Rotterdam-Manchester, fermée elle aussi en 2003, mais aussi et surtout de London City Luxembourg en collaboration avec Luxair.
  • 1999 : VLM désert Jersey et Guernesey depuis London City et Genève depuis Anvers. La ligne genevoise sera fermée en 2002
  • 2001 : Après la faillite de la Sabena VLM ouvre London City Bruxelles.
  • 2002 : Ouverture de Manchester London City.
  • 2003 : Ouverture de Rotterdam Milan en code-share avec Azzurra Air en janvier et fermeture en décembre 2003. La même année VLM prend son indépendance sur London City Luxembourg
  • 2005 : Ouverture de Amsterdam - London-City.
  • 2006 : Ouverture de Anvers - Manchester et Groningue - London-City.
  • 2007 : Air France-KLM annonce le rachat de la compagnie VLM Airlines[4],[5]
  • 2009 : Disparition de la marque VLM au profit de CityJet[6].
  • 2013 : Mise en vente infructueuse de CityJet[7].
  • 2014 :Cession de CityJet Intro Aviation
  •  : Rachat par ses propres dirigeants (management buy-out), la compagnie redevient indépendante ;
  •  : Ouverture de la première « nouvelle » ligne régulière Anvers - Genève[8] ;
  •  : Faillite de la compagnie.
  • Le 9 septembre 2016, SHS Antwerp Aviation a conclu un accord avec des réceptionnaires. SHS Antwerp Aviation appartient à la société néerlandaise SHS Aviation BV. À partir de novembre 2016, elle emploie 15 personnes. Pour commencer les opérations, un nouveau AOC devra être demandé. La nouvelle flotte aura sept Fokker 50.
  • 30 octobre 2017 : réouverture de Anvers - London City.
  • 10 novembre 2017 : VLM annonce reprendre 2 Airbus A320 de Thomas Cook Airlines Belgium.
  • 24 novembre 2017 : VLM annonce ouvrir une nouvelle ligne entre Anvers et Zurich à partir du 22 janvier 2018.
  • Le 10 Janvier 2018 : VLM annonce ouvrir 3 nouvelles lignes au départ de l'Aéroport d'Anvers vers Munich, Maribor et Birmingham à compter du 12 février 2018.
  • Le 3 Avril 2018 : VLM annonce ouvrir 3 nouvelles lignes au départ de l'Aéroport d'Anvers vers Cologne/Bonn-Konrad Adenauer, Aberdeen-Dyce et Rostock à partir du 4 Juin 2018 Le type d'avion utitlisé n'a pas encore été définis
  • Le 23 Avril 2018 : VLM annonce ouvrir un nouveau Hub et 1 nouvelles ligne depuis Aéroport d'Anvers et Aéroport d'Ostende-Bruges vers Manchester à partir du 1 Octobre 2018.

Flotte[modifier | modifier le code]

En , au moment de la disparition de la compagnie, la flotte de VLM, d'un âge moyen d'environ 26 ans, était composée de 11 appareils[2].

Antwerp International Airport

Fin 2014, VLM Airlines avait signé une lettre d’intention avec Iliyushin Finance Co. portant sur le leasing pendant douze ans de deux Soukhoï Superjet 100, avec options pour deux autres et des droits d’achat sur 10 avions de plus[9]. L'accord n'a jamais été conclu de manière définitive. Si la vente s'était faite, VLM serait devenu le premier opérateur européen du biréacteur régional russe, avec des livraisons prévues initialement pour le troisième trimestre de 2016[9],[10].

Au 10 novembre 2017, la flotte de VLM Airlines est constituée de 7 avions. 2 avions supplémentaires sont en commande.

Avion En Service En commande Notes
Airbus A320 2 Transféré de  Thomas Cook Airlines Belgium
Fokker F50 6
Total 8

Destinations[modifier | modifier le code]

Allemagne

Belgique

Royaume-Uni

Slovénie

Suisse

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel