VC-137C SAM 26000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 23 février 2019 à 09:38 et modifiée en dernier par L'amateur d'aéroplanes (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

SAM 26000
Vue de l'avion.
Le Boeing VC-137C SAM 26000 à l'atterrissage

Constructeur Boeing
Rôle VC-137C (Boeing 707-353B)
Statut Exposé au musée national de l'USAF.
Premier vol
Mise en service
Date de retrait

SAM 26000 est le premier des deux avions Boeing VC-137C de l'United States Air Force spécialement configurés et conservés pour une utilisation par le président des États-Unis. Il emploie l'indicatif d'appel Air Force One lorsque le président est à bord, SAM 26000 autrement.

Histoire opérationnelle[modifier | modifier le code]

SAM 26000 entre en service en 1962 pendant l'administration John F. Kennedy. Il est construit à l'usine Boeing de Renton dans l'État de Washington pour un coût de huit millions de dollars. Raymond Loewy, travaillant avec la première dame Jacqueline Kennedy, dessine un schéma de couleur bleu et blanc avec le sceau présidentiel qui est encore utilisé aujourd'hui. L'avion sert de moyen de transport principal pour trois présidents : Kennedy, Lyndon B. Johnson et Richard Nixon pendant son premier mandat. En 1972, pendant l'administration Nixon, l'avion est remplacé par un autre 707, SAM 27000, bien que SAM 26000 soit gardé comme avion de remplacement jusqu'en 1998.

Notes et références[modifier | modifier le code]