Villegailhenc Aragon XIII

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis VARL)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Villegailhenc Aragon XIII
Logo du Villegailhenc Aragon XIII
Généralités
Nom complet Villegailhenc Aragon RL XIII en Cabardes
Fondation recréé en 2010
Couleurs Blanc, orange et noir
Stade Stade Jérôme-Rieux
Siège Rue de la Mairie
11600 Villegailhenc
Championnat actuel Drapeau : France Élite 2
Président Jean Guilhem
Site web Site officiel

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Le Villegailhenc Aragon RL XIII en Cabardes dit Villegailhenc Aragon XIII (VARL) est un club de rugby à XIII français basé à Villegailhenc. L'équipe première évolue en Championnat de France de deuxième division d'« Elite 2 » et sert d'« équipe réserve » de Limoux qui évolue en Championnat de France de première division.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club est parvenu deux fois en finale du Champion de France de troisième division en 1987 et 2015[1] et il a remporté la Coupe de France « DN1 » en 2013[2].

Dans sa structure actuelle, le club est issu de la fusion de deux clubs créés en 2010, Villegailhenc et Aragon.

En 2018, il fait partie des clubs de l'Aude gravement touchés par les inondations d'octobre, comme les clubs de Pomas, Val-de-Dargne et Ferrals; en effet un torrent de boue a endommagé non seulement le stade Jérôme-Rieu, le club-house, mais aussi une partie des tribunes[3]. Ces intempéries ayant même touché le domicile de joueurs du club et obligeant le club à demander à jouer certaines rencontres à Penneautier[3].

En 2019, le club est au centre d'une polémique: pendant la cérémonie des XIII d'or, une personne qui était à la table du club profère des insultes racistes à l'égard d'un joueur de Carpentras et d'un autre de Baho. Le club fait alors un communiqué qui, sans ambiguïté, condamne ce comportement[4]. La personne, qui n'a aucun lien avec le club, fait alors des excuses aux deux joueurs[5].

Malgré cela, la situation entraine un climat délétère entre les clubs de Carpentras le VARL : la demi-finale de championnat « Élite 2 » entre les deux clubs quelques jours après étant interrompue lors de la deuxième mi-temps[6]. La commission de discipline fédérale est alors saisie : elle accorde la victoire à Villegailhenc et prononce une suspension sine die du joueur Maxime Cicirko[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnat de France de 2e division Championnat de France de 3e division
  • Champion (1) : 2018
  • Finaliste (1) : 2019
  • Champion (0) :
  • Finaliste (2) : 1987 et 2015.

Bilan du club toutes saisons et toutes compétitions confondues[modifier | modifier le code]

Année Saison régulière Phase finale Coupe
Class. Points MJ V. N. D. Pp. Pc. Perf. MJ V. N. D. Pp. Pc. Performance
Championnat de France de deuxième division Coupe de France
2018 3e 39 18 11 0 7 529 345 Champion 3 3 0 0 110 40 Quart-de-finale
2019 2e 57 22 17 2 3 710 342 Vice-Champion 0 0 0 0 0 0 Quart-de-finale

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « LER XIII – Bilan et préparation de… Villegailhenc-Aragon RL », sur ffr13.fr, (consulté le 26 octobre 2018)
  2. « La Coupe de France à Villegailhenc - Aragon XIII », sur ladepeche.fr, (consulté le 26 octobre 2018)
  3. a et b D.N, « Pansons les plaies : Villegaihlenc-Aragon. Le Rugby à XIII n'a pas été épargné par les crues qui ont sévi dans l'Aude. Jean Guilhem, le président du VARL, a mis en place un système d'entreaide. », Midi Olympique,‎ , p. 25 (ISSN 0994-6187)
  4. « Communiqué du VARL suite aux propos de la soirée des XIII d’Or », sur Treize Mondial,
  5. « Des excuses présentées à Anas Naji », sur treizemondial.fr,  : « Cette personne, qui n’est ni Thomas Limongi, ni son frère, ni une personne ayant un lien avec le club de VARL, a appelé Anas Naji pour lui présenter ses excuses après ses propos tenus lors de la soirée des XIII d’Or. »
  6. « La demi-finale entre VARL et Carpentras ne va pas à son terme », sur Treizemondial.fr,
  7. "Nicolas", « La commission de discipline confirme l’affiche de la finale d’Elite 2 », sur Treizemondial.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]