VAL 256

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
VAL 256
Description de cette image, également commentée ci-après
VAL 256 à Taipei
Identification
Composition 1 à 4 véhicules
Construction 1989 - 1993
Constructeur(s) Drapeau de la France Matra Transportation, CIMT
Nombre 117 véhicules
Caractéristiques techniques
Écartement 1880 mm
Captage Troisième rail
Tension ligne de contact 750 V
Largeur 2,56 m
Hauteur 3,53 m
Longueur totale 13,78 m
Capacité 114 p.
Places assises 44 pl.
Vitesse maximale 80 km/h

Le VAL 256 est un modèle du métro VAL (Véhicule automatique léger) conçu par Matra Transport et en partie fabriqué par la CIMT (Alstom). Le nombre « 256 » dans son intitulé renvoie à la largeur de la cabine, qui mesure 256 cm, soit 2,56 m. Les rames sont automatiques et sont pilotés depuis un poste central (PCC).

Les rames sont généralement composées de deux véhicules (quatre voitures) sans inter-circulation entre les quatre (voir illustration ci-contre). Il n'y a pas de cabine de conduite car il n'y a pas de conducteur, les passagers peuvent donc voir à l'avant du métro. Mais toutefois un petit dispositif manuel de conduite à l'avant de chaque rame existe caché par un capot à serrure.

Historique[modifier | modifier le code]

Lors de la construction de la première ligne de VAL à Lille, la matériel roulant proposé par Matra et la CIMT est conçu avec un faible gabarit afin de réduire les coûts de construction : 2,06 m de largeur et seulement 26 m de long pour un élément de VAL 206.

En vue d'exporter le VAL à l'international et de conquérir les grandes agglomérations, Matra décide ensuite de proposer également une version à grand gabarit de son métro automatique. Celle-ci doit être capable de transporter jusqu'à 40 000 passagers / heure. Le VAL 256 dispose ainsi d'un gabarit plus généreux avec une largeur intérieure de 2,56 m et un écartement des rails porté à 1,880 m.

Les premiers VAL 256 sont livrés à Jacksonville en 1989 afin d'équiper le SkyTrain, une ligne de métro automatique aérienne de seulement trois stations. La ligne dispose de deux rames composées d'un seul véhicule. En 1993, Matra livre une version à plusieurs voitures du VAL 256 à l'aéroport de Chicago O'Hare et à Taipei, pour la ligne Muzha. En raison de problèmes techniques, cette dernière n'ouvrira finalement qu'en 1996 après que Matra se soit retiré du contrat.

La même année, Matra échoue dans ses négociations avec la ville de Jacksonville en vue d'équiper la phase II du SkyTrain et le projet est repris par Bombardier, qui propose de le remplacer par monorail. Par conséquent le système VAL est démantelé et les deux véhicules sont revendus à Chicago.

En 2009, pour l'extension de la ligne Muzha de Taipei qui devient le ligne Wenhu, Bombardier livre un modèle baptisé APM 256 et destiné à compléter le parc de VAL 256. La ligne est également équipée d'un automatisme CBTC qui remplace les automatismes d'origine fournis par Matra. Après modification, les VAL 256 équipés des nouveaux automatismes entrent en service en 2010.

En 2019, la navette aéroportuaire de Chicago est fermée pour une durée de 3 ans afin de la rénover et de renouveler le matériel. Les VAL 256 sont réformés et remplacés par des APM 256 de Bombardier, identiques à ceux circulant à Taipei. Le nouveau matériel entre en service en 2021.

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Situation Nombre de
voiture
Série Année de
livraison
Longueur
du réseau
Observations - Particularités
Drapeau des États-Unis Chicago (Illinois) 15 1993 4,3 km Rames affectées à la desserte de l'aéroport international O'Hare.
Sur 15 voitures constituant le parc, 12 sont en service et 3 sont en réserve. Initialement 13 véhicules furent acquis puis les 2 anciens véhicules de Jacksonville rejoignirent la flotte.
Flotte mixte avec des rames de 1 à 3 voitures.
Projet de prolongement de la ligne et d'achat de 24 nouvelles voitures.
Drapeau de Taïwan Taipei 102 1993 10,8 km Ligne Muzha uniquement.
Drapeau des États-Unis Jacksonville (Floride) (2) 1989 4 km Matériel retiré en 1996 et revendu à la ville de Chicago pour l'aéroport O'Hare - la ligne ayant aujourd'hui été transformée en monorail, le JTA Skyway.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :