VAB Mephisto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
VAB Mephisto
Image illustrative de l'article VAB Mephisto
VAB Mephisto ou HOT durant l'opération Daguet.
Caractéristiques de service
Type Véhicule lance-missile antichar
Utilisateurs Drapeau de la France France
Conflits Guerre du Golfe
Production
Année de conception 1978
Constructeur Renault Trucks Defense
Caractéristiques générales
Équipage 4 (chef de pièce, pilote, tireur, observateur-chargeur)
Longueur 5,94 m
Largeur 2,49 m
Hauteur 2,53 m module rentré, 3,27 m module déployé
Garde au sol 0,4 cm
Masse au combat 13,8 tonnes en ordre de combat
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage acier/aluminium
Frontal (caisse) mm / °
Latéral (caisse) mm / °
Arrière (caisse) mm / °
Dessus (caisse) mm / °
Plancher (caisse) mm / °
Frontal (tourelle) mm / °
Latéral (tourelle) mm / °
Arrière (tourelle) mm / °
Haut (tourelle) mm / °
Armement
Armement principal Tourelle avec 4 missiles HOT prêt à l'emploi, 8 en réserve.
Armement secondaire Mitrailleuse AN F1, 3 200 cartouches de 7,62 × 51 mm Otan.
Mobilité
Moteur turbo diesel MIDS 06-20-45, 6 cylindres en ligne[1]
Puissance 220 ch ( kW)
Vitesse sur route 90
Pente franchissable 60 %
Puissance massique ch/tonne
Réservoir 310 l[2]
Autonomie ~ 1000 km


Le VAB Mephisto ou VAB HOT ou véhicule de combat anti-chars est un véhicule blindé équipant notamment l'armée de terre française. MEPHISTO peut signifier : Module Élévateur Panoramique Hot Installé Sur Tourelle Orientable[3].

Il a la particularité d'être équipé d'un poste de tir de missile sol-sol anti-char HOT d'une portée, selon la version, de 4 000 ou 4 250 mètres avec pour armement secondaire d'une AN F1 de 7,62 × 51 mm Otan montée sur tourelleau STB52V[3].

Il s'agit d'un système d'armes complet. Son équipage se compose d'un chef de pièce, d'un pilote, d'un tireur et d'un observateur-chargeur. En 2011, 30 exemplaires sont en parc dans l'armée française[4], chiffre stable en 2015.

Description[modifier | modifier le code]

Le système de tir se compose d'un module élévateur incluant quatre rampes de lancement des missiles, de deux barillet de chargement de quatre missiles chacun (soit douze missiles HOT emporté au total) et d'un viseur gyrostabilisé. Le véhicule à une hauteur de 2,54 m le viseur rentré, 2,99 m le viseur sorti et 3,27 m le module sorti[5].

Il est équipé, pour le tir de nuit, d'un dispositif de visée nocturne MEPHIRA permettant un tir entre 600 et 3 000 mètres, une détection à 4 000 mètres et une identification à 1 500 mètres.


Utilisation[modifier | modifier le code]

La première Compagnie Antichar (CAC) avec ce système d'arme fut créée au début des années 1980 dans l'Armée Française. Elle avait pour nom "CAC 3" car elle était formée au sein de la 3e division blindée faisant partie des forces françaises en Allemagne. Ses effectifs provenaient pour moitié du 110e R.I. (effectif MILAN) et du 19e G.C. (effectif AMX-13 canon-SS.11). Elle fut pendant longtemps stationné à Donaueschingen. Sa première mission fut d'inventer, tester et développer toute la partie opérationnelle de l'engin en partant de la pièce jusqu'à l'utilisation de la compagnie constituée. Elle était à disposition directe de l’état-major de la D.B. et avait reçu le surnom affectueux de Pompiers du champ de bataille.

Les six divisions blindées en service en 1989 disposent chacune d'une compagnie antichar divisionnaire équipé de 12 VAB Hot (rattaché pour administration à un régiment d'infanterie)[6] depuis la loi de programmation no 87-343 du 22 mai 1987 relative à l'équipement militaire pour les années 1987-1991[7].

La dernière CAC qui appartenait au 2e régiment étranger d'infanterie et organisé en quatre sections de quatre VAB HOT soit seize engins[8] a été dissoute le 6 mai 2010. Les VAB Mephisto ont été rendus à l'arme blindée cavalerie[9].

Ce système d'arme a été utilisé par la Division Daguet à vingt-quatre unités (provenant des CAC des 1er régiment de spahis et 1er régiment étranger de cavalerie), qui tireront une soixantaine de missiles avec celui-ci lors de l'opération Tempête du désert de février 1991 sur, en autre, les retranchements de la base aérienne d’As Salman[3].

Utilisateurs[modifier | modifier le code]


Culture populaire[modifier | modifier le code]

Le véhicule fait une apparition dans le film d'animation Hetalia: Axis Powers - Paint it, White.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Le véhicule de l’avant blindé (VAB) », sur http://www.defense.gouv.fr/, (consulté le 9 avril 2016).
  2. « VAB HOT - Véhicule blindé apte au combat anti-chars », sur http://www.defense.gouv.fr/, (consulté le 9 avril 2015).
  3. a, b et c Bernard Serment, « VAB HOT », sur http://operation-daguet.fr/, (consulté le 8 avril 2016).
  4. « Les chiffres-clés de la Défense – édition 2011 », sur Ministère français de la Défense, (consulté le 3 octobre 2011)
  5. Encyclopédie de l'armée de terre, vol. 4, SIRPA-Terre/Hachette, 301 p., p. 63.
  6. David Delporte, « Les divisions blindées », sur http://armee-francaise-1989.wifeo.com/, (consulté le 8 avril 2016).
  7. David Delporte, « Les unités d'infanterie », sur http://armee-francaise-1989.wifeo.com/, (consulté le 8 avril 2016).
  8. « Structure du régiment », sur http://2rei.legion-etrangere.com, (consulté le 8 avril 2016).
  9. Jean-Marc Tanguy, « Le 2e REI n'a plus de CAC », sur http://lemamouth.blogspot.fr/, (consulté le 8 avril 2016).
  10. Nathan Gain, « Une seconde vie pour les VAB HOT », sur http://forcesoperations.com, (consulté le 13 juin 2017).