V779 Centauri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

V779 Centauri (en abrégé V779 Cen[1]) est une étoile variable de la constellation australe du Centaure[2]. Il s’agit d’une binaire X à forte masse[1] dont les deux composantes sont Centaurus X-3 (en abrégé Cen X-3) et l’étoile de Krzemiński.

Centaurus X-3[modifier | modifier le code]

Centaurus X-3 est observé pour la première fois[3], en [3], par Chodil et al. [4]. Il est ensuite observé[3] par Cooke et Pounds, d'abord en juin et en mai 1968, puis en avril 1969. Son émission périodique de rayons X n’est détectée qu'en 1971[5] par Giacconi et al.[3], faisant de lui la troisième source de rayons X connue dans la constellation du Centaure après NP 0532 et Cygnus X-1[Quoi ?], et surtout le premier pulsar X connu.

Étoile de Krzemiński[modifier | modifier le code]

L’étoile de Krzemiński est une étoile évoluée, ainsi désignée en l'honneur de Wojciech Krzemiński (en), l’astronome polonais qui l’a identifiée en 1974[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) V* V779 Cen sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg. (consulté le 22 avril 2015)
  2. (en) Résultats pour « V* V779 Cen » [html] sur l'application Compute constellation name from position de VizieR (consulté le 22 avril 2015)
  3. a b c et d (en) R. Giacconi et al., « Discovery of periodic X-ray pulsations in Centaurus X-3 from UHURU », The Astrophysical Journal, vol. 167,‎ , p. L67-L73 (DOI 10.1086/180762, Bibcode 1971ApJ...167L..67G, lire en ligne [[GIF]], consulté le 22 avril 2015)
    Les coauteurs de l'article sont, outre R. Giacconi : H. Gursky, E. Kellogg, E. Schreier et H. Tananbaum.
    L'article a été reçu par la revue le .
  4. (en) G. Chodil et al., « Spectral and location measurements of several cosmic X-ray sources including a variable source in Centaurus », Physical Review Letters, vol. 19, no 11,‎ , p. 681-683 (DOI 10.1103/PhysRevLett.19.681, Bibcode 1967PhRvL..19..681C, résumé)
    Les coauteurs de l'article sont, outre G. Chodil : Hans Mark, R. Rodrigues, F. Seward, C. D. Swift, W. A. Hiltner, George Wallerstein et Edward J. Mannery.
  5. a et b (en) Wojciech Krzemiński, « The identification and UBV photometry of the visible component of the Centaurus X-3 binary system », The Astrophysical Journal, vol. 192,‎ , p. L135-L138 (DOI 10.1086/181609, Bibcode 1974ApJ...192L.135K, lire en ligne [[GIF]], consulté le 22 avril 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]