Véronique Vandeven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Véronique Vandeven
Description de cette image, également commentée ci-après
Véronique Vandeven en 2020.
Nom de naissance Véronique Van de Ven
Naissance (38 ans)
Uccle (Belgique)
Nationalité Drapeau de la Belgique Belge
Profession actrice chanteuse
Films notables Artefact
Séries notables Affaire de famille, "Blague à part"

Véronique Vandeven (ou Véronique Van de Ven) (née à Uccle, le ) est une actrice de série télévisée et de cinéma belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Véronique Vandeven est comédienne, interprète, voix off, premier prix du Conservatoire royal de Bruxelles, danseuse et pionnière en tant que femme coach sportif[1]. Elle a joué dans de nombreux théâtres, tant dans le registre classique que moderne. Au cinéma, elle a joué notamment dans Tamara, d'Alexandre Castagnetti[2], un rôle clé dans Come back, de Brahim Chkiri (sortie prévue en 2020) ainsi que dans la série humoristique Blague à Part, réalisée par Olivier Barma, le rôle de la journaliste Linda (Canal+). Elle a un rôle récurrent dans la série Affaire de famille. Elle est Carol, dans Artefact, de Giles Daoust (2007)[3]. Dans Vertiginous Hole d’Enkephalin[4], elle joue le rôle d’une mère machiavélique.

Elle est la cousine de la comédienne Monique van de Ven actrice fétiche de Paul Verhoeven et la petite-fille d'Émile Jean Van de Ven, vicomte de Louvain, le prix d'architecture Van de Ven [1] [2], précurseur et figure emblématique du patrimoine belge du design industriel (Cubex)[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

  • 1996: "Amour noir", court métrage de J. Corbiau, Angelo Bison: Diana
  • 2000: "La proie et l'ombre" d'Olivier Chavarot
  • 2005: "Belhorizon" d'Inès Rabadán
  • 2006: "Qui veut la peau de Roger Rabbit?", court métrage de S. Lahaye: Jessica
  • 2006: "Noces de cendre" court métrage de P. Eden Simon: la mère
  • 2007: "Artefacts" de G. Daoust et E. Jespers: Carol
  • 2008: "Le prince de ce monde"de [3]de Manu Gomez, Laurent Lucas: l'infirmière nonne
  • 2009: "Passez muscade", court métrage réalisé par JF Rivalin: Sylvana
  • 2010: "Mon choix", court métrage réalisé par M.Ilves: Hélène
  • 2011: "The invader", "L’envahisseur”, de Nicolas Provost
  • 2011: "De force" de F.Henry avec Adjani, Cantona: flight attendant
  • 2011: "Mon pire cauchemar", d'Anne Fontaine: aux côtés de Benoît Poelvoorde, l’escort girl danseuse performeuse avec Jean-Luc Couchard
  • 2012: "La solitude du pouvoir" réalisé par Josée Dayan, la secrétaire particulière du président
  • 2013: "la septième clé" réalisé par G.Claeskens
  • 2013: "Abus de faiblesse" réalisé par C.Breillat: kiné
  • 2014: "Cut and Run" réalisé par E.Jr.Most: la journaliste France Simonet
  • 2015: "Tamara", d’Alexandre Castagnetti, avec Blanche Gardin, adaptation de la bande dessinée du même nom: la Mère d’Anaïs
  • 2019: "Come Back", de Brahim Chkiri: Irène (sortie prévue en 2020)
  • 2021: "Thorn Of War" (Epine de guerre), thriller réalisé par Brahim Chkiri: Irène

Séries[modifier | modifier le code]

Clips vidéos[modifier | modifier le code]

  • 1990: "Don’t cry for me Louie", clip de Vaya con Dios, réalisé par Dominique Deruddere: la prostituée
  • 2003: "The two russian cow-boys", clip: l’infirmière
  • 2006: "Star loops" réalisé par F. Jaime Preisser: danseuse V jay
  • 2015: "C'est du belge", générique de l'émission télévisée réalisé par Wahid Janati: la diva
  • 2014: "Vertiginous hole", d’Enkephalin, clip vidéo d'Emilie Guéret: la mère
  • 2021: actrice et danseuse pour l’artiste belge Raving George feat.Oscar and the Wolf [4]
  • 2021: "Glauque", clip d'Effiline, réalisé par A. Verheyden

Chant[modifier | modifier le code]

  • 1996, 1997, 1998: "Si on chantait", récital des ateliers de la chanson (Mannosolo, Piazzola, Gainsbourg, Ute Lemper, Bardot, Bourvil) à la Soupape, à l'Espace Senghor et au Botanique

Voix Off[modifier | modifier le code]

  • "Barbe Bleue", court-métrage réalisé par D. Rangé: Ginger
  • 2021: "Contes à dormir debout pour petits et grands", sa création en application digitale

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1994: "En attendant Godot" de Samuel Beckett, ferme de Martinrou
  • 1994, 1995, 1996: "Quelques traces" de Bernard Cogniaux, création collective avec Manu Thoreau, théâtre Molière, Festival de Spa, théâtre de Poche
  • 1994: "Le cardinal d’Espagne", de Montherlant, par Claude Volter, Comédie Claude Volter
  • 1995: "Les survivants", de C. Spaak, Théatre Royal du Parc
  • 1996: "La comtesse polonaise", de M. Dieudonné, Théatre Royal du Parc[6]
  • 1997, 1998, 1999: "Magie rouge" de Ghelderode, Tréteaux de Bruxelles, Vaudeville, théatre Molière[7]
  • 1998: "Rendez-vous contes de...", La Samaritaine, Botanique avec Quentin Dujardin
  • 2000: danseuse et comédienne pour Wim Vandekeybus
  • 1999: "De gros homme en jupe", de Nicky Silver, par J.-M. Favorin, la Samaritaine[8]
  • 2001: "La femme qui passait flou" de S. Fédérico, Cercle Sainte-Anne, la Samaritaine[9]
  • 2015: "Danger... public!", de Frédéric Sabrou, La Flûte enchantée
  • 2016: "Ceux qui nous volent nos femmes et nos emplois" de Kalvin Soiresse, avec Pierre Dherte
  • 2017: "Libre Propos”, de P. Longchamps, par V. Vandeven et Patrick de Sélys Longchamps, guinguette du parc de Forest

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « ems belgium », sur emsbelgium.be
  2. « Tamara (2016) - IMDb » (consulté le 27 janvier 2021)
  3. Giles Daoust, Emmanuel Jespers, Jason Morell et Felix Scott, Artefacts, Title Films, Bad Fourteen Pictures, Title Media, (lire en ligne)
  4. « Enkephalin: Vertiginous Hole (2014) - IMDb » (consulté le 27 janvier 2021)
  5. La Libre.be, « Les meubles De Koninck réédités », sur LaLibre.be, (consulté le 27 janvier 2021)
  6. « "LA COMTESSE POLONAISE", DE MICHEL DIEUDONNE, AU PARC, DRAME UTOPISTE PARODICO-HISTORIQUE », sur Le Soir Plus (consulté le 27 janvier 2021)
  7. Annuaire du spectacle de la Communauté française de Belgique: 1997-1998, Editions Lansman, (ISBN 978-2-87282-273-7, lire en ligne)
  8. « ASP@sia - De gros hommes en jupe-1999-2000 », sur www.aml-cfwb.be (consulté le 27 janvier 2021)
  9. « Sergio Federico », sur bela.be (consulté le 27 janvier 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]