Véronique Olmi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Véronique Olmi
Description de cette image, également commentée ci-après

Véronique Olmi au Salon du livre de Paris le 24 mars 2013

Naissance
Nice
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Bord de mer (2001)
  • Le Premier Amour (2010)
  • Cet été-là (2011)
  • Bakhita (2017)

Véronique Olmi, née en à Nice, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi des études d'art dramatique chez Jean-Laurent Cochet, Véronique Olmi a été assistante à la mise en scène pour Gabriel Garran et Jean-Louis Bourdon de 1990 à 1993[1]. Auteur pour le théâtre, elle a également publié, en 2001, chez Actes Sud, son premier roman, Bord de Mer[2] qui a reçu le Prix Alain-Fournier[3]. Son roman Cet été-là a reçu en 2011 le Prix des Maisons de la Presse[4]. Elle bénéficie d'une reconnaissance internationale : ses ouvrages sont traduits en vingt langues et ses pièces sont jouées autant en France qu'à l'étranger[5]. En 1998, Le Passage est créé à Lausanne et Chaos debout au Festival d'Avignon, dans des mises en scène de Brigitte Jacques Wajeman et Jacques Lassalle, les deux pièces seront reprises au théâtre des Abbesses. Point à la ligne est créée à la Comédie Française (Vieux Colombier) par Philippe Adrien. Mathilde est créée au théâtre du Rond Point (salle Renaud Barrault) avec Pierre Arditi et Ariane Ascaride, dans une mise en scène de Didier Long[1]. Je nous aime beaucoup est créée au Petit Théâtre de Paris dans une mise en scène de Josée Paul. Une Séparation est créée au théâtre des Mathurins, dans une mise en scène de Jean-Philippe Puymartin et Anne Rotenberg.

En 2012, elle crée avec Anne Rotenberg et Michèle Fitoussi, le Festival de théâtre : « Le Paris des Femmes » qui a lieu chaque année au théâtre des Mathurins.

Elle a créé et dirigé le comité de lecture du théâtre du Rond-Point. À la demande de Laure Adler, elle a produit et animé une émission sur France Culture, C’est entendu ![6]. Elle a participé, en tant que chroniqueuse, à plusieurs numéros du magazine télévisé Avant-premières, produit par Rachel Kahn.

En 2017, elle reçoit le prix du roman Fnac pour Bakhita, dédié à la sainte éponyme[7]. Le roman est également en lice pour plusieurs prix[8] : le prix Goncourt, le Prix Goncourt des lycéens, le Prix Femina, le Prix Landerneau des lecteurs, et le Prix Patrimoines BPE[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Véronique Olmi est la petite-fille de Philippe Olmi, ministre de l'Agriculture, député des Alpes-Maritimes et maire de Villefranche-sur-Mer durant vingt ans.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Jurys

Œuvre[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Le Passage, éditions de l'Arche, 1996
  • Chaos debout / Les nuits sans lune, Éditions de l'Arche, 1997
  • Point à la ligne / La Jouissance du scorpion, Éditions de l'Arche, 1998
  • Le Jardin des apparences, Actes Sud, 2000
  • Mathilde, Actes Sud, 2001 et 2003
  • Je nous aime beaucoup, éditions Grasset, 2006
  • Une séparation, Triartis 2009 ; rééd. Albin Michel 2013
  • Des baisers, pardon Avant-Scène 2014
  • Un autre que moi, éditions Albin Michel, 2016

Romans[modifier | modifier le code]

  • Bord de mer[2], Actes Sud, 2001
  • Numéro six, Actes Sud, 2002
  • Un si bel avenir, Actes Sud
  • La Petite Fille aux allumettes, Stock, 2004
  • La pluie ne change rien au désir, Grasset, 2005
  • Sa passion, Grasset, 2007
  • La Promenade des russes, Grasset, 2008
  • Le Premier Amour, Grasset, 2010
  • Cet été-là, Grasset, 2011
  • Nous étions faits pour être heureux, Albin Michel, 2012
  • La Nuit en vérité, Albin Michel, 2013
  • J’aimais mieux quand c’était toi, Albin Michel, 2015
  • Bakhita, Albin Michel, 2017

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Privée, recueil de nouvelles, Édition de l'Arche, 1998
  • Participation au recueil Nous sommes Charlie – 60 écrivains unis pour la liberté d'expression, janvier 2015

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénariste

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédienne
  • À demain Modigliani (V. Olmi) (mise en scène François Lazaro)
  • Je nous aime beaucoup (V. Olmi) (mise en scène José Paul)
  • Le Diable (M. Tsvétaïeva) (mise en scène D.M. Maréchal)
  • La Reine de Nacre (Bernard Werber) (réalisation Bernard Werber)
  • Un mariage d'écriture et d'amour (Carson Mc Cullers) (mise en espace Anne Rotenberg)
  • Les nuits sans lune (V.Olmi) (mise en espace Doris Mirescu)
  • Bord de mer (V. Olmi)
  • La Jouissance du scorpion (V.Olmi)
  • Une séparation (V.Olmi) (mise en scène Jean-Philippe Puymartin et Anne Rotenberg)
  • Jackson Bay (Mise en scène de l'auteur : S. Blanchoud)
Mise en scène
  • Rilke, Pasternak, Tsvetaïeva, la correspondance inachevée avec Michael Lonsdale, Paris, Maison de la Poésie

Mises en scène de ses pièces[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Le Passage mise en scène Brigitte Jaques-Wajeman (Vidy Lausanne, Les Abbesses théâtre de la Ville) Prix de La fondation La Poste
  • 1998 : Chaos debout mise en scène Jacques Lassalle (Festival officiel d'Avignon. Les Abbesses théâtre de la Ville)
  • 1998 : Point à la ligne mise en scène Philippe Adrien (Vieux Colombiers Comédie française) Prix CIC Théâtre
  • 2000 : Le jardin des apparences mise en scène Gildas Bourdet (La Criée. Théâtre Hebertot) Nomination aux Molières 2002 pour le Molière de l'auteur. Molière meilleur acteur pour Jean-Paul Roussillon.
  • 2002 : Mathilde mise en scène Didier Long (Théâtre du Rond Point)
  • 2006 : Je nous aime beaucoup mise en scène José Paul (Petit Théâtre de Paris)
  • 2009 : Une séparation (Mise en espace Christophe Correia auFestival de la correspondance de Grignan) Prix Durance-Beaumarchais SACD 2008[10]
  • 2011 : Vivre-écrire-vivre : adaptation de la correspondance de Tsvétaïeva à Konstantin Rodzevitch. Mise en espace Richard Brunel, au Festival de la correspondance de Grignan
  • 2013 : Une séparation mise en scène Jean-Philippe Puymartin et Anne Rotenberg (Théâtre des Mathurins)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Biographie », sur Mondalire
  2. a et b http://www.lexpress.fr/culture/livre/bord-de-mer_797629.html
  3. a, b et c « PRIX Alain Fournier Veronique Olmi », sur Officiel Prix Alain Fournier, (consulté le 6 octobre 2014)
  4. a, b et c « Site Officiel Prix Maison de la presse », sur Site Officiel, (consulté le 6 octobre 2014)
  5. « Véronique Olmi », sur Le Livre de poche
  6. « Site Officiel Société des Auteurs Compositeurs Dramatiques », sur Site Officiel SACD, (consulté le 6 octobre 2014)
  7. a, b et c http://www.lefigaro.fr/livres/2017/09/13/03005-20170913ARTFIG00075-veronique-olmi-laureate-du-prix-du-roman-fnac-2017-avec-bakhita.php
  8. L'ouvrage et ses distinctions, sur le site de l'éditeur Albin Michel.
  9. Les 7 romans finalistes du Prix Patrimoines BPE, sur le site officiel bpe.fr.
  10. a et b Page de garde de la réédition Une séparation aux éditions Albin Michel, 2013.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]