Véronique Mourousi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Véronique Mourousi
Image dans Infobox.
Véronique Mourousi, à droite, en compagnie de son époux et de Nicole Garcia, à la cérémonie des César du cinéma 1991.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité
Père
Éric Audemard d'Alançon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant
Yves et Véronique Mourousi tombe.jpg
Vue de la sépulture.

Véronique Audemard d’Alançon, née le à Angers (Maine-et-Loire) et morte le à Paris 16e, est une journaliste française, épouse d'Yves Mourousi. Elle est la dernière née d'une fratrie de dix-sept enfants de la famille Audemard d'Alançon[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'un officier de cavalerie, le colonel Éric Audemard d’Alançon[2], et de son épouse, née Gisèle Razsovich, Véronique, jeune journaliste au magazine militaire TAM (Terre, air, mer), se fiance puis épouse le journaliste et présentateur du journal télévisé de TF1, Yves Mourousi, contre l’avis de ses parents, le . Le mariage a lieu à l'église Saint-Paul de Nîmes[3] où ils sont mariés par l'abbé Bruno Petit[4]. Leur mariage, qui a lieu en pleine Feria, est très médiatisé par Yves Mourousi lui-même. Yves Mourousi a pour témoins Dominique Baudis et Bernard Tapie[5].

Véronique Mourousi en 1989.

Ce mariage avait été parodié par une fausse cérémonie entre Coluche et Thierry Le Luron[6] le [7],[8]. Véronique et Yves Mourousi ont eu une fille, Sophie, née le .

Véronique Mourousi est décédée d'une méningo-encéphalite foudroyante, à trente-et-un ans, le [9].

Elle est inhumée le , date d'anniversaire des cinquante ans de son mari et des six ans de sa fille, au cimetière du Montparnasse, où Yves Mourousi a été enterré à ses côtés le [10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :