Véronique Hammerer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Véronique Hammerer
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(4 ans, 2 mois et 30 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 11e de la Gironde
Législature XVe
Groupe politique LREM
Prédécesseur Philippe Plisson (PS)
Conseillère régionale de la Nouvelle-Aquitaine
Élection 27 juin 2021
Biographie
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Dax (France)
Nationalité Française
Parti politique LREM (depuis 2017)
TdP (depuis 2020)[1]

Véronique Hammerer, née le à Dax (France), est une femme politique française, membre de La République en marche. Elle est actuellement députée pour la onzième circonscription de la Gironde et conseillère régionale de la Nouvelle-Aquitaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études et carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Assistante sociale de formation et détentrice d’un master en développement des territoires et ingénierie de projets, Véronique Hammerer a exercé cette profession pendant une vingtaine d’année notamment à la Mutualité sociale agricole (MSA) de Gironde et à la Caisse d’allocations familiales du Bas-Rhin.

Elle a également été responsable d’insertion au conseil général de Meurthe-et-Moselle puis directrice du centre intercommunal d'action sociale (CIAS) de la communauté de communes Latitude Nord Gironde.

Pendant deux ans, Véronique Hammerer est partie en Afrique pour intervenir dans un centre d’orphelines somaliennes. Passionnée de théâtre, elle a profité de cette expérience pour mettre en place des troupes de théâtre avec des personnes d’origines djiboutienne et française.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Véronique Hammerer est conseillère municipale de Comps depuis 2014[2].

À l'occasion des élections législatives de 2017, elle est investie par La République en marche dans la onzième circonscription de la Gironde, où le député socialiste sortant Philippe Plisson ne se représente pas. La circonscription est considérée comme la plus susceptible du département de basculer vers le Front national, ayant voté à 47,54 % pour Marine Le Pen à l'élection présidentielle[3]. Véronique Hammerer arrive en tête du premier tour avec 27,79 % des suffrages, devant la frontiste Edwige Diaz à 23,65 %[4]. Le , elle est élue députée avec 57,02 % des voix face à la candidate du FN[5],[4].

Elle se présente en seconde position sur la liste « L'Union fait la Région » menée par Geneviève Darrieussecq aux élections régionales de Nouvelle-Aquitaine des 20 et .

Le elle prend officiellement ses fonctions de conseillère régionale de la région Nouvelle-Aquitaine.

Activités à l’Assemblée nationale[modifier | modifier le code]

Véronique Hammerer est secrétaire du bureau de l'Assemblée nationale depuis [6].

Polémiques[modifier | modifier le code]

Lors d'un interview au journal Sud Ouest en 2017[7] à propos de sa déclaration d'intérêts qui omettrait certains éléments, Veronique Hammerer a regretté devoir se séparer de sa coccinelle décapotable pour ne pas provoquer de « réflexions ». Son mari souhaitait acquérir une Porsche Cayenne, mais elle affirme lui avoir interdit pour éviter des réflexions. À la suite de cet évènement couvert par la presse nationale et internationale[8], Christophe Castaner a jugé ce comportement « inacceptable »[9].

Mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://territoiresdeprogres.com/parlementaires-territoires-de-progres/
  2. Yves Maugue, « Législatives : qui est Véronique Hammerer (REM), la nouvelle députée de la 11e circonscription de Gironde (Blayais) », sur francebleu.fr, (consulté le ).
  3. Geoffrey Clémençon, « Législatives: Basculera, basculera pas? Une circonscription en Gironde fait les yeux doux au Front national », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  4. a et b « Législatives en Gironde : Véronique Hammerer (LREM) élue sur la 11e circonscription », sur sudouest.fr, (consulté le ).
  5. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le ).
  6. Assemblée Nationale, « Mme Véronique Hammerer - Gironde (11e circonscription) - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le ).
  7. « Déclaration d’intérêts : une députée de Gironde va revendre sa décapotable », SudOuest.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. (en) Adam Sage Paris, « Macron’s whining MPs told to button it », The Times,‎ (ISSN 0140-0460, lire en ligne, consulté le ).
  9. « Christophe Castaner remet à leur place les députés LREM qui se plaignent de leur nouvelle vie », Nice-Matin,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]