Véronique Beucler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beucler.

Véronique Beucler est une romancière française et professeure agrégée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégée de lettres, elle a vécu notamment au Mexique, en Colombie, au Maroc et dans de nombreuses îles. Elle enseigne actuellement le français au lycée international Alexandre Dumas à Alger. Elle a participé en avril 2009 au jury Paroles de Femmes présidé par Danièle Évenou dans le cadre du Festival International des Très Courts. Elle a mis en scène de nombreuses pièces de tous les genres avec son ancienne troupe au Lycée Français de Madrid ("Le Vicomte pourfendu", "Le Malade imaginaire"). C'est une grande admiratrice d'Ariane Mnouchkine, de Peter Brook et de Daniel Mesguich.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Son expérience à l'étranger ainsi que dans le domaine du théâtre et de l'écriture lui a permis de se distinguer dans sa manière d'enseigner le français. Cette approche originale a marqué beaucoup de ses élèves.

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'Amour en page, Le Passage, 2003
  • La Berlue, Albin Michel, 2006[1]
  • Préface de Quel ennui ! Essai philosophique et littéraire, Alain Jay, L'Harmattan, 2007
  • Les particules de mon mari sont authentiques, Albin Michel, 2008[2]
  • La décadence et autres délices, Dialogues, 2011
  • L'insecte et le traducteur, Maurice Nadeau, 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La fiche du livre sur le site de l'éditeur
  2. Les Bonnes feuilles dans Le Figaro du 7 août 2008 [1]