Véra Cardot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Véra Cardot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nom de naissance
Steiner VéraVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoint
Claude Cardot (d) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant

Daniel Cardot

Mireille Cardot
Parentèle
Henry Cardot (beau-père)Voir et modifier les données sur Wikidata

Véra Cardot, née Véra Steiner[1] le à Budapest (Hongrie)[1] et morte le à Gif-sur-Yvette[2],[3],[4], est une artiste française d'origine hongroise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Véra Steiner, est née à Budapest de parents juifs, François (Ferenc) Steiner et Madeleine (Lenke) Herzog.

En 1925, la famille émigre en France[3].

En 1939, elle épouse Claude Cardot[1], ingénieur des télécommunications (X37)[5],[4].

Après guerre, elle exerce une activité de journaliste. La famille part à Dakar[6] où Véra Cardot va militer contre le colonialisme et pour l'indépendance. Cet engagement sera un obstacle à la poursuite de la carrière à Dakar de C. Cardot.

De cet activisme naîtra "Belles pages de l'Histoire africaine" qu'elle publie en 1961[7].

De retour en France, Véra Cardot collabore à divers journaux comme journaliste-photographe[3]. Elle milite au Parti Communiste Français.

Dans les années 1950, elle s'installe à Gif-sur-Yvette[3].

S'intéressant à la photographie d'art et d'architecture, elle entame en 1960 une collaboration avec Pierre Joly[8] qui durera jusqu'à la mort de ce dernier en 1992. Ils réalisent ensemble des reportages photographiques sur l'architecture contemporaine[9], ayant par exemple pour sujet les bâtiments de Le Corbusier[10], qu'ils photographient à plusieurs reprises, ou d'Alvar Aalto[11]. Ils photographient des ateliers d'artistes et publient les oeuvres d'artistes peintres ou sculpteurs (Noll, Philolaos Tloupas, Coulentianos, Gimond, Dodeigne, Székély, Gilioli, Yves Klein, Dado, etc…)

En parallèle, Véra Cardot mène une carrière d'artiste peintre et plasticienne à partir de 1964, utilisant des matériaux inhabituels tels que cordages et filets dans ses toiles et sculptures[12],[13]. À partir de 1986, elle emploie également l'altuglas, pour réaliser des sculptures à partir de formes géométriques simples.

Ses travaux font l'objet de nombreuses expositions en France et à l'étranger[14],[15],[16].

En 1994, elle organise une exposition itinérante sur Le Corbusier, De La Chaux-de-Fonds à Chandigarh[3].

En 1997, le fond photographique Cardot-Joly, comprenant 50 000 clichés d'architecture et 25 000 concernant les arts plastiques, est acheté par le Centre Pompidou[17] où la Bibliothèque Kandinsky numérise et met en ligne le fond Cardot-Joly.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Belles Pages de l'Histoire africaine, Présence Africaine (éditeur),
  • Alexandre Noll, sculpteur, Photographies Pierre Joly et Véra Cardot, Plaquette à l'occasion de l'exposition Alexandre Noll Galerie Messine, 1966
  • Véra Cardot et Pierre Joly, Célébration du Visage, , album photographique édité par Robert Morel
  • Véra Cardot et Pierre Joly, Célébration de la Pierre, Robert Morel

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c acte de mariage
  2. « Au revoir, Véra Cardot », D'architectures, no 132,‎
  3. a b c d et e « Une artiste giffoise nous quitte », Gif Info, no 291,‎
  4. a et b « Carnet Polytechnicien », La Jaune et la Rouge,‎
  5. Silvère Seurat, 1918-1948 Souvenirs de paix et de guerre, publibook, , 372 p. (ISBN 9782748343670, présentation en ligne, lire en ligne)
  6. [biographie d'Abel Farnoux] Jean-Michel Riou, « Un homme de liberté de Jean-Michel Riou - Editions Flammarion », sur editions.flammarion.com (consulté le 5 mars 2019)
  7. « CARDOT Véra - Belles pages de l'histoire africaine », sur soumbala.com (consulté le 5 mars 2019)
  8. « Construire le regard Les photographes Véra Cardot et Pierre Joly », Le Moniteur,‎ (lire en ligne)
  9. « 'Photographies d'architecture - Véra Cardot et Pierre Joly', à la MAV Nord-Pas-de-Calais », Le Courrier de l'Architecte,‎
  10. Julie Noirot, « Regards croisés sur l’architecture : Le Corbusier vu par ses photographes », Sociétés & Représentations, no 30,‎ 2e semestre 2010 (lire en ligne)
  11. « [Recueil.Finlande Finlandia Hall,Helsinki] : PHOTOGRAPHIES - ARCHITECTURE : Aalto, Alvar »
  12. « VERA CARDOT », sur universalis.fr (consulté le 6 septembre 2020).
  13. http://amlaures.chez.com/Vera_Cardot.html
  14. https://www.tankonyvtar.hu/hu/tartalom/tkt/kortars-magyar-muveszeti/ch06s62.html
  15. « Véra Cardot et Pierre Joly dans le Nord - Pas de Calais - Expositions - Lille La Nuit.com », sur Lille La Nuit.com (consulté le 6 septembre 2020).
  16. (en) « A Pompidou Központ újrarendezett állandó kiállításáról - artportal.hu », sur artportal.hu, (consulté le 6 septembre 2020).
  17. http://www.numerique.culture.fr/pub-fr/document.html?base=dcollection&id=FR-DC-X0031_001

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]