Véhicule à moteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un véhicule à moteur ou véhicule motorisé (terrestre) ou véhicule automobile (au sens littéral: qui peut se mouvoir par lui-même) est un véhicule équipé d'un moteur qui fournit l'énergie mécanique nécessaire à son déplacement. Il peut se déplacer sur route et éventuellement en tout-terrain, et est généralement équipés de roues, parfois de chenilles.

Le moteur employé est généralement un moteur à explosion ou un moteur électrique, parfois plusieurs, parfois combinés dans le cas d'un véhicule hybride.

Conventions routières internationales[modifier | modifier le code]

En termes de réglementation routière, la notion de véhicule à moteur est standardisée par des conventions internationales.

La convention internationale sur la circulation routière de Genève du ne définit pas à proprement parler la notion de véhicule à moteur, mais avec sa définition de l'automobile pose les bases de ce qui deviendra la notion de véhicule à moteur dans la convention de Vienne :

  • la notion de véhicules pourvus d’un dispositif mécanique de propulsion circulant sur la route par leurs moyens propres dont elle exclut ceux qui se déplacent sur rails ou sont reliés à un conducteur électrique
  • l'utilité normale constituée par le transport de personnes ou de marchandises

Elle introduit également dans son annexe 1 le seuil du moteur auxiliaire thermique d’une cylindrée maximum de 50 cm3[1].

La définition juridique traditionnelle du véhicule à moteur provient de la Convention de Vienne sur la circulation routière de 1968 qui en donne une première définition :

« le terme «véhicule à moteur» désigne, à l’exception des cyclomoteurs sur le territoire des Parties contractantes qui ne les ont pas assimilés aux motocycles et à l’exception des véhicules qui se déplacent sur rails, tout véhicule pourvu d’un moteur de propulsion et circulant sur route par ses moyens propres »

— Convention de Vienne sur la circulation routière de 1968[2]

Types[modifier | modifier le code]

Les véhicules motorisés peuvent être catégorisés par nombre de roues, masse, usage, etc.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Convention sur la circulation routière 19 septembre 1949 (French) », sur adcidl.com, http://www.nyszone.com (consulté le ).
  2. « Fedlex », sur admin.ch (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]