Végétaline

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la chimie
Cet article est une ébauche concernant la chimie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Végétaline est une marque commerciale désignant (souvent de façon générique) une matière grasse de cuisson composée d'huile de noix de coco hydrogénée et d'huile de palme. L'hydrogénation permet d'élever la température de fusion de n'importe quelle huile et d'obtenir ainsi un produit plus dur à température ambiante.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le brevet de la Végétaline a été déposé le 9 mars 1901 par des inventeurs français. Le magazine "La Science et la Vie", dans son numéro 44 de mai 1919, fait état d'une "grande fabrique marseillaise" de Végétaline, et cite Marseille comme "le grand centre de production européen". Plus tard, la Végétaline a été la propriété de la Grande Huilerie Bordelaise, qui possédait également la marque d'huile Huilor. Cette entreprise fut rachetée en 1960 par Unipol (Union des Industries de Produits Oléagineux)[1].

Unipol céda en 1981 sa filiale alimentaire, nommée Société Française Alimentaire et dont Végétaline faisait partie, à Lesieur. La marque fut par la suite la propriété de divers groupes agroalimentaires, au gré des rachats du groupe Lesieur : par Saint-Louis en 1986, par Montedison en 1988.

Végétaline quitte Lesieur en 1998, et passe entre les mains d'Astra Calvé, filiale d'Unilever[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche d'Unipol sur Scriponet
  2. Lesieur et Astra troquent leurs graisses, article du sur Libération