Wäinö Aaltonen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Väinö Aaltonen)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aaltonen.
image illustrant un sculpteur
Cet article est une ébauche concernant un sculpteur.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Wäinö Aaltonen
Wäinö Aaltonen Pariisissa.jpg

Wäinö Aaltonen à Paris, 1925.

Naissance
Décès
(à 72 ans)
Helsinki
Nom de naissance
Wäinö Waldemar AaltonenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Finlandais
Activité
Formation
Enfant
Distinction

Wäinö Waldemar Aaltonen (né le 8 mars 1894 à Karinainen [1],[2] – décédé le 30 mai 1966 à Helsinki)[3] est un des sculpteurs finlandais les plus célèbres de son époque[4], [5].

Le musée Wäinö Aaltonen à Turku.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un tailleur, Wäinö Aaltonen passe son enfance à Hirvensalo. De 1910 à 1915, il étudie le dessin et la peinture à l'école de dessin de Turku avec Victor Westerholm. À la fin de ses études il s'interesse à la sculpture. Il apprend à sculpter comme aide de bûcherons et avec son cousin Aarre Aaltonen[4],[6].

Les statues en marbre représentant des enfants ou des femmes sont exposées pour ma première fois en 1916[5].

Ses statues en granite sont ses premières œuvres qui attireront l’attention. Sa statue monumentale de granite rouge, érigée à Savonlinna en 1921, représente un héros de guerre nu tenant en main un casque grec[4]. Parmi ses premières œuvres les plus célèbres il y a aussi le Garçon de granite[7] (1917-1920)[5].

Style[modifier | modifier le code]

Wäinö Aaltonen est l'auteur de nombreux bustes et de monuments officiels. Il a travaillé le granite, notamment, dans un style ferme, un moment influencé par le cubisme, il est membre du groupe de Novembre.

Œuvres[modifier | modifier le code]

De nombreuses sculptures sont exposées au musée Wäinö Aaltonen de Turku[m 1] et à l'Ateneum[a 1].

Ouvrage Image Lieu année références
Turun Lilja
(Lilja de Turku)
Turku 1926 [m 2]
Vapauden Hengetär
(L'esprit de la Liberté)
Église de la Croix, Lahti 1952 [8]
Paavo Nurmen patsas
(Sculpture de Paavo Nurmi)
Wäinö Aaltonen works on a statue of Paavo Nurmi.jpg 1: Helsinki
2: Ateneum
3: Turku
4: Lausanne
5: Jyväskylä
1924 [m 3]
Aleksis Kiven muistopatsas
Buste de Aleksis Kivi
Turku 1949 [m 4]
Aleksis Kiven patsas
(Statue de Aleksis Kivi)
Nationalteatern.jpg Helsinki 1949 [9]
Musan
(La muse)
Turku 1928 [m 5]
Tulevaisuus
(Le futur)
Turku 1932 [m 6]
Raivaaja, Henkinen työ, Tulevaisuus, Usko et Sadonkorjaaja
(5 Sculptures de l'hémicycle de l'Eduskunta)
Istuntosali.jpg Helsinki 1932 [10]
Mannis-patsas
Buste d'Otto Manninen
Otto Manninen Kiskőrös.JPG Mikkeli 1954 [11]
Kun ystävyyssuhteet solmitaan
(quand les liens d'amitiés se nouent)
När vänskapsbanden knytes.JPG 1: Göteborg
2: Turku
1948 [m 7]
Raivaaja
(Le pionnier)
Turku 1932 [m 8]
Henkinen työ
(Le travail spirituel)
Turku 1932 [m 9]
Myrsky
(La tempête)
Turku 1930 [m 10]
Robert W. Ekmanin muotokuvahermi
(Buste de Robert W. Ekman)
Turku 1925 [m 11]
Victor Westerholmin muotokuvahermi
(Buste de Victor Westerholm)
Turku 1927 [m 12]
Graniittipoika I
(Le garçon en granite)
Helsinki 1920 [a 2]
Aleksis Kivi, luonnos
(Aleksis Kivi, cubiste)
Helsinki 1932 [a 3]

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Tulevaisuus, timbre postal de 1982.

En 1940, Wäinö Aaltonen est nommé Professeur. De 1948–1964, il est membre de l'Académie de Finlande. En 1947, il reçoit la Médaille du Prince Eugène. En 1950, il est nommé Docteur honoris causa[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fi) Onni Okkonen, Wäinö Aaltonen 1915 - 1925, WSOY,
  • (fi) Esko Hakkila, Wäinö Aaltonen, Elämää ja taidetta, WSOY,
  • (fi) Onni Okkonen, Wäinö Aaltonen : taiteilijakuva, WSOY,
  • (fi) Onni Okkonen, Wäinö Aaltonen, WSOY,
  • (fi) Esko Hakkila, Wäinö Aaltonen, WSOY,
  • (fi) Matti Aaltonen, Wäinö Aaltonen 1984 - 1894 : veistoksia, tunnustuksia, mielipiteitä, Karisto,
  • (fi) Heidi Pfäffli, Wäinö Aaltonen 1894-1966, WAM julkaisuja nro 10, (ISSN 0788-0324)
  • (fi) Juha Ilvas, Kansallista taidetta - Suomalaista taidetta Kansallis-Osake-Pankin kokoelmissa, Helsinki, Kansallis-Osake-Pankki, 1989 (ISBN 951-889-000-5)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fi) Otavan Iso Fokus, Osa 1, p. 20-21, Otava,
  2. (fi) Yrjö Karilas (ed.), Pikku Jättiläinen p. 519, WSOY,
  3. (fi) « Suomen kuvataiteilijat verkkomatrikkeli », Helsinki, Suomen Taiteilijaseura (consulté le 6 février 2013)
  4. a, b et c (Juha Ilvas, p. 140)
  5. a, b et c (fi) CD-Facta, Helsinki, WSOY, (ISBN 951-0-23152-5), « Aaltonen, Wäinö »
  6. (fi) « Julkiset veistokset », Yle Teema (consulté le 2 décembre 2015)
  7. (finnois : Graniittipoika)
  8. (fi) « Vapauden hengetär-patsas », Paroisse de Lahti (consulté le 6 février 2013)
  9. (fi) « Aleksis Kiven muistopatsas », Helsinki, Helsingin taidemuseo,‎ (consulté le 6 février 2013)
  10. (fi) « Eduskuntatalo », Eduskunta (consulté le 7 février 2013)
  11. (en) Petri Liukkonen, Ari Pesonen, « Otto Manninen (1872-1950) », Bibliothèque municipale de Kuusankoski,‎

Musée Wäinö Aaltonen[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Liste des sculptures exposées à l'extérieur », Musée Väinö Aaltonen (consulté le 7 février 2013)
  2. (en) « Lily (Lily of Turku), 1926 », Musée Väinö Aaltonen (consulté le 6 février 2013)
  3. (en) « Paavo Nurmi », Musée Väinö Aaltonen (consulté le 6 février 2013)
  4. (fi) « Aleksis Kiven muistopatsas », Musée Väinö Aaltonen (consulté le 6 février 2013)
  5. (en) « The Muse (Memory Trace) », Musée Väinö Aaltonen (consulté le 6 février 2013)
  6. (fi) « Tulevaisuus », Musée Väinö Aaltonen (consulté le 7 février 2013)
  7. (fi) « Kun ystävyyssuhteet solmitaan », Musée Väinö Aaltonen (consulté le 7 février 2013)
  8. (fi) « Raivaaja », Musée Väinö Aaltonen (consulté le 7 février 2013)
  9. (fi) « Henkinen työ », Musée Väinö Aaltonen (consulté le 7 février 2013)
  10. (fi) « Myrsky (Torpedovene S2:n miehistön haaksirikon muistomerkki), 1930 », Musée Väinö Aaltonen (consulté le 7 février 2013)
  11. (fi) « Robert W. Ekmanin muotokuvahermi, 1925 », Musée Väinö Aaltonen (consulté le 7 février 2013)
  12. (fi) « Victor Westerholmin muotokuvahermi », Musée Väinö Aaltonen (consulté le 7 février 2013)

Musée Ateneum[modifier | modifier le code]

  1. (fi) « Aaltonen, Wäinö », VALTION TAIDEMUSEO (consulté le 7 février 2013)
  2. (fi) « Graniittipoika I, 1917-1920 », Valtion taidemuseo (consulté le 7 février 2013)
  3. (fi) « taidekokoelmat », Valtion taidemuseo (consulté le 7 février 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]