Uza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Uza
Uza
Mairie d'Uza.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Dax
Canton Côte d'Argent
Intercommunalité Communauté de communes Côte Landes Nature
Maire
Mandat
Jean-Jacques Leblond
2014-2020
Code postal 40170
Code commune 40322
Démographie
Population
municipale
184 hab. (2016 en augmentation de 17,2 % par rapport à 2011)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 02′ 02″ nord, 1° 11′ 57″ ouest
Altitude Min. 12 m
Max. 44 m
Superficie 12,88 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Uza

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Uza

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Uza

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Uza
Liens
Site web http://www.uza40.fr/

Uza est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département des Landes (région Nouvelle-Aquitaine).

Les habitants d'Uza se nomment les Uzaquois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune située dans le Pays de Born.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Uza[1]
Saint-Julien-en-Born Mézos
Uza Lévignacq
Lit-et-Mixe

Toponymie[modifier | modifier le code]

Uza vient du gascon Busar, signifiant fougeraie[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est créée en 1872, par partition de territoires des communes limitrophes de Lévignacq, Lit-et-Mixe et Saint-Julien-en-Born[2].

En arrivant à Uza depuis Saint-Julien-en-Born, se trouve sur le côté droit le château construit sur une ancienne motte féodale. Ce château passe durant le Moyen Age dans les mains de plusieurs familles, avant que son héritière, Isabeau de Montferrand, n’épouse messire de Lur en 1396. Trois siècles plus tard, la famille de Lur s’allie à celle de Saluces. Les Lur-Saluces bâtissent à partir de cette époque leur fortune sur l’exploitation des forges et des terres qu’ils possèdent autour du château. Ce dernier est de nos jours de style italien. La chapelle leur appartient également[3].

L'activité sidérurgique se développe autour de la forge d'Uza, exploitée à partir de 1759 par Henri de Lur-Saluces et sa sœur Marie, épouse du comte de Rostaing. En 1981 le travail de la forge cesse. On peut encore de nos jours en apercevoir certains vestiges. L'étang, destiné jadis à alimenter les forges, est riche aujourd'hui d'une faune et d'une flore remarquables.

Uza compte une aspergeraie biologique[4], qui a vu le jour après la tempête Klaus qui a détruit le massif forestier familial pluricentenaire en 2009. Elle produit 90 tonnes d'asperge des Sables des Landes par an, partiellement exportées, et assure des revenus permettant l'entretien des différents massifs forestiers de la famille Lur-Saluces.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Bertrand Marraud Des Grottes    
mars 2008 2014 Rémy Jumel   Commerçant retraité
mars 2014 En cours Jean-Jacques Leblond DVG Artiste retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1872. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6]. En 2016, la commune comptait 184 habitants[Note 1], en augmentation de 17,2 % par rapport à 2011 (Landes : +4,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
613644586570558551587578521
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
451436398372332347354313307
1982 1990 1999 2006 2007 2012 2016 - -
234184160160160159184--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. a et b Jean-Jacques et Bénédicte Fénié, Dictionnaire des Landes, Éditions Sud Ouest, , 349 p. (ISBN 978-2-87901-958-1)
  3. Paroisse Saint-Joseph du Born, annuaire paroissial 2008
  4. http://www.domaines-uza.fr
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.