Utilisatrice:Nattes à chat

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Présentation Projets Contributions Outils Brouillon

'
Nationalité:
française et britannique
Les sans pagEs drawing Fhala.K.svg
Symbole repris par les Féministes
Je suis féministe !
Femmes
Phénix (2012)
Phénix (2012)
WikiLover
Wikipédia
Wikipédia
Informations Babel sur l’utilisatrice
fr-N Cette utilisatrice a pour langue maternelle le français.
en-5 This user has professional knowledge of English.
de-3 Diese Benutzerin beherrscht Deutsch auf hohem Niveau.
ru-1 Эта участница владеет русским языком на начальном уровне.
Utilisateurs par langue
Contactez moi* Envoyer un email
Voltaire
« Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. »

Cette phrase n'est pas de Voltaire mais lui est souvent attribuée à tort. Son auteur est en réalité Evelyn Beatrice Hall qui l'écrit dans "The friends of Voltaire" en 1906, ouvrage dans lequel elle résume la pensée de Voltaire (« Guichet du savoir - Bibliothèque municipale de Lyon », 20 avril 2004).

Christine de Pisan, protoféministe ici représentée avec son fils conclut son livre La cité des dames par ces mots: « Mes chères amies, ne faites pas mauvais usage de ce nouveau matrimoine, comme le font ces arrogants qui s’enflent d’orgueil en voyant multiplier leurs richesses et croître leur prospérité. » Christine de Pizan, La Cité des dames (1405)
youpiyoupiyoupiyoupiyoupiyoupiyoupiyoupiyoupiyoupiyoupiyoupiyoupiyoupiyoupiyoupi

Citations glanées au fil des contributions...

«Certains pourraient s’irriter de ce qui est dit par une femme, comme ne lui revenant pas de droit, disant qu’elle est faite pour le plaisir. Mais je vous demande de n’être offensé en rien, car il ne faut pas penser que c’est fait par haine ou rancune : mais seulement pour édifier mon prochain, le voyant en si grandes et horribles ténèbres, palpables plus que celles d’Egypte«, Marie Dentière, Epistre très utile,1529, https://mariedentiere.ch/epistre/

«Souvent ce sont les inquisiteurs qui créent les hérétiques. Non seulement pour les imaginer quand ils n'existent pas, mais parce qu'ils répriment avec une telle véhémence la vérole hérétique que nombreux sont ceux qui l'attrapent par haine des inquisiteurs.» Le Nom de la rose - Umberto Eco

«Venantius observa qu'Aristote lui-même avait parlé des traits d'esprit et des jeux de mots, comme instruments pour mieux découvrir la vérité, et que partant, le rire ne devait pas être mauvais s'il pouvait se faire un véhicule de vérité.» Le nom de la rose - Umberto Eco

«L'homme qui prépare les onguents et les médecines a pour nom apothicaire. Lorsque c'est une femme qui exerce cette activité, on l'appelle sorcière. Les hommes aiment bien tuer une femme de temps en temps.» Un monde sans fin - Ken Follett

«Tôt ou tard, toute femme indépendante se fait traiter de sorcière.» Les Piliers de la terre - Ken Follett

«Chaque fois que [les femmes] ont essayé de sortir, de réagir, que ce soit les féministes aujourd’hui ou les sorcières hier, ç’a été une réaction frénétique pour les ramener à leur place.» Benoîte Groult, France Culture, 1976

« [cette] virago, la femme-homme, l’impudente Olympe de Gouges qui la première institua des sociétés de femmes, abandonna les soins de son ménage, voulut politiquer et commit des crimes […] Tous ces êtres immoraux ont été anéantis sous le fer vengeur des lois. Et vous voudriez les imiter ? Non ! Vous sentirez que vous ne serez vraiment intéressantes et dignes d’estime que lorsque vous serez ce que la nature a voulu que vous fussiez. Nous voulons que les femmes soient respectées, c’est pourquoi nous les forcerons à se respecter elles-mêmes. » de Pierre-Gaspard Chaumette, commentant la mise à mort dOlympe de Gouges

"la femme a le droit de monter sur l'échafaud, elle doit avoir également celui de monter à la tribune", Olympe de Gouges

Affichage féministe temporaire des noms de rues à Paris



J'ai bénéficié d'une rémunération pour dispenser des formations sur Wikipedia dans le cadre du projet: Projet:Suisse/Biographies des femmes en Suisse de juin 2015 à juin 2016. J'ai bénéficie parfois de rémunérations ponctuelles dans le cadre du projet les sans pagES mais ce n'est plus le cas depuis 2017.