Utilisateur:THIBAULT-HUBERT/Brouillon

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Volaille et oeufs fermier de Loué[modifier | modifier le code]

I) La coopérative des volailles de Loué[modifier | modifier le code]

Les volaille et œufs de Loué sont issus d’un élevage en plein air guidé par l’engagement de leur éleveur face à un cahier des charges rigoureux. «Loué» est un label rouge qui a été crée il y a 60 ans en 1958, pour faire face à l'essor du poulet industriel après la seconde Guerre Mondiale. Le label Volailles et œufs fermiers de Loué a 4 principes que les éleveurs respectent et qui fait que le label est reconnu, son cahier des charges a été mis en place par la coopérative de Loué afin de respecter volailles, éleveurs et biodiversité. Poulets, dindes, poules pondeuses, pintades ou encore chapons sont des volailles élevées en plein air, dans le respect de la nature et surtout de l'animal. Le Loué est la première marque alimentaire en France qui est autonome en électricité grâce aux énergies renouvelables. Et ce, grâce à des éoliennes et des panneaux photovoltaïques, les volailles de Loué bénéficient d’une alimentation locale grâce à des contrats entre les éleveurs, (leurs cultures) et la coopérative.[1]

1.1) HISTORIQUE[modifier | modifier le code]

   • 1958 : Le 30 août 1958, quelques éleveurs créer le label
   • 1966 : Le poulet de Loué obtient le Label Rouge.                                                                                    
   • 1978 : Première campagne publicitaire télévisée et création de la SASSO, centre de sélection de volailles.                                                                                                                                                                                                                                        
   • 1982 : Inauguration du CAVOL, centre d’abattage entièrement dédié aux volailles de Loué.                                                                                                   
   • 1988 : Mise en place de la filière œufs.                                                                                                     
   • 1990 : Création du couvoir SAFEL - Les Poussins de Loué.                                                                        
   • 1994 : Développement de la filière bio - volailles et œufs.                                                              
   • 1996 : La dénomination « Volailles de Loué » est reconnue. Indication Géographique Protégée.                                                                                                            
   • 1997 : Refus des OGM.                                                                                                                              
   • 2001 : Inauguration de l’usine d’aliments ALIFEL - les Moulins de Loué.                                                                                                                         
   • 2003 : Les Fermiers de Loué généralisent le recours aux médecines douces comme l’homéopathie.                                                                                                                                           
   • 2004 : L’INAO (institut national de l’origine et de la qualité) qui est l’établissement publique placé sous la tutelle de la chambre de l’agriculture en charge du dispositif français des signes de qualité et d’origine, protège, en 2004, le nom géographique « œuf de Loué ».                                                                   
   • 2007 : Les Fermiers de Loué sont en marche vers l’autonomie énergétique.                                  
   • 2014 : Dans son optique de respect de l’environnement et d’une politique de développement durable la coopérative des poulets de Loué passe le seuil des 1 000 000 arbres plantés depuis 1974.                                                                                
   • 2018 : La coopérative fête ses 60 ans d’existence avec ses 1050 éleveurs [1]                       
                                                                      

1.2) SON CAHIER DES CHARGES[modifier | modifier le code]

Il existe un cahier des charges rigoureux imposé aux éleveurs pour mettre en place des volailles de Loué. Celui-ci reste le socle de l’élevage façon « Loué ». Les éleveurs prônent fièrement leur engagement en effet chaque poulet, sur son étiquetage, et chaque œuf, sur sa coquille, portent le nom de son éleveur. La règle fondamentale reste que les volailles soient élevées en liberté avec un accès direct sur un parcourt. Sur ce premier élément, l’accès au parcourt, il existe plusieurs spécificités liées au cahier des charges, par exemple : 24 mètres d’ouverture sont nécessaires pour élever des volailles de Loué fermière plein air ou liberté et 18 mètres d’ouverture sur la longueur du poulailler suffisent pour élever des poulets du Maine, volaille de Loué. Les principales notions à respecter sont les suivantes : « Produits issus de volailles fermières ayant les caractéristiques principales communes suivantes : · Souche à croissance lente · Volailles fermières élevées en liberté ou en plein air, sur parcours entretenus sans engrais ni herbicides de synthèse · Alimentation à base de céréales et issues : 75 à 85 % minimum selon l’espèce · Alimentation avec 100% de matières premières d'origine végétale et minérale, complémentée en vitamines · alimentation contenant des produits laitiers en finition selon le label · Durée minimale d’élevage fixée pour chaque label » (Source : extrait du cahier des charges Label rouge – poulet jaune fermier élevé en liberté LA04-81, I. Tronc commun 3. Description du produit)

II) Élevage des volaille et œufs de Loué[modifier | modifier le code]

Les "Volailles et œufs fermiers de Loué" ont été crées pour répondre à la demande des consommateurs.

2.1) CYCLE DE L’ŒUF[modifier | modifier le code]

Le cycle de l'oeuf dure 21 jours. L'oeuf peut être fécondé par un coq ou non, si il est le développement du poussin aura lieu. Le premier jour le poussin n'est pas visible, le jaune et le blanc de l'oeuf eux sont développer. On observe néamoins une tache blanchatre au milieu du jaune représentant le futur poussin. Le cinquième jour le développement des vaisseaux sanguins permettent à l'embryon de se nourrir grace au jaune de l'oeuf. A partir du 10ème jour l'embryon commence à se former (organes, pattes, ailes). A 15 jours la formation des plumes se termine. A partir du 20ème jour, le poussin se prépare à sortir, le jour suivant il utilisera le "diamant" au bout de son bec (partie plus solide) pour briser sa coquille et se libérer.

2.2)CONDITIONS D’ÉLEVAGE[modifier | modifier le code]

2.2.1) Combien de temps sont-il élevé[modifier | modifier le code]

2.2.2)Que deviennent les Poules Pondeuses après leur 18 mois d’élevage ?[modifier | modifier le code]
2.2.3) Nombre de volaille dans les poulaillers[modifier | modifier le code]

2.3) ALIMENTATION[modifier | modifier le code]

Les besoins nutritionnels des poulets varient fortement en fonction du type de système de production, hormis les besoins du poulet au « démarrage » (0-28 jours), les exigences du poulet « croissance » et « finition » vont différer surtout selon l’espèce élevé et les objectifs de production (âge à l’abattage). L’alimentation des volailles de Loué suit également un cahier des charges. Chaque espèce suit approximativement à l’identique le même plan d’alimentation.