Utilisateur:Stephaniemacaigne/Brouillon

    Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

    Stéphanie Macaigne, née le 07 septembre 1989 à Saint-Quentin, est une agrégée d'allemand et peintre et illustratrice française.

    Biographie[modifier | modifier le code]

    Originaire de Picardie, Stéphanie Macaigne fréquente l'Ecole de Dessin Quentin de La Tour dans sa ville natale de Saint-Quentin. Après un baccalauréat littéraire, option arts plastiques, elle poursuit son parcours universitaire en hypokhâgne et en khâgne au Lycée Louis Le Grand.

    Sa carrière artistique commence à Istanbul en 2016, ville où elle enseigne alors l'allemand au Lycée Français Pierre Loti. Sa première exposition, intitulée "Silhouettes urbaines", a lieu au Consulat Français d'Istanbul.

    A son retour à Paris en 2017, elle débute une nouvelle série de tableaux, travaillant à la peinture acrylique des pochettes d'album de rap et est citée comme la pionnière de ce croisement en France. Son compte Instagram, où elle expose ses nombreuses œuvres, compte 26700 abonnés. Elle est repérée par le photographe David LaChapelle.

    L'artiste fait référence au concept de "palimpseste", terme rendu célèbre par le théoricien de la littérature Gérard Genette. Selon la vision de l'artiste, le palimpseste est particulièrement pertinent à décrire son œuvre : comme la culture, son œuvre autour des pochettes d'album se présente comme un palimpseste, laissant transparaitre les différentes strates de références, picturales et musicales. Sa première exposition, "Palimpsestes vol. 1" se déroule en 2019 à Bercy Village et est présentée comme la release party d'une mixtape visuelle imaginée par l'artiste, qui entérine ainsi le parallèle tissé entre les arts visuels et la musique hip-hop.

    Dans ses projets d'expositions auto-produites, l'artiste est soutenue par la marque Redbull, qui invitera l'artiste à participer à la création de la pochette de la mixtape "Toronto-Paris", produite par la productrice canadienne Wondagurl, célèbre pour avoir produit pour de nombreux artistes comme Travis Scott, Jay-Z et Kanye West entre autre, mixtape sur laquelle figure de nombreux artistes de rap français et canadiens comme Nemir, Youv Dee, Népal, Moka Boka, Luidji... Elle participe également à l'habillage de la soirée organisée pour la sortie de la mixtape en 2019 à la Machine du Moulin Rouge.

    Elle crée une toile pour la pièce de théâtre "Galatée", une pièce sur Dali de Mathilde Aurier, jouée en 2020 au Théâtre de la Contrescarpe. Par la suite, elle participe à la création du merch officiel du rappeur Luidji pour sa tournée Tristesse Business. Elle signe également la pochette officielle du rappeur parisien M le Maudit pour son projet Poème Poison en 2021. Elle crée des toiles pour le clip "Origami" de Gims et illustre également en 2021 un recueil de poème inédits de rappeurs, Au nom du rap[1], d'Elena Copsidas. Elle est l'autrice également d'une série d'articles autour de l'histoire de l'art et de la culture, intitulée Culture Bis.

    Sa prochaine exposition parisienne, Palimpsestes vol.2, aura lieu à Paris à l'automne 2022 et donnera lieu à la parution d'un livre reprenant l'ensemble du projet Palimpsestes, dont la sortie est prévue pour le printemps 2023.

    L'artiste, son œuvre ainsi que sa biographie, s'exportent dans la mesure où elle figure citée dans un manuel scolaire belge (Instants Français aux Editions Erasme, 2022), et où elle a été invitée à tenir une conférence en avril 2022 à l'Université Quinnipiac au nord de New-York.

    [[Catégorie:Peintre]]