Utilisateur:Patachonf/Brouillon2

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Discographie des sonates de Scarlatti

Cette page fournit les références complètes des disques des interprètes présentés dans les différentes pages des sonates de Domenico Scarlatti. Il peut se lire par numéros du catalogue Kirkpatrick, K. et triable également en suivant celui de Longo, L. et de Fadini, F., les trois principaux en usage de nos jours par l'édition notamment.

En dessous du tableau principal, un plus petit, présente les sonates K. Deest connues à ce jour et diffusées par l'enregistrement, mais figurant dans des travaux musicologiques et qui semblent « mériter d'être compris dans l'œuvre de Scarlatti ».

En bas de page, sont redonnées les sonates pour chaque disque (hormis les intégrales), par instrument et, pour chaque interprète, accompagné de ses références et éventuelles critiques ou revues.

Discographie par sonate[modifier | modifier le code]

Les interprètes des sonates de Domenico Scarlatti
K. L. F. clavecin piano-forte piano orgue guitare autre note
1 366 517 - - - - -
2 388 518 - - - - - - -
3 378 519 - - - - - - -
4 - - - - - - -
5 - - - - - - -

Discographie des K. Deest[modifier | modifier le code]

Les interprètes des sonates K. deest de Domenico Scarlatti
no. localisation tonalité métrique mouvement interprètes note incipit
- - - - - -
  • Sonate en fa majeur — coll. Muzio Clementi
  • Sonate en la majeur — Morgan Library & Museum, Cary ms. 703 fos 12v-13r
  • Sonate en mineur — Morgan Library & Museum, Cary ms. 703 fos 20v-21r[1]
  • Fugue en mineur — Morgan Library & Museum, Cary ms. 703 fos 21v-22v
  • Sonate en mineur (fragment) — Morgan Library & Museum, Cary ms. 703 fo 22v
  • Fugue en sol mineur — Museo internazionale e Biblioteca della musica di Bologna, ms. FF232, fos 4r-5v
  • Gigue en la majeur : attribution possible à AlessandroMilan, Bibliothèque du conservatoire, ms. Noseda L 22:8, p. 7-8
  • Sonate en mineur, Bibliothèque Moria de Majorque depuis 2009. Ms. daté de 1757, avec Scarlatti[2] et Soler.

Treize autres sonates (toutes jouées par Richard Lester dans le volume 7 de son intégrale) figurent dans les manuscrits suivants :

  • Turin (Bibliothèque de l'université)
    • Sonate en mineur
    • Sonate en sol majeur
  • Madrid (Conservatoire ; éd. 1986)
    • Sonate en majeur
    • Sonate en la majeur
  • Lisbonne, Instituto Portugués del Patrimonio Cultural, ms. FCR/194.1 (no 25, 1751–1752)
    • Sonate en la majeur, Allegro, 4/4
  • Barcelone (Bibliothèque de Catalogne. E-Bc, M1964)
    • Sonate en la majeur
    • Sonate en mi majeur
  • Valladolid (Archives de la cathédrale ; éd. 1978)
    • Sonate en sol majeur
    • Sonate en mineur
    • Sonate en la majeur
  • Montserrat (éd. Henle 1985)
  • Saragosse :
    • Sonate en si bémol majeur, Y. 1 (ms.B-2:31)
    • Sonate en ut majeur, Y. 2
    • Sonate en majeur, Y. 3
    • Sonate en sol majeur, Y. 4
    • Sonate en sol majeur, Y. 5 (ms.A-1:1)
    • Sonate en sol mineur, Y. 6.
derrière un clavecin, un homme barbu, blouson de cuir et main dans les poches
Scott Ross en 1985 au château d'Assas. Une partie de l'intégrale des sonates a été enregistrée avec ce clavecin à deux claviers.

Intégrales[modifier | modifier le code]

Clavecin[modifier | modifier le code]

  • SR Scott Ross, clavecin (1985, Erato)
    « Clarté, cambrure rythmique goût des contrastes, virtuosité fracassante, humour mordant font de cette intégrale l'un des monuments inépuisables de l'histoire du disque »[3]. Ross avait enregistré dès 1976 les Essercizi pour le label Still. On possède en outre quelques vidéos et sonates en concerts.
  • BB Pieter-Jan Belder, clavecin (Brilliant Classics)[4]
  • RL Richard Lester, clavecin (2003, Nimbus — 7 volumes)
    Richard Lester suit les manuscrits de Venise, avec annexes comportant des sonates extraites d'autres sources et de rares K. deest. C'est donc l'intégrale la plus complète.

Piano[modifier | modifier le code]

  • CGM Carlo Grante, piano (2009–2013, Music & Arts — 5 volumes parus)[5],[6] — suit les manuscrits de Parme. Grante avait déjà enregistré les 120 premières sonates chez Dante en 1996 (voir plus bas).
  • Christoph Ullrich (2011—, Tacet) — 15 volumes parus

Clavecin[modifier | modifier le code]

Clavecinistes anciens[modifier | modifier le code]

profil de la musicienne au clavecin
Landowska lors d'un concert en 1937.

Clavecinistes modernes[modifier | modifier le code]

A[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

D[modifier | modifier le code]

F, G[modifier | modifier le code]

H, I[modifier | modifier le code]

K[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M, P[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

V, Y[modifier | modifier le code]

W[modifier | modifier le code]

Piano-forte[modifier | modifier le code]

En récital[modifier | modifier le code]

Piano[modifier | modifier le code]

Pianistes anciens[modifier | modifier le code]

175, 27, 125, 30, 87, 380, 430, 114, 64, 279, 202 et 519.

    • sonates (1948) :

9, 119, 432, 427, 474, 377, 96, 17, 8, 13,

    • sonates (1949) :

450, 245, 478,

    • 22 sonates (novembre 1954) :478,

492, 380, 27, 245, 87, 64, 432, 450, 69, 114, 9, 119, 32, 175, 279, 96, 430, 427, 13, 519, 17.

    • sonates (1954–1955) : 202,

30, 29, 377, 523, 446, 159, 474, 125, 533

Pianistes modernes[modifier | modifier le code]

A[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

D[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

J, K[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

Q[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

U[modifier | modifier le code]

W, X[modifier | modifier le code]

Z[modifier | modifier le code]

Modernes en récital (quelques sonates)[modifier | modifier le code]

Harpe[modifier | modifier le code]

Guitare[modifier | modifier le code]

Narciso Yepes en 1988.
En duo 
  • Duo Chomet-Cazé (1996, Mandala MAN 4 902)[88] — transcriptions d'Oscar Cáceres.
  • Jan Sommer et Per Dybro (2002, Scandinavian/Tim / M.A.T. Music Theme « Quadromania »)

0rgue[modifier | modifier le code]

La façade de l'orgue, la tribune et au pied, des peintures religieuses
L'orgue Gaetano Callido 1778/1779, de San Nicolò de Trévise.

Scarlatti ne précise l'attribution à l'instrument que pour trois numéros du corpus : les deux fantaisies pour orgue (plutôt que sonates) K. 287, 288 et la sonate K. 328. D'autres sont stylistiquement proches, telles les sonates K. 41, 58 (fugue), 93 et 255.

Accordéon[modifier | modifier le code]

Autres instruments[modifier | modifier le code]

fragment d'un tableau montrant une dame jouant de la mandoline
La mandoline est un instrument très populaire à Paris au XVIIIe siècle. (Fragment d'une toile de Giambattista Tiepolo).
Violon 

Ensembles de chambre[modifier | modifier le code]

Sinfonia[modifier | modifier le code]

  • Sinfonia nos 4, 10 et 12 - Orchestra dell' arte, dir. Federico Guglielmo (28-30 janvier 2000, ASV/Gaudeamus GAU 330) — avec Durante, Barbella, Pergolèse et Leo

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Keyboard Sonata in D minor, K.deest (Scarlatti, Domenico), partitions libres sur l’International Music Score Library Project..
  2. [vidéo] Sonate en mineur (Norbeto Broggini, clavecin) sur YouTube
  3. Diapason 1988, p. 777.
  4. (en) Kirk McElhearn, « Domenico Scarlatti (1685-1757), Complete Keyboard Sonatas Vol. 2 », sur musicweb-international.com, .
  5. (en) Jonathan Woolf, « Domenico Scarlatti (1685-1757), Complete Keyboard Sonatas - Volume 1 », sur musicweb-international.com, .
  6. (en) Jonathan Woolf, « Domenico Scarlatti (1685-1757), Complete Keyboard Sonatas Volume 4 », sur musicweb-international.com, .
  7. a et b Lors de sa réédition ce disque a été distingué par Gaetan Naulleau de « 4 clés » dans le magazine Diapason no 518, octobre 2004, p. 136–137.
  8. Lors de sa sortie ce disque a été distingué d'un « 7 » dans le magazine Répertoire no 38.
  9. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Sophie Roughol d'un « 9 » dans le magazine Répertoire no 51, octobre 1992, p. 90 ; Ivan A. Alexandre, lui attribut « 3 clés » dans Diapason no 386, octobre 1992, p. 182.
  10. Lors de sa sortie ce disque a reçu par Vincent Dumas 4 étoiles, dans le magazine Classica no 16, octobre 1999, p. 59 ; Joseph Pascual lui attribue 5 étoiles, dans Goldberg no 8, août 1999, p. 94.
  11. Lors de sa sortie ce disque a reçu par Noël Godts, un « 10 » dans le magazine Crescendo no 65, été 2003, p. 56
  12. Lors de sa sortie ce disque a reçu par Olivier Rouvière, « 3 clés » dans le magazine Diapason no 503, mai 2003, p. 108.
  13. Lors de sa sortie ce disque a reçu par Philippe Ramin, « 3 clés » dans le magazine Diapason no 515, juin 2004, p. 102.
  14. Frédéric Muñoz, « Les inspirations napolitaines de Domenico Scarlatti », sur resmusica.com, .
  15. Lors de sa sortie ce disque a été distingué d'un « Choc » dans le gamazine Classica, no 125, septembre 2010.
  16. Jean-Baptiste de La Taille, « Clavecin aux couleurs ibériques par Bertrand Cuiller », sur resmusica.com, .
  17. Lors de sa sortie ce disque a reçu par Noël Godts, un « 10 » dans le magazine Crescendo no 65, été 2003, p. 56 ; Olivier Rouviere lui accorde « 4 clés » dans le magazine Diapason no 503, mai 2003, p. 108.
  18. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Philippe Ramin d'un « 10 » dans le magazine Répertoire no 142, p. 74 ; et par Gaëtan Naulleau de « 5 clés » dans le magazine Diapason no 472, juillet 2000, p. 98–99.
  19. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Philippe Ramin, « 5 clés » dans le magazine Diapason no 519, novembre 2004, p. 116–117.
  20. Lors de sa sortie ce disque a été distingué de « 5 clés » dans le magazine Diapason, novembre 2006.
  21. (en) Johan van Veen, « Domenico Scarlatti (1685-1757), Sonatas », sur musicweb-international.com, .
  22. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Michel Laizé d'un « 7 » dans le magazine Répertoire no 38, juillet 1991, p. 65 ; Ivan A. Alexandre, lui attribue « 3 clés » dans Diapason no 372, juin 1991, p. 160.
  23. Lors de sa sortie ce disque a reçu, par Gaëtan Naulleau, « 3 clés » dans le magazine Diapason no 472, juillet 2000, p. 98–99.
  24. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Philippe Ramin de « 4 clés » dans le magazine Diapason, septembre 2019, p. 120.
  25. Lors de sa sortie ce disque a reçu par Philippe Ramin, « 3 clés » dans le magazine Diapason no 503, mai 2003, p. 110.
  26. Lors de la sortie le disque a reçu « ƒƒƒƒ » dans Télérama, janvier 1993 ; par Ivan A. Alexandre, un Diapason d'or no 389 ; Sophie Roughol, critiquant surtout la « brutalité » avec l'instrument, l'a noté « 5 » dans le magazine Répertoire no 54.
  27. Lors de la sortie du volume 1, le disque a reçu, par Coralie Welcomme, un « 7 » dans le magazine Répertoire juillet 2002.
  28. Jean-Luc Caron, « Sonates de Domenico Scarlatti par Pierre Hantaï », sur resmusica.com, .
  29. (en) Jed Distler, « Scarlatti: Sonatas Vol. 2/Hantai », sur classicstoday.com.
  30. Lors de sa sortie du volume 4, le disque a été distingué d'un « Choc » dans le magazine Classica no 184.
  31. Lors de sa sortie du volume 5, ce disque a été distingué d'un « Choc » dans le magazine Classica.
  32. Benedict Hévry, « Pierre Hantaï dans Scarlatti, puissance cinq », sur resmusica.com, .
  33. Lors de sa sortie du volume 6, le disque a été distingué par Gaëtan Naulleau d'un « Diapason d'or » dans le magazine Diapason, novembre 2019, p. 112.
  34. Stéphane Reecht, « Scarlatti au clavecin par Cristiano Holtz », sur resmusica.com, .
  35. Lors d'une de ses rééditions ce disque a été distingué d'un « 9 » dans le magazine Répertoire no 50.
  36. Lors d'une de ces rééditions ce disque a été distingué d'un « 9 » dans le magazine Répertoire no 18.
  37. Lors de sa sortie ce disque a été distingué d'un « 7 » dans le magazine Répertoire no 35.
  38. Frédéric Muñoz, « L’univers des sonates de Scarlatti selon Jean Rondeau », sur resmusica.com, .
  39. Ce disque est « Diapason d'or de l'année 2019 », Diapason no 685, décembre 2019, p. 23 : « Jean Rondeau sort le grand jeu et s'amuse dans un album foisonnant entre tous. Qu'il ne serait pas idiot de ranger à côté des Scarlatti d'Horowitz. » (I.A. Alexandre).
  40. (en) Lionel Salter, « D.Scarlatti Unpublished Sonatas », sur gramophone.co.uk, .
  41. Lors de sa sortie le second volume, a été distingué d'un « 8 » dans le magazine Répertoire no 53 et par Ivan A. Alexandre, d'un Diapason d'or no 389.
  42. (en) Patrick C Waller, « Domenico Scarlatti (1685-1757), Andreas Staier Edition », sur musicweb-international.com,
  43. Stéphane Reecht, « Avec Justin Taylor, le clavecin à couper le souffle », sur resmusica.com, .
  44. Lors de sa sortie ce disque a été distingué d'un « 7 » dans le magazine Répertoire no 73 et de « 4 clés » dans le magazine Diapason no 412, p. 121.
  45. Lors de sa sortie ce disque a été distingué d'un « 9 » dans le magazine Répertoire no 20.
  46. Lors de sa sortie ce disque n'a reçu qu'un petit « 4 » dans le magazine Répertoire no 95 et de « 4 clés » dans le magazine Diapason no 434.
  47. Lors de sa sortie ce disque a reçu par Philippe Ramin, « 3 clés » dans le magazine Diapason no 512, mars 2004, p. 103.
  48. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Philippe Ranim d'un « 7 » dans le magazine Répertoire no 142, p. 74 ; et par Gaëtan Naulleau de « 3 clés » dans le magazine Diapason no 472, juillet 2000, p. 98–99 : « toucher rude et un mouvement sans souplesse ».
  49. Lors d'une de ses rééditions ce disque a été distingué d'un « 8 » dans le magazine Répertoire no 56.
  50. Lors de sa sortie ce disque a reçu par Alain Derouane, un « 10 » dans le magazine Crescendo no 62, décembre 2002, p. 45.
  51. (en) « Site web officiel, Kerstin Shwartz », sur animus-cristofori.com, .
  52. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Adélaïde de Place lui attribut « 4 clés » dans Diapason no 467, février 2000, p. 83.
  53. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Philippe Ramin, « 5 clés » dans le magazine Diapason no 505, juillet 2003, p. 95.
  54. Laurent Marty, « Scarlatti en demi-teinte par Alain Planès », sur resmusica.com, .
  55. Lors de sa sortie ce disque a reçu par Philippe Ramin, « 3 clés » dans le magazine Diapason no 519, novembre 2004, p. 117.
  56. Diapason 1988, p. 778.
  57. (en) David Hurwitz, « Scarlatti: Sonatas/Ader », sur classicstoday.com.
  58. Flora Gueste, « Scarlatti romantique par Racha Arodaky », sur resmusica.com, .
  59. Lors de sa sortie le disque a obtenu « 5 » de Diapason ; 4 étoiles du Monde de la Musique et « 8 » dans le magazine Classica Répertoire.
  60. (it) « Domenico Scarlatti, Piano Sonatas (2010, 2CD), Brilliant Classics », sur michelangelocarbonara.it, (consulté le 7 novembre 2019).
  61. Jacques Schmitt, « Olivier Cavé, un toucher de maître », sur resmusica.com, .
  62. Lors de sa sortie le disque a obtenu, par Philippe Venturini un « Choc » dans le magazine Classica no 217, novembre 2019, p. 83 ; par Étienne Moreau, « 4 clés » dans le magazine Diapason, no 684, novembre 2019, p. 109 ; « ƒƒƒƒ » dans Télérama.
  63. (en) David Barker, « Domenico Scarlatti (1685-1757), Sonatas - Volume 2 », sur musicweb-international.com
  64. a b et c (en) David Barker, « Domenico Scarlatti (1685-1757), 18 Sonatas, Yevgeny Sudbin, piano (BIS) — Eri Mantani, piano (MDG) — Sean Kennard, piano (Naxos) », sur musicweb-international.com, .
  65. (en) Jed Distler, « Naxos’ Scarlatti Cycle: Volume 21 », sur classicstoday.com.
  66. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Adélaïde de Place, de « 4 clés » dans le magazine Diapason no 467, février 2000, p. 83.
  67. (en) Jed Distler, « Eri Mantani’s Scarlatti Recital », sur classicstoday.com
  68. (en) Sérgio Monteiro (Naxos, vol. 18) sur Discogs
  69. (en) Jed Distler, « Scarlatti: Sonatas/Pletnev », sur classicstoday.com.
  70. Lors de sa sortie ce disque a été distingué d'un « 9 » dans le magazine Répertoire no 55.
  71. Lors d'une réédition ce disque a été distingué par Alain Lompech d'un « Diapason d'or » dans le magazine Diapasonno 501, mars 2003, p. 94.
  72. Benedict Hévry, « Yevgeny Sudbin dans Scarlatti : discutable et passionnante recréation », sur resmusica.com, .
  73. (en) David Hurwitz, « Sudbin’s Scarlatti Sequel: Not More of the Same », sur classicstoday.com.
  74. Benedict Hévry, « Yevgeny Sudbin, musicien poète et recréateur pyromane (récital) », sur resmusica.com, .
  75. Lors de sa sortie ce disque a été distingué d'un « 8 » dans le magazine Répertoire no 7.
  76. Lors de sa sortie le disque a obtenu, par Gaetan Naulleau, « 5 clés » dans le magazine Diapason no 478, février 2001, p. 76.
  77. Lors de sa sortie ce disque a reçu par Jérémie Bigorie, deux étoiles dans le magazine Classica, octobre 2019.
  78. (en) Brian Wilson, « Domenico Scarlatti (1685-1757), Complete Keyboard Sonatas - Volume 11 », sur musicweb-international.com, .
  79. Lors de sa sortie ce disque a reçu par Gérard Honoré, un « 9 » dans le magazine Répertoire, no 89 ; par Étienne Moreau « 4 clés » dans Diapason no 425 ; un 4 dans Le Monde de la musique no 197 ; « ƒƒƒƒ » dans Télérama et, par Bernard Schreuders, un « Jocker » dans le magazine Crescendo no 64, avril 2003, p. 56.
  80. Lors de sa sortie ce disque a été distingué d'un « 8 » dans le magazine Répertoire no 35.
  81. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Étienne Maureau de « 5 clés » dans le magazine Diapasonno 503, juin 2003, p. 109–110.
  82. (en) Don Satz, « Domenico Scarlatti (1685-1757), Sonatas for Keyboard », sur musicweb-international.com, .
  83. (en) David Hurwitz, « Scarlatti Zacharias MDG », sur classicstoday.com.
  84. Michèle Favart, Sonates K. 19 et 27 (extraits en ligne) disponible sur Gallica
  85. Kent Winters, notice du coffret Gould de la collection « Grands pianistes du XXe siècle » (vol. 39, Philips 456 808-2), p. 20.
  86. Jean-Luc Caron, « Yuja Wang, essai partiellement transformé », sur resmusica.com, .
  87. Lors de sa sortie ce disque s'est vu attribué un « 6 » dans le magazine Répertoire no 11.
  88. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Jean Bernard, de « 5 clés » dans le magazine Diapason no 439, juillet 1997.
  89. Frédéric Muñoz, « Une nouvelle approche de Scarlatti par Andrés Cea », sur resmusica.com, .

Sources[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]