Utilisateur:Oliver h

Cet utilisateur est un tigre à dents de sabre.
Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

fr-5
en-3
es-2
Culture libre
Savoir Libre
Ğ1
Extinction des espèces
Stop TAFTA !
Pas de frontières
Décroissant
Fermement anti-lobbys
Google nous contrôle !

Je suis né en Colombie et j'ai appris le français à huit ans à mon arrivée en France. Depuis, par manque de pratique, j'ai beaucoup perdu de mon vocabulaire espagnol !

Mes idéaux[modifier | modifier le code]

Libertés de l'information[modifier | modifier le code]

Cette notion de liberté est présente dans de nombreux domaines, dont voici quelques exemples :

Libre ne veut pas dire forcément gratuit, il est possible d'y contribuer financièrement. Voici quelques exemples d'actes payants :

Ces produits sont librement accessibles sur internet.

C'est tout naturellement que j'adhère à l'April, à Parinux, à Franciliens.net, à la FFII et autres associations de promotion du libre.

Écologie[modifier | modifier le code]

Je suis persuadé que nous n'arriverons pas à éviter de brûler tout le pétrole (accessible facilement). Nos efforts dans les énergies renouvelables permettent seulement la transition vers le sans-pétrole (dans quelques décennies). Et tous ces gaz à effet de serre (dont les rhô des vaches et la fermentation des rizières) provoquent un changement climatique. Déjà nous observons la disparition d'espèces comme dans les cas du déclin des populations d'amphibiens et du blanchissement des coraux.

Mais de nombreuses espèces animales et végétales ont aussi disparu lors de précédents changements climatiques. Par contre, le changement climatique actuel diffère sur deux points :

  • Une variation trop rapide de la concentration du CO2 (deux siècles ont suffi pour retrouver les concentrations d'il y a 100 millions d'années) qui ne permet pas à certains organismes de s'adapter génétiquement (comme ils auraient pu le faire si cette variation était plus lente).
  • Une 'colonisation' des ressources naturelles par l'homme. Le remplacement des forêts par des champs, puis par des zones d'activités industrielles/commerciales ou la construction de routes (et d'autoroutes) ont pour effet de réduire l'espace naturel des animaux et plantes et de leur interdire de migrer. Lors des précédents changement climatiques les animaux et plantes pouvaient migrer à travers les territoires sans rencontrer d'autoroutes ou de champs saturés en pesticides.

Finalement, je suis convaincu que l'espèce humaine doit revenir en arrière dans sa colonisation de la planète. Nous devrions rendre à la nature une grande partie des territoires occupés et permettre aux autres espèces de s'y déplacer librement sans limite (pas d'autoroute). Un peu comme nous a obligé de le faire la catastrophe de Tchernobyl et la zone coréenne démilitarisée.

Comment rendre à la vie sauvage nos territoires conquis et éviter de convertir les grands espaces encore sauvages (forêts d'Afrique et d'Amazonie) en champs de pétrole 'vert' ?

La décroissance et le développement durable sont peut-être les meilleures solutions... Mais pour cela, nous devons abandonner la monnaie dette pour une monnaie fondante, ou, encore mieux, pour une monnaie libre, comme la Ğ1.

Y arriverons-nous plus facilement que l'arrêt de l'extraction des ressources fossiles ?

https://fr.ekopedia.org/w/index.php?title=Utilisateur:Oliver_H

Pense bête[modifier | modifier le code]


Articles brouillons[modifier | modifier le code]