Utilisateur:Malik2Mars/Brouillon/Baldwin

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

« Au moment même où je me crus perdu
Mon cachot trembla, mes chaînes tombèrent. »

— James Baldwin (Notification-icon-Wikiquote.svg 20 septembre 2021)

James Baldwin
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Cimetière de Ferncliff (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
James Arthur BaldwinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domiciles
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
David Baldwin (d)
Gloria Karefa-Smart (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Pentecôtisme (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Représenté par
Jay Acton (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genres artistiques
Distinctions
Liste détaillée
Œuvres principales
La Conversion, La chambre de Giovanni, Notes of a Native Son (d)Voir et modifier les données sur Wikidata


À faire[modifier | modifier le code]

Notes de brouillons[modifier | modifier le code]

  • Voir notamment Leeming 1994 « Chronological Bibliography of Printed Works by James Baldwin » pour une biblio détaillée VO-compils (articles, etc.); attention aux changements de titres !
  • I Am Not Your Negro, The Cross of Redemption et Retour dans l’œil du cyclone[1]
  • Spécial:diff/134871702, concernant Chassés de la lumière : oui même traductrice mais pas vraiment la même trad ! La première est basée sur « les épreuves d’un texte qui allait encore être corrigé et mis en forme ». À préciser en commentaire.

Publications[modifier | modifier le code]

  • James Baldwin (trad. Hubert Nyssen et Philippa Wehle), Jimmy’s Blues : poèmes, Actes Sud, (1re éd. 1983) (ISBN 2-86869-010-6)
  • Conversations with James Baldwin, University Press of Mississippi, 1989
  • The Cross of Redemption: Uncollected Writings, 2010
  • James Baldwin (trad. Hélène Borraz), Retour dans l’œil du cyclone, Christian Bourgois, (ISBN 978-2-267-02875-1)
  • James Baldwin et Raoul Peck (textes rassemblés et édités) (trad. Pierre Furlan), I Am Not Your Negro, Robert Laffont / Velvet Film, coll. « 10-18 », (1re éd. 2017) (ISBN 9782264073655)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Biblio[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • (en) James Campbell, Talking at the gates : a life of James Baldwin, Faber and Faber, (ISBN 0-571-15391-7)
  • Benoit Depardieu, James Baldwin, L'évidence des choses qu'on ne dit pas, Belin,
  • (en) Douglas Field, All Those Strangers: The Art and Lives of James Baldwin, Oxford University Press,
  • (en) Cora Kaplan (dir.) et Bill Schwarz (dir.), James Baldwin: America and Beyond, University of Michigan Press, (JSTOR 10.3998/mpub.1168369)
  • (en) David Leeming, James Baldwin : a biography,
  • (en) Dwight McBride (dir.), James Baldwin Now, New York University Press,
  • Therman B. O'Daniel (dir.) (trad. Catherine Kieffer), James Baldwin et son œuvre [« James Baldwin: a critical evaluation »], Nouveaux horizons,

Articles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette probable erreur (c’est un détail…) me fait penser à Discussion:Johannes Kepler#Portrait de Johannes Kepler, bizarrement…

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Lançon, « Jours de colère, articles inédits de James Baldwin », sur Libération, (consulté le )
  2. p. 12, note sur l’article d’Esquire 1968 republié : (en-US) « James Baldwin: How to Cool It », sur Esquire, (consulté le ).