Utilisateur:Lintina D sso1973

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Je me nomme Lintina, je suis étudiante international (France) à UQO université du Québec en Outaouais.Je suis en première année de baccalauréat en sciences sociales avec l'option en communication. Suite à des sujets proposés dans le cours d'activé thématique en sciences sociales, j'ai choisi d'écrire un article qui se basera sur la région de Perkins. Je participe à un projet pédagogique dans ma résidence actuelle qui est la ville de Gatineau dans la région de l'Outaouais

exercice[modifier | modifier le code]

semaine 1[modifier | modifier le code]

semaine 2[modifier | modifier le code]

image du jour [1]

coucher de soleil au centre ville de Gatineau Hull
coucher de soleil à Portage,Hull.

semaine 3[modifier | modifier le code]

exercice1[modifier | modifier le code]

Exemple 1: On peut dire que les  sources sont inconnues,le site des personnes qui hébergent la page n'est pas une page recommandable,c'est un site qui n'est pas fiable.
Exemple 2: site de forum,de discussion,Images inappropriées,donc c'est un site non fiable.
Exemple 3: source non fiable. 
Exemple 4: pourrait être une source fiable, car c'est un site du gouvernement mais en même temps il n'est pas indépendant 


semaine 4[modifier | modifier le code]
semaine 5[modifier | modifier le code]

Exercice 2[modifier | modifier le code]

Sur votre page personnelle, dans la section Exercice Semaine 5, 
copiez les références ci-dessous (en wikicode) et corrigez les erreurs de mise en forme (si des informations sont manquantes, indiquez simplement le problème) :
  • Appadurai, A. (dir.) (1986). "The Social Life of Things", Cambridge:Cambridge University Press.
  • Auray, Nicolas et Moreau, F. (2012). « Industries culturelles et Internet ». Les nouveaux instruments de la notoriété (Introduction) Réseaux, no. 175, p. 9-18.
  • Barats, C. (dir.). (2007). Manuel d’analyse du Web en sciences humaines et sociales, Paris : Armand Colin.
  • Bastian, M. et al(2005). « Gephi: An Open Source Software for Exploring and Manipulating
Networks », ICWSM, no. 8, en ligne. URL : http://gephi.org/publications/gephi-bastian-feb09.pdf (consulté le 6 septembre 2015.)
  • Beaudoin, V. (2012). « Trajectoires et réseaux » des écrivains sur le Web. Construction de la notoriété et du marché, Réseaux, no. 175.
  • Beauvisage, T.,et al Beuscart, J.-S., Cardon, V., Mellet, K. et Trespeuch (2013). « Notes et avis des con-sommateurs sur le web. Les marchés à l'épreuve de l'évaluation profane », ICWSM, no. 2, en ligne. URL : https://gephi.org/publications/gephi-bastian-feb09.pdf.

Exercice 4[modifier | modifier le code]

Quels sont les 3 critères qui assurent qu'un article répond aux exigences de notoriété?

1- Résumé Introductif, digne d'intérêt + Source extérieur( source primaire)

2- La Structure(normes de mise en forme),le corps de l'article

3- Annexes, Référence et notes de bas de pages, la neutralité de point de vue.

Exercice 6[modifier | modifier le code]

consultez trois articles existants de petites ou moyennes municipalités, et faites la liste des sections que vous pourriez ajouter à votre propre article. Ou pourriez-vous trouver des sources vous permettant de compléter le contenu de ces sections ? Écrivez vos réponses dans la section Exercice Semaine 5 de votre page personnelle.

- Toponymie ( origine du nom)

- Histoire

- Géographie

- Démographie

- Patrimoine

- culture

- Politique

Semaine 7[modifier | modifier le code]

Travail évalué #3[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Dès son origine, le village de Perkins doit son nom à un marchand de tissu américain nommé John Adam Perkins [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1945, John Adam Perkins fut le premier colon à avoir bâti un moulin à scie au Nord de Templeton dans la région de l'Outaouais

Avec l’évolution de ses chantiers et avec l’aide de ses bucherons, Adam Perkins s’est procuré des terres et des forêts et décida de développer ce lieu. Au fil des années des colons- français se sont installés auprès du moulin et du lac Mc Gregor [2].


En 1950, le village de Perkins atteint le lac Mc Gregor qui est accessible seulement en canot, mais avec le développement du village on peut s'y rendre aujourd'hui en voiture.

En 1878, grâce à la découverte du phosphate et à l’exploitation des mines, le village de Perkins devint alors une région connu comme le plus grand centre canadien de phosphate et plus tard le mica.

Vers le vingtième siècle, la région de Perkins fut frapper par une crise économique qui toucha toute sa population et causa la perte des terres et la fermeture des mines.

[[2]][3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Perkins est une ancienne municipalité du Québec (Canada), située dans la région de l'Outaouais.

En 1975, elle a été rattachée à la municipalité de Val-des-Monts située au nord de Gatineau[4].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Presbytère de la paroisse Saint-Antoine-de-Padoue
Paroisse Saint-Antoine-de-Padoue à Perkins.


Autrefois, le village de Perkins était symbolisé par des fermes implantées partout au cœur du village.

Le bois semblait être la matière première des villageois, car il a servi à la construction des maisons et les ponts pour traverser la rivière blanche, seul le presbytère était construit en briques.

La fusion du village de Perkins à Val- des – Monts a permis l’aménagement du secteur.

En 2008, un projet de revitalisation du secteur de Perkins a été mis en place afin de lui redonner de la richesse et de la couleur. La Fondation Rues principales et la Municipalité de Val -des –Monts sont les principaux acteurs de ce projet.

L’idée de ce projet est de construire de nouvelle routes pour permettre un accès facile et multiple à Perkins, de construire de nouvelles résidences, d’élargir la place du commerce et de construire des lieux d’hébergement pour les visiteurs. L’animation

Patrimoine[modifier | modifier le code]

L'Église de Saint-Antoine-de Padoue est considéré comme un monument historique du village de [[Perkins (Québec)|Perkins [3]

Animation[modifier | modifier le code]

Le carnaval dans le village de Perkins était un événement très important pour les villageois, car c’était un festival qui attirait autrefois le tourisme et d’autres villageois pour faire la fête.

Le baseball aussi était un sport très vivant le Village, une activité qui demeure toujours dans la communauté de Perkins.

Références[modifier | modifier le code]

[5].

  1. Louis, T. (1938). Perkins, Le nord de l'Outaouais Manuel-Répertoire d'histoire et de Géographie régionale (p.260). Ottawa, Ontario : Le Droit
  2. Manon, L. (2012). Perkins et le lac Mc Gregor, L'autre Outaouais. Gatineau, Québec : Société pièce sur pièce et Société d'histoire d'Outaouais.
  3. Bond, Courtney C. J. (1968). Perkins, Le pays de l'Outaouais un guide historique de la région de la capitale nationale (p.91). Outaouais : Imprimeur de la reine
  4. Garfield, C. (dir). (1994). Outaouais, Histoire de l'Outaouais (p.10-11). Québec : Institut québécois de recherche sur la culture
  5. Pierre-Louis, L. (nd). L'Outaouais québécois. Québec : Société d'aménagement de l'Outaouais