Utilisateur:Keriluamox

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Administrateur
Ancien administrateur
Wikimédia France
Wikimédia France
CC-BY
CC-SA
en-3
it-1
eo-1
Histoire
Politique
:Keriluamox/Boîte utilisateur configuration
Orthographe
Orthographe

Utilisateur parti, revenu, ou pas, ne sait plus.

Plus d’explications ici à propos de ça.

keriluamox 21 mars 2007 à 11:38 (CET)

Miscellanées

Principes

  • Il n’existe aucun « droit » à contribuer à Wikipédia hors celui accordé par la Wikimedia Foundation en vertu du fonctionnement ouvert du projet et encadré par un certain nombre de principes et de règles, plus ou moins contraignantes. Assimiler cette licence à un droit civil tel que la liberté d’expression constitue une grave confusion ; Wikipédia n’est ni un espace politique, ni un service public.
  • Wikipédia ne contribue pas à une notoriété, elle la reflète : elle ne fait pas connaître de nouvelles choses, elle fait comprendre des choses déjà connues ; elle ne célèbre aucune mémoire.
  • Wikipédia n’affirme rien, elle rapporte.
  • Wikipédia ne donne pas d’instructions ou de conseils : nous avons des articles médicaux, mais nous nous fichons de la bonne santé de nos lecteurs ; nos articles sur un concours n’ont aucunement pour but d’aider qui que ce soit à s’y préparer ; nos articles sur la cuisine ne servent pas à cuisiner.
  • Wikipédia ne porte pas de jugement.

Citations

  • « Un sujet encyclopédique est un sujet qui a généré une bibliographie. » Arnaudus, 29 octobre 2007
  • « Avez-vous des références concernant [tel sujet], c’est-à-dire des ouvrages que l’on puisse citer sous la forme suivante: “Nom de l’auteur ; Titre de l’ouvrage ; pages concernées ; éditeur, date d’édition; nº ISBN ou nº OCLC” ? Si ce n’est pas le cas, l’article n’est pas admissible. » SalomonCeb, 17 novembre 2007
  • « ‘Notability’ concerns whether a topic has been noted by independent reputable sources. » Dragonfiend, 1er mars 2007

Lois

  • Loi du boomerang : Tout contributeur qui claque la porte en hurlant « JE ME CASSE, CONTINUEZ À VOUS COMPLAIRE DANS LA MÉDIOCRITÉ » sera de retour dans la semaine.
  • Loi du journaliste arrosé : Un article de presse vomissant sur Wikipédia pour ses erreurs et son manque de sources contiendra lui-même des erreurs et des informations non sourcées.

Morceaux choisis

  • « Dans le village Saint-Paul, la population se divise en deux parties, les hommes et les femmes. »
  • « L’Arche de Zoé dénonce notamment le fait qu’un enfant du Darfour meurt toutes les cinq minutes. » Le pauvre.

Chasse aux majuscules superfétatoires

Il faut reconnaître, hélas, que l’emploi inconsidéré de la majuscule compte parmi les manifestations de la grandiloquence qui boursoufle le style actuel. […] À force de galvauder la majuscule, on finit par lui enlever toute valeur grammaticale pour en faire un signe purement expressif dont chacun use au gré de sa fantaisie. […]

L’abus des majuscules – dénommé par d’aucuns « majusculite » – trahit le goût de l’hyperbole prétentieuse, un certain snobisme de l’effet. Psychologiquement, on peut y voir une marque d’obséquiosité ; le commerçant croit flatter le client en le décorant d’une capitale, et le subalterne s’humilie de la même manière devant son supérieur. […]

Battre en retraite devant la tendance inflationniste pour donner aux mots une importance qu’ils n’ont pas, les monter en épingle en les affublant avec emphase de lettres capitales imprévues, c’est ignorer que la majuscule n’a d’effet que si on en use discrètement ; l’employer sans distinction revient à souligner tous les mots, c’est-à-dire à n’en souligner aucun.

« Propos liminaires », De l’emploi des majuscules (1965), 2e édition, Fichier français de Berne, 1973, cité dans Aurel Ramat, Grammaire typographique, Aurel Ramat éditeur, Saint-Lambert, 4e édition, 1989, p. 63 (ISBN 2-9800-113-4-7)

Liens