Utilisateur:Jean Segura

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Informations Babel sur l’utilisateur
fr-N Cet utilisateur a pour langue maternelle le français.
Utilisateurs par langue


Jean Segura.

Docteur

. .

Scientifique de formation : biologie, Thèse de 3e Cycle en Chimie de la Pollution

Maîtrise en Information et Communication Scientifique et Technique.

Journaliste scientifique, auteur français.

Auteur de nombreux articles sur les images de synthèse, les effets visuels numériques pour le cinéma et la réalité virtuelle.

Passion pour le cinéma, les téléfilms et séries TV de fiction, les affiches de films

Membre de la fondation Wikimédia France depuis janvier 2019. Site officiel[1]

Page utilisateur Wikimedia Meta Wiki : User:Jean Segura

Quelques règles de syntaxe[modifier | modifier le code]

1er CAS : si "Sidney Bechet" existe en français et en anglais.

1. Je crée le lien entre double accolade {{}} avec la mention "en" pour Wikipedia anglophone

  • (=Lien | langue=en | trad=Sidney Bechet) : Sidney Bechet.

2. Le nom "Sidney Bechet" s'affiche en bleu et est actif en interwiki.

3. Le "en" ne s'affiche pas, car Sidney Bechet existe en français.

4. Je ne peux donc pas afficher la version en anglais.


2e CAS "Dorothy LaBostrie" n'existe que dans la version en anglais.

1. Je crée le lien : Dorothy LaBostrie (en).

2. Le nom "Dorothy LaBostrie" s'affiche en rouge, n'est donc pas actif.

3. Mais pour accéder à la version anglaise de "Dorothy LaBostrie", il faut cliquer sur "en".

CITATION : André Francis : « Je suis connu comme un homme du jazz, or ce n'est pas ce qui m'intéresse le plus. J'en suis devenu spécialiste par décantations successives » déclare-t-il à …… <référence>

Contributions pour Wikipedia[modifier | modifier le code]

Biographies : création de page[modifier | modifier le code]

Organisations[modifier | modifier le code]

Biographies : compléments et précisions[modifier | modifier le code]

A-M[modifier | modifier le code]

  • Emile Biasini, biographie : ……… puis à partir de septembre 1967 est nommé au poste de Directeur de la Télévision au sein l'ORTF, où il impose notamment les Shadoks. En juin 1968, il démissionne par opposition à la « chasse aux sorcières » qui suit les événements de Mai
  • Claude Boissol (réalisateur) : 1963 : La guitare avec Georges Moustaki comme interprète, dans le cadre de l'émission musicale Du côté de la musique, programme présenté le 21 décembre 1963 dans le cadre de la première journée expérimentale de diffusion de la deuxième chaîne (RTF Télévision 2).
  • Réalisateur : À partir d'une discussion avec Serge Klarsfeld, il est co-auteur, avec sa fille Clémentine Campana qui en est aussi la réalisatrice, de : La Corse, île des Justes ?[4] (52’, 2013)[5] diffusé sur France 5 le 14 avril 2013.
  • Vie privée : André Campana a été marié pendant 40 ans avec Gloria Solomidès, aujourd’hui décédée, documentariste qui a notamment réalisé, sous le nom de Gloria Campana(…)
  • Précisions et notes de bas de page : * 1995 : Le Combat de Serge Klarsfeld. Des crimes nazis à la responsabilité française, premier film sur l'implication française dans les crimes nazis[6]. Documentaire de création. 60’. France 2/Planète.
  • Précisions et notes de bas de page : * 2003 : L'Énigme Rezvani, portrait de l’écrivain Serge Rezvani[7]. Documentaire de création, 65’.
  • René Cassin : précision sur les dates de son Prix Nobel de la paix

Le 10 octobre 1968, René Cassin se voit attribué le prix Nobel de la paix[12] pour son travail sur la déclaration des droits de l'homme vingt ans auparavant, pour son engagement dans sa diffusion et dans sa mise en œuvre, et pour son activité de président de la Cour européenne des droits de l'homme ; prix qu'il recevra lors de la cérémonie officielle à Oslo, Norvège, le 10 décembre suivant[13].

  • Elle travaille avec de très grands créateurs et artistes du XXe siècle : liste ordonnée
  • L'accident du 18 décembre 1961.
  • Décorations
  • … décédé le à l'âge de 97 ans [14].
  • Portrait : Robert Clarke chez lui à Paris le 30 janvier 2019
Robert Clarke chez lui à Paris le 30 janvier 2019. © Jean Segura
  • Michel Cournot : référence en ligne pour le livre de l'auteur : De livre en livre, Gallimard, 2012[15]
  • Il est le frère aîné de l'écrivain Maurice Diamantberger, alias André Gillois, le père du poète Jean-Claude Diamant-Berger mort en 1944……
  • Bibliographie : Henri Diamant-Berger et Jérôme Diamant-Berger, Le cinéma d'Henri Diamant-Berger - (Livre + 2 DVD) : Le Cinéma, quelle aventure ! - (Mémoires d'Henri Diamant-Berger), Paris, Blaq Out, , 288 p.
  • Michel Fano : Portrait : Michel Fano, le 28 avril 2013 en région parisienne.
Michel Fano, le 28 avril 2013 en région parisienne. © Jean Segura
  • Jean-Pierre Fougea : éditeur, producteur de cinéma français, décédé le 29 décembre 2015.
  • Gérard Grizbec : Portrait : Gérard Grizbec, France Télévisions, 21 février 2018.
Gérard Grizbec, France Télévisions, 21 février 2018 © Jean Segura
  • Bernard Heuvelmans : Dès les années soixante, il conçoit et anime l'émission Sherlock au Zoo pour la télévision française, et à la radio, l'émission Les Coulisses de l'Arche de Noé pour France Inter. Il participe également à de nombreuses émissions en France, Angleterre, Belgique, Italie, Suisse, Canada, États-Unis et Russie.
  • John Hurt : ligne "En 2004, il est nommé commandeur dans l'ordre de l'Empire britannique (CBE)."
  • Précision sur la citation avec note de bas de page : Jouvet propose la théorie spéculative selon laquelle la fonction du rêve serait une reprogrammation neurologique itérative pour préserver chez l'individu l'hérédité psychologique à la base de sa personnalité[18].
  • Précisions sur Ouvrages, Ed. Odile Jacob, avec lien[19].
  • Glen supervise l'animation du combat entre le renard et l’ours dans Rox et Rouky (1981), avec comme intervalliste John Lasseter, entré chez Disney après lui.
  • Filmographie 2014 : Duet, réalisateur du court métrage coproduit par le Google Advanced Technology And Project Group (ATAP).
  • Helmut Kohl : Paragraphe "Vie privée" sur les deux épouses et les deux fils d'Helmut Kohl.
  • Raymond Kopa: Raymond Kopa a été promu au rang d'Officier de la Légion d'Honneur, le lundi 17 mars 2008 au Palais de l'Élysée[20].
  • Tony Lainé : Livres : Le défi de la folie. Psychiatrie et politique (1966-1992), Édition établie par Martin Pavelka. Préface de Franck Chaumon ; Kathleen Kelley-Lainé, co-auteur et membre de l'équipe éditoriale. Éditions Lignes, septembre 2018, 576 pages.
  • Daniel Lefeuvre : Publications/Ouvrages : Lettres d’Algérie. André Segura : la guerre d’un appelé 1958-1959 - Nathalie Jungerman, Daniel Lefeuvre et Jean Segura - Éditions Nicolas Philippe, 2004.
  • Huey Pierce Long : Précisions dans le paragraphe "Huey Pierce Long dans la culture populaire"
  • Paloma Matta (actrice) : Enrichissement de la filmographie Télévision et Cinéma.
  • En 2017, il signe Le cinéma en héritage. Mémoires, ouvrage au format beau-livre qui retrace l'ensemble de sa carrière cinématographique.
  • Publications : 2017 : Le cinéma en héritage. Mémoires, Archimbaud éditeur, Riveneuve, Collection cinéma, 192 pages ;
  • Portrait : Jean-Claude Missiaen, à Paris le 1e Juin 2019 - © Jean-Segura
    Jean-Claude Missiaen, à Paris le 1e Juin 2019 - © Jean-Segura
  • phrase : souvent avec sa partenaire Marie-Blanche Vergne
  • phrase : En 1963, elle enregistre avec Marie-Blanche Vergne un 45 tours de quatre chansons avec le pianiste Hubert Degex et son orchestre : Deux amies de la T.V. chantent pour vous.


N-Z[modifier | modifier le code]

  • Charles Najman :
    Enrichissement de la biographie, livres, précisions, liens externes.
    Portrait : Charles Najman le 4 Février 2015 à l'Espace-Saint-Michel, Paris 5e, lors d'une avant-première de son film Pitchipoï.
Charles Najman le 4 Février 2015 à l'Espace-Saint-Michel, Paris 5e, lors d'une avant-première de son film Pitchipoï.© Jean Segura
  • Keith Richards : Rencontre Jagger Richards le 17 octobre 1961 : Dartford est également la ville natale de Mick Jagger, avec lequel il ira à l'école maternelle. Ils se perdront de vue quelques années, avant de se retrouver par hasard sur le quai de la gare de Dartford dans la matinée du 17 octobre 1961[24]. Pour commémorer cet instant décisif dans l'histoire du rock anglais, une plaque a été dévoilée le jeudi 5 février 2015 par Avtar Sandhu, maire de Dartford, en présence de la presse[25]|[26]|[27]. Mick a des disques avec lui, dont Rockin' at the Hops de Chuck Berry et le Best of Muddy Waters, un choix musical qui incite Keith à engager la conversation.(…)
  • Jacques Sallebert : Précisions sur le passage de J. Sallebert à Londres ; Interview personnel, lien externe.
  • Douglas Trumbull : Bibliographie, "Douglas Trumbull : "Géo Trouvetout" du 7e art"
  • Patrice Van Eersel : Publications : L’aventure d’Actuel telle que je l’ai vécue, Albin Michel, 2017, 512 pages
  • phrase : avec sa partenaire Jacqueline Monsigny
  • phrase : En 1963, elle enregistre avec Jacqueline Monsigny un 45 tours de quatre chansons avec le pianiste Hubert Degex et son orchestre : Deux amies de la T.V. chantent pour vous.
  • (Michael Wilson, bilingue et profondément bi-culturel grâce à un père américain et une mère française, était le petit-fils de Henri Hoppenot, diplomate français…) qui fut délégué aux États-Unis en 1944 sous le Gouvernement provisoire de la République française présidé par le Général de Gaulle, (… puis ambassadeur comme représentant permanent de la France à l'ONU…) de 1952 à 1955, et membre du Conseil d’État de 1956 à 1964.

Filmographie supplémentaire de Michael Wilson, sauf (…|…)

  • 1988 : Les Modernes (The Moderns) - 126 min, fiction de Alan Rudolph – M.H. Wilson : creative consultant.
  • 1989 : Hollywood Mavericks - 90 min, documentaire de Florence Dauman et Dale Ann Stieber (AFI-NHK) – M.H. Wilson : coscénariste et creative consultant.
  • 1995 : Épisode Scorsese de Une journée du cinéma (A Day in the Life of Cinema) - Diffusion Canal Plus – M.H. Wilson : scénariste, producteur, réalisateur.
  • 1999 : Le Cinéma de James Cameron - Documentaire, diffusion Canal Plus – M.H. Wilson : scénariste, coproducteur.
  • 2000 Investigating Sex, alias Intimate Affairs - 108 min, fiction de Alan Rudolph – M.H. Wilson : coscénariste avec Alan Rudolph.
  • (… 2007 : Clint Eastwood, le franc-tireur…)- 82 min - Documentaire TV, diffusion, Arte, 27 mai 2007 - M.H. Wilson : scénariste, producteur, réalisateur.
  • 2010 : Réconciliation, le miracle Mandela (Reconciliation: Mandela's Miracle), 88 min, sortie en France : 13 novembre 2010 (Festival international du film d'Amiens) - M.H. Wilson : scénariste, producteur, réalisateur.

Bibliographie supplémentaire de Michael Wilson, sauf (…|…)

  • 1971 : Le Cinéma expressionniste allemand - Éditions du Signe.
  • 1971 : Borzage (avec Henri Agel) – Éditions Avant-Scène.
  • 1997 : Voyage de Martin Scorsese à travers le cinéma américain – 24 octobre 1997 - Éditeur : Cahiers du cinéma.
  • 2001 : Raoul Walsh ou la saga du continent perdu – 16 mars 2001 - Éditeur : Cinémathèque française.
  • 2003 : (…Jacques Tourneur ou La Magie de la suggestion…) – 3 décembre 2003 – Éditions du Centre Pompidou
  • 2005 : (…Martin Scorsese : Entretiens avec Michael Henry Wilson…) – 18 novembre 2005 - Éditeur : Cahiers du cinéma.
  • 2007 : (…Clint Eastwood…) – 8 novembre 2007 - Éditeur : Cahiers du cinéma.
  • 2010 : Eastwood par Eastwood – 9 novembre 2010 - Éditeur : Cahiers du cinéma
  • 2011 : Scorsese par Scorsese – 6 octobre 2011 - Éditeur : Cahiers du cinéma.
  • 2012 : Le ciel ou la boue – Livre d’accompagnement de 80 pages du coffret DVD The Story of G.I. Joe (Les Forçats de la gloire) de William A. Wellman (1945) - 1er février 2012 - Édition Prestige
  • 2014 : (…À la porte du paradis - Cent ans de cinéma américain.…) Cinquante-huit cinéastes - 7 mai 2014 – (Éditeur : Armand Colin) – Hors Collection

Films et téléfilms, Création de page[modifier | modifier le code]

Films et téléfilms, compléments et précisions[modifier | modifier le code]

  • Picnic (film, 1955) : Thème de la danse : Alors que la musique de la bande originale de Picnic est composée par George Duning et dirigée par le chef d’orchestre Morris Stoloff, ce dernier insère dans le film le morceau Moonglow, orchestré par Johnny Warrington, comme thème de la danse entre Kim Novak et William Holden. Il s’agit d’une reprise de la composition de Will Hudson (en) et Irving Mills (en) qui date de 1933 et fut enregistrée pour la première fois par Joe Venuti et son orchestre, puis en 1934 par Benny Goodman[31]. Moonglow, qui a également été enregistré par des artistes comme Cab Calloway ou Art Tatum, est devenu un standard du jazz plusieurs années avant son utilisation dans le film de Josuah Logan.
  • Musique : Gréco Casadesus, assisté d’Arnaud de Buchy[33], (édition DVD, Roissy Films, TF1 Vidéo, 2001-2002)
  • Durée d'origine : 12 épisodes de 60 minutes [34]
  • Durée de l'édition DVD, Roissy Films, TF1 Vidéo, 2001-2002, 14 épisodes de 26 mn, avec narration de Patrick Préjean[35].

Studios cinéma, effets spéciaux cinéma[modifier | modifier le code]

  • Chronologie : Initialement fondée en 1984-85 par Pierre Buffin et Henri Seydoux, la société BSCA (Buffin Seydoux Computer Animation) à Paris se fixe pour but le développement d'un outil complet de création 3D : modeling, animation, rendu, paint et montage. BSCA produit et réalise en 1989 le court métrage d'animation de 6 min, Computer Home, entièrement en 3D. En 1990, après le départ d'Henri Seydoux, BSCA devient Buf Compagnie.
  • Digital Domain : Bibliographie, "Digital Domain, la création au service des effets visuels"

Télévision, radio[modifier | modifier le code]

  • Lors des événements de Mai 68, le journaliste Julien Besançon assure pour la station la couverture en direct des affrontements parisiens entre étudiants et forces de l’ordre et des premières nuits de barricades au Quartier latin.
  • Rubrique "Anciens animateurs, journalistes ou meneuses de jeux" : Julien Besançon ajouté à la liste des "anciens journalistes" et des "anciens grands reporters" d'Europe 1.
  • RTF Télévision 2, que l'on nomme communément la deuxième chaîne, émet un premier programme de façon expérimentale le . Après l'annonce de bienvenue de la speakerine Michèle Demai, Robert Bordaz, directeur général de la RTF, proclame officiellement le lancement de la deuxième chaîne. Suit une courte apparition d'une seconde speakerine, Renée Legrand, puis d'une troisième, Denise Fabre qui fait le lancement de l’émission Du côté de la musique avec le film La Guitare, réalisé par Claude Boissol sur une musique interprétée par Francisco Sera et Georges Moustaki[36]. La diffusion s'opère sur le canal 22 UHF de l'émetteur de la tour Eiffel, repris simultanément sur la première chaîne afin de permettre aux téléspectateurs encore peu équipés de postes récepteurs UHF de la découvrir. En plus de Renée Legrand, qui y officie depuis les préparatifs de cette 2ème chaîne, Denise Fabre et Michelle Demai sont également engagées comme speakerines. Des programmes expérimentaux sont ensuite diffusés deux fois par semaine dès le .
  • La diffusion d'un programme quotidien débute le , date de son inauguration officielle en présence du directeur général de la RTF, Robert Bordaz[37]
  • À partir du 18 avril 1964, les programmes de RTF Télévision 2, diffusés vingt-trois heures par semaine, sont conçus pour être récréatifs et gais, et surtout complémentaires de ceux diffusés sur la première chaîne afin d'offrir aux téléspectateurs la possibilité d'effectuer un choix de programmes entre les deux chaînes de télévision de la RTF. Avec cette deuxième chaîne, la RTF souhaite explorer des genres nouveaux en faisant appel à l'imagination des auteurs[38].
  • Une semaine après le lancement de cette deuxième chaîne, un micro-trottoir présenté par André Leclerc (le complice de Jean Nohain dans l'émission 36 Chandelles) est diffusé à sur RTF Télévision (Première Chaîne) dans le cadre de l'émission Au-delà de l'écran pour faire connaître les premières réactions des téléspectateurs[39].

Culture et Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Bazooka : Philippe Renault, alias (Lulu Larsen), du collectif d'artistes plasticiens et graphistes Bazooka : Décédé le 22 août 2016
  • Théâtre Nanterre-Amandiers : Puis en 1966 a lieu le Deuxième Festival de Nanterre dans les hangars militaires désaffectés du terrain de l’actuelle Faculté de Lettres[50] de l' Université de Nanterre. Il faut attendre 1968 pour qu'un accord soit signé entre l'État et la Ville en vue de la réalisation d'une Maison de la Culture à Nanterre. L'année 1969 voit l'ouverture d'un bâtiment provisoire du Théâtre des Amandiers, alors sous la direction du tandem Pierre Debauche et Pierre Laville, préfiguration de la future Maison de la Culture. 1971 marque la création du Centre dramatique national de Nanterre[51].
  • Yéyé : programmation du Concert de la Nation du 22 juin 1963.

Innovations[modifier | modifier le code]

Militantisme et politique[modifier | modifier le code]

  • Arrivée de Bernard Schalscha à la direction au moment de la création de l'AMR en 1969 et son rôle de recruteur de militants à Lyon.
  • Implantation de l'AMR en Province : à Lyon, Marseille et Aix-en-Provence, Limoges, Toulouse et à Bordeaux avec Gilbert Tiberghien.
  • 15 décembre 1967, date de création du premier CAL au Lycée Jacques Decour.
  • Parmi les membres, Bernard Schalscha.
  • Parti socialiste unifié (France) ou PSU : Les années Giscard : Fusion avec l'AMR. Bernard Schalscha, implanté à Lyon depuis 1969, continue de militer pour le PSU.
  • Parution du livre Mai 68… et puis après, ou Le Roman vrai de Mai 68 (deuxième partie), Éditions Mélibée, Toulouse, 2018.
  • À partir de son livre Le Roman vrai de Mai 68, Lemieux Éditeur, 2016, renvoi de notes de bas de pages pour les articles AMR, CAL, CVN, PSU.

Lien Contributions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Wikimédia »
  2. Promotion HEC 65, « L'École - Le 108 boulevard Malesherbes »,
  3. Anne-Marie Duguet, Jean-Christophe Averty, Dis voir, , p. 152.
  4. « Bo Travail ! La Corse, île des justes ? »
  5. « Francetv. Documentaire. Histoire : La Corse, île des justes ? »
  6. « Portail du Film Documentaire. Le Combat de Serge Klarsfeld. Des crimes nazis à la responsabilité française »
  7. « Portail du Film Documentaire. L'énigme Rezvani »
  8. « Albert Camus reçoit le Prix Nobel de littérature…..Grands Reporters.com »
  9. BFM Business, « Joan Osserman-Dupont »
  10. Denise Roz, Sud-Ouest, « Élections américaines : « Je suis très inquiet » »,
  11. Georges Dupont, C-Royan.com, « Larry Hagman »,
  12. « René Cassin, Fondation René Cassin »
  13. « Prix Nobel de la Paix à Oslo, INA.fr »
  14. Yannick Sodreau , AJSPI, « Robert Clarke est décédé ce 13 octobre à l'âge de 97 ans »,
  15. « Michel Cournot, le liseur par Jérôme Garcin, 21 avril 2012 »
  16. Mick Jagger. La voix des Stones. - Christopher Sandford, 1994, Albin Michel, pages 43 et 45
  17. « Rolling Stones blue plaque: Jagger-Richards Dartford train meet marked.- BBC News, 5 February 2015 »
  18. « Onireal - Interprétation de vos rêves. Pourquoi rêvons-nous ? »
  19. « Odile Jacob publie Michel Jouvet »
  20. Le Figaro, 17 mars 2008, [1].
  21. (en) IMdb Reference, « L'ombre de la pomme »
  22. Louis Néel, « Un siècle de physique »,
  23. INA, « Inter actualités de 20H00 du 27 octobre 1970 »,
  24. Mick Jagger. La voix des Stones. - Christopher Sandford, 1994, Albin Michel, pages 43 et 45
  25. « Rolling Stones blue plaque: Jagger-Richards Dartford train meet marked.- BBC News, 5 February 2015 »
  26. « Blue plaque honouring Rolling Stones unveiled at Dartford Railway Station.- Kentonline, 6 February 2015 »
  27. « Rolling Stones honoured at Dartford Station.- News Shopper, 9 February 2015 »
  28. « Le 22 octobre 1964, Jean-Paul Sartre a refusé le prix Nobel, RTL.fr »
  29. « Prix Nobel de littérature : les raisons du refus de Sartre, Camille Lestienne, 22 octobre 2014, lefigaro.fr »
  30. (en) The International Who's Who in Popular Music, « Chautemps Jean-Louis - The International Who's Who in Popular Music 2002, page 90 »,
  31. (en) Longshot’s Blog, « Sultry Saturday Moonglow from Picnic »,
  32. « Quand les Shadoks coupaient la France en deux par Isabelle Nataf - 18 août 2009 – Le Figaro »
  33. Arnaud de Buchy, « Les trois mousquetaires, Production : Roissy Films », 2000-2001
  34. Le cinéma quelle aventure ! - Mémoires d'Henri Diamant-Berger . Henri Diamant-Berger - Jérôme Diamant-Berger, Éditions Blaq-Out, Paris 2018, chapitre 9, Les trois mousquetaires, page 96.
  35. bdff, « Les trois mousquetaires, Henri Diamant-Berger, 1921 »
  36. Préparatifs 2ème Chaîne, 21 décembre 1963, vidéo INA : Speakerine, Michèle Demai. Annonce de Robert Bordaz, directeur général de la RTF, du lancement de la 2ème chaîne avec une première émission musicale. sur ina.fr
  37. Présentation de la deuxième chaîne, 18 avril 1964, vidéo INA : Speakerine, Michèle Demai. Robert Bordaz, directeur général de la RTF, lance officiellement les émissions quotidiennes de la deuxième chaîne , RTF Télévision 2 sur ina.fr.
  38. Présentation de la deuxième chaîne, 18 avril 1964, vidéo INA : Speakerine, Michèle Demai. Robert Bordaz, directeur général de la RTF, lance officiellement les émissions quotidiennes de la deuxième chaîne , RTF Télévision 2 sur ina.fr
  39. Interview de téléspectateurs sur l'arrivée de la deuxième chaîne, 26 avril 1964, présentation André Leclerc, Au delà de l'écran sur ina.fr
  40. « 15 novembre 1969. Manifestation d'envergure à Washington contre l'intervention américaine au Viêt-nam.- Perspective Monde »
  41. (en) « Nixon and the 1969 Vietnam Moratorium By Jon Wiener, January 12, 2010.- The Nation »
  42. (en) « Nov. 15, 1969. Anti-Vietnam War Demonstration Held.- The Learning Network »
  43. (en) « Pete Seeger’s Biggest Day By Jon Wiener, January 28, 2014.- The Nation »
  44. Les Beatles en France sont des mots qui vont très bien ensemble.- Thierry Liesenfeld. Le Castor Astral, 2005, Saphyr, Kalohé Production, page 112.
  45. The Beatles in Hamburg.- Spencer Leigh, 2011, Chicago Review Press, pages 32, 52, 74, 88.
  46. The Beatles in Liverpool.- Spencer Leigh, 2012, Omnibus Press, page 70.
  47. « La Cuisine, 1967, Théâtre du Soleil »
  48. « Le Songe d’une nuit d’été, Théâtre du Soleil »
  49. Académie de Paris, « Collège Condorcet »
  50. « Nanterre Amandiers – Un peu d’histoire »
  51. « Nanterre Amandiers – Un peu d’histoire »
  52. « Micro-ordinateur : un gant pour remplacer la "souris".- Jean Segura, La Lettre de Sciences et Techniques n°69, mars 1986, page 9 - (http://histoire3d.siggraph.org) »
  53. « Imagina. L'homme pénètre dans la troisième dimension.- Jean Segura, Usine Nouvelle, mars 1990, page 30 - (http://histoire3d.siggraph.org) »
  54. « "Réalité virtuelle", un plongeon dans l'image.- Jean Segura, La Recherche n°229, février 1991, pages 232-235 - (http://histoire3d.siggraph.org) »