Utilisateur:Ikhenache mohand

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La référence d'une droite n'est pas le zéro mais -1/12 .[modifier | modifier le code]

Démonstration de la formule :

c(n) = 1 + 2 + 3 + 4 + 5 +++ = ( -1/12) + 4k ( 1/12 + c(n(k) )

Se qui montre que la référence d'une droite est le point ( – 1/12) est non le point zéro (0) .

Démonstration :

soit une fonction alterner de 1 et (-1 ) a l infinie .

A = 1 – 1 + 1 – 1 + 1 – 1 + 1 – 1 + 1 – 1 + 1 – 1 …

si le cardinal est un nombre paire alors

A1 = (1-1) + (1–1) + (1–1) + (1–1) + (1–1) + (1–1) … = 0+0+0+0 … = 0

si le cardinal est un nombre impaire alors

A 2 = 1+(1-1) + (1–1) + (1–1) + (1–1) + (1–1) + (1–1) … = 1+0+0+0+... = 1

la valeur moyenne de A est A(m)

A(m) = ( A1 +A2 )/2 = ( 0+1)/2 = 1/2

soit une fonction B = 1 -2 + 3 – 4 + 5 – 6 + 7 – 8 …

n est paire soustraction a droite

B1 = 1 -2 + 3 – 4 + 5 … - (n-2) + (n-1) - n

B1 = (1-n) -2+3-4+5 … - (n-2) + (n-1) = (1- n) + 1+1+1+1+... = 1-n +(n+2)/2

B1 = -n/2

n est paire soustraction a gauche

B2 = (1 -2) +( 3 – 4) + (5 -6)… - (n-2) + (n-1) - n = (-1 ) + (-1 ) +... = (-1 ) * n/2

B2 = -n/2

n est impaire soustraction a gauche

B3 = (1 -2) +( 3 – 4) + (5 -6)… + (n-2) -(n-1) + n = -1-1-1-... +n = (-1)( n-1)/2 +n

B3 = (n+1)/2

n est impaire soustraction a droite

B4 = 1+ (-2 + 3) +(– 4 + 5) … ((n-3)+(n-2)) - ((n-1)+ n ) = 1 +(n/2) * 1 = (n+1)/2

B4 = (n+1)/2

B a quatre valeur possibles B1 = -n/2 ,B2 = -n/2,B3 = (n+1)/2,B4 = (n+1)/2

sa valeur moyenne Bm = (B1+B2+B3+B4) /4

Bm = -n/2-n/2+ (n+1)/2+ (n+1)/2 = 1/4

Bm = 1/4

soit un fonction c = 1+2+3+4+3+5… n

-B = -1 +2 - 3 + 4 - 5 … + (n-2) - (n-1) +n

c(n) = 1+2 + 3 + 4 + 5… n

-B = -1 +2 - 3 + 4 - 5 … + (n-2) - (n-1) +n

C(n)+(-B) = 4+8+12 ...+2n = 4 (1+2+3+4+...n/2) = 4 * C(n/2)

avec C(n/2) = (1+2+3+4+...n/2)

donc

C(n) = B +4 * C(n/2)

de la même manière on a

C(n/2) = B +4 * C(n/4) et C(n/4) = B +4 * C(n/8) ect

C(n) = B +4 * (B +4 * C(n/4)) = B + 4 *B + 4² * C(n/4)

retrouve

C(n) = B (1+4+4²+ 43 +44 +45 + … + 4K-1 ) + C(n/k) 4K

1+4+4²+ 43 +44 +45 + … + 4K-1 = (-1+ 4K ) /(1-4) = (1- 4K )/3

calcule de la valeur moyenne de c(n) en remplaçant B par Bm = 1/4

C(n)moy = Bm (1- 4K ) / 3 + C(n/k) 4K =

C(n)moy =1/4 (1- 4K ) / 3 + C(n/k) 4K

C(n)moy = -1/12 + (1/12+C(n/k) ) 4K

C(n)moy + 1/12 = (1/12+C(n/k) ) 4K

4K représentent le facteur de compression

C(n)moy + 1/12 = C(n)moy - (- 1/12) représentent une distance du point -1/12 au point c(n)

C(n/k)moy + 1/12 = C(n/k)moy - (- 1/12) représentent une distance du point -1/12 au point c(n/k)

donc le point d'origine est le (-1/12)

donc le point de référence d'une droit est la valeur -1/12 pas le zéro

Dans l'analyse de l’équation C(n)moy = -1/12 + (1/12+C(n/k) ) 4K

on trouve la discontinuité relative de la droite et de espace temps

on pourrais utilise se principe pour se déplace a grande distance par saut du au principe de la discontinuité entre C(n) et C(n/k) .

exemple :

le niveau d énergie d'un électron dans un atome prend des valeurs d’énergie discontinues

Hendrik casimir on utilisant 1 + 2 + 3 + 4 + 5 +++ = ( -1/12) dans son équation

a trouve que énergie du vide entre deux plaques est E = -π h c/(24x)

x distance entre deux plaques

la formule de Hendrik casimir de l’énergie a été confirmer par l’expérience .

comme toute droit t le big-bang a une référence et que représente t = -1/12 ?

l’écoulement du temps est aussi une droite dont la référence est t = -1/12

Que devient le big-bang a t = -1/12

l’univers connu a une dimension de 13,798 10 puissance 26 ( mètre) se qui donne k = 46,87