Utilisateur:Golfestro

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bienvenue sur ma page.

Je m'intéresse un peu à tout, mais j'ai quelques sujets de prédilections, dont certains changent avec le temps.

Dans le temps, j'avais ici une boîte Babel, mais avec tous ces organismes, dont Wikipedia, qui se mettent à inventer leurs propres références, cela commence à ressembler à la Tour de Babel, alors j'ai décidé d'utiliser les niveaux définis par le Conseil de l'Europe avec le Cadre européen commun de référence pour l'apprentissage, l'enseignement et l'évaluation en langues.

Ma boite langues :

fr (français) : Quand j'étais petit ma mère m'a appris, puis j'ai été à l'école, puis au lycée, puis à la fac, puis au boulot. On dit que c'est ma langue natale ou maternelle.

eo-C1 (espéranto) : Un jour j'ai découvert l’existence de l'espéranto, puis des cours sur Internet pour l'apprendre, alors j'ai voulu voir ce que c'était et j'ai appris en m'amusant. Ensuite, j'ai découvert que j'étais capable de lire, de comprendre et même de me faire comprendre. Alors j'ai découvert que la culture internationale c'est autre chose que la culture anglo-saxonne et ce qu'on peut lire ou entendre en anglais.

en-B1 (ce que l'on parle aux States, ou à la Cour de la Reine d'Angleterre, il parait qu'il y a une ressemblance) : L'anglais parlons-en. J'en fait sept ans de la sixième au bac, puis ensuite pendant des années, car j'en avais plus ou moins besoin pour travailler. Bon je comprend plus ou moins, selon si c'est des gens normaux qui parlent ou des anglophones, quand à m'exprimer j'ai oublié le peu dont j'étais capable à l'époque où j'ai eu à l'utiliser professionnellement, mais bon je marque B1 parce que c'est à la mode et s'il le faut je peux encore remplir quelques formulaires d'aéroport.

de-A1 (allemand) : J'en ai fait trois ans au lycée, mais j'en suis sorti sans rien savoir : merci les profs ! Il y a quelques temps, je m'y suis remis, mais le manque de temps et d'occasions fait que j'en suis resté aux bases. Mais bon j'en ai plus appris par moi même qu'au lycée : merci l’Éducation nationale !