Cet utilisateur est un Megaloceros.

Utilisateur:Gegejv

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jérôme Valluy
Description de l'image Jérôme_Valluy.JPG‎.
Naissance (50 ans)
Lyon 6e, Rhône, France
Profession
Enseignant à l'Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1),chercheur au Costech (Université de Technologie de Compiègne)
Formation


Gegejv est le pseudo de Jérôme Valluy sur Wikipédia.


Profession[modifier | modifier le code]

Né en 1967 à Lyon, professeur de sociologie politique de l'action publique à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,(Docteur en science politique, Maître de conférences des universités, habilité à diriger des recherches) chercheur au centre Connaissance, organisation et systèmes techniques-COSTECH de l’Université de technologie de Compiègne (UTC)membre des comités de rédaction des revues Cultures et conflits et Asylon(s) , de l'équipe éditoriale du Réseau scientifique TERRA.

Pages professionnelles / personnelles : site de Paris 1 - COSTECH - TERRA


Email : jerome.valluy@univ-paris1.fr et jerome.valluy@utc.fr

Mad scientist
Chercheur
Wikipédia


Sur Wikipedia (2009)[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

réseau scientifique TERRA - Asylon(s) - Xénophobie - Cour nationale du droit d'asile - Centre d'accueil de demandeurs d'asile - Droit d'asile - Persécutions genrées des femmes - Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés - Exil - Externalisation de l'asile


Discussions en cours[modifier | modifier le code]

  • Persécutions spécifiques aux femmes : la version originelle (légèrement amendée par moi) pourra être retrouvé ici ; la discussion a commencé sur la page des fusions ... ultérireuement déplacée ici et sur la page de discussion de l'article puis sur une autre page de discussion.

Bilan de ma première expérience approfondie (juillet 2009)[modifier | modifier le code]

Depuis des années j'avais des discussions relatives à Wikipédia avec des collègues et des amis et elles concluaient toujours à l'impossibilité d'écrire sérieusement sur les articles WP de mon domaine de spécialité, sauf par petites retouches marginales et toujours sous anonymat. D'où une longue abstention. Mais en septembre 2008, j'ai commencé à faire bénévolement une heure hebdomadaire d'aide à l'apprentissage de l'informatique dans une école primaire dont le ministère avait évidemment supprimé le poste d'assistant nécessaire... et j'ai réalisé à quel point Wikipédia pouvait être important pour les enfants et les instituteurs : face à l'océan Google, Wikipédia semble plus sur, plus contrôlé, plus fiable... alors je suis aller voir les articles de mon domaine de spécialité... et là, j'ai été terrorisé à l'idée que des (mes) enfants puissent se fier à ce que je lisais. Changement de position.


Présentation - Je n'ai rien contre l'écriture anonyme (elle peut se justifier dans bien des situations sociales et dans de nombreux pays). Mais elle n'aurait strictement aucune raison d'être pour moi qui ne suit ni persécuté (même sur WP !), ni menacé dans mon travail (sauf par les réformes gouvernementales en cours). Je m'inscris sous le pseudo fort peu anonyme "Gegejv" le "30 novembre 2008 à 12:06" et j'écris avec lui - première erreur (d'une longue série ?) sur Wikipedia - un article relatif à mon nom. Un deuxième article créé le 30 novembre 2008 à 16:50 est relatif au réseau scientifique TERRA qui travaille, depuis 2003 dans un esprit d'objectivité scientifique - proche de celui de WP - à mettre en accès libre des savoirs de qualité... et qui y est arrivé mieux que WP sur les sujets sensibles du domaine de TERRA. Mon projet initial de travail sur WP est néanmoins interrompu de décembre 2008 à juin 2009 en raison d'un long engagement dans le mouvement des universités françaises, pour la défense de la liberté intellectuelle des chercheurs et enseignants-chercheurs. Un troisième article créé le 22 juin 2009 à 23:06 concerne la revue en ligne "Asylon(s)" qui fait immédiatement l'objet d'une demande de suppression, finalement rejetée : voir la discussion ici. Mais suivie, six jours après d'une autre proposition de suppression, celle du premier article à mon nom, le 28 juin 2009 par un pseudo anonyme créé une minute avant : voir la discussion de suppression ici (vous la trouverez aussi facilement sur Google, elle est très en vue ! Clin d'œil ). La charge afférant à la suppression (effacement des liens pointant vers cette page ) a été assumée par un autre qui, après cet énorme dévouement bénévole pour la communauté, a fait ensuite de multiples propositions de suppression, fusion sur mes contributions à Wikipédia... eh oui, c'est aussi cela WP !


Problème du spam - Je prépare et mets en ligne les 8 contributions ci-dessous. Et deuxième erreur : en "sourçant" méticuleusement mes contributions, comme l'exigent les principes de WP, j'ai introduit dans chaque article de très nombreuses références dont environ un quart à un tiers (par article) comportaient un lien externe vers le texte en accès libre sur le site de TERRA. Au bout d'un mois de travail et près d'un millier de références en plus sur WP, il y avait aussi 198 liens sur WP pointant vers ce site... Attaque ad hominem à ce sujet qui m'amène à annoncer le dépôt d'une requête aux administrateurs : voir la requête ici puis à être la cible d'une autre attaque relative à ce qui s'appelle le "spam" sur WP : voir la discussion ici. Coup de règle sur les doigts (blocage de deux heures) pour avoir discuté sur une page de maintenance. Plusieurs administrateurs sympas sont intervenus pour pacifier les échanges et me conseiller ; je les en remercie. Tout en reconnaissant l'absence de règle précise sur WP à sujet, ils me conseillèrent de réduire le nombre de liens ce que je fis, en supprimant le 2 août 2009 tous les liens introduit lors de mon travail du mois de juillet et ramenant ainsi le nombre total à 33. Mon avis : contre cette coutume, je préfèrerais un principe de multiplication des références avec lien vers le texte intégral en accès libre (cela faciliterait le contrôle de l'utilisation des sources et l'approfondissement pour ceux qui ne peuvent accéder à des bibliothèques) et avec elle la relativisation de chaque gisement de sources, comme je m'en explique ici : la discussion. En raison de cette coutume, il est impossible de citer abondamment (avec liens) des textes libres sur d'autres sites intéressants (ce que j'ai envisagé pour relativiser mes liens vers TERRA) sans risquer de les exposer malgré eux aux contraintes sociales liées à cette coutume. A mon avis, Wikipédia devrait ouvrir un débat sur ce sujet, le problème du contrôle collectif des liens (nombre, pertinence, usages...) n'étant pas différent que celui des contenus.


Deux débats intéressants (en cours) - Par ailleurs, deux débats ont eu lieu avec des attaques personnelles mais aussi des arguments intelligents de certains interlocuteurs. Un débat sur la proposition que je fis de dissocier le "droit d'asile" et le "droit de l'asile" (celui-ci pouvant conduire aux antipodes du premier voire même se retourner contre lui) en créant sous cet intitulé un article nouveau et en y transférant le contenu (médiocre) qui était présent sur l'ancien article du droit d'asile : voir la discussion ici. Un deuxième débat porta sur l'article nouveau créé sous l'intitulé des "persécutions genrées des femmes", il fit cette fois l'objet non pas d'une proposition de suppression mais d'une fusion avec "sexisme" puis également avec "violences aux femmes" : voir la discussion à la fois sur la page des fusions et sur la page de discussion de l'article.


Luttes et ressources de pouvoir sur Wikipédia - 1) pseudos et anonymat : j'ai créé une série de pseudos, comme le système WP y autorise, à partir de la même adresse IP (sachant que cela peut être contrôlé par les vérificateurs d'adresses IP) mais n'en ai utilisé que deux ou trois pour un accompagnement léger des articles pendant quelques jours ; je n'ai pas créé de pseudos sous d'autres adresses IP (alors que je le pouvais) et la plupart de mes autres pseudos créés sont demeurés inactifs (cela aussi les administrateurs peuvent le contrôler) ; 2) appels sur listes diffusion : après mure réflexion, j'ai décidé de tenter l'expérience en solo et de ne lancer aucun appel à améliorer des articles et suivre les discussions sur les multiples listes de diffusions que j'ai crées (TERRA-Quotidien, 2400 spécialistes du domaines ; TERRA-Infos, 80 000 destinataires, Diffparis1 2100 collègues de Paris 1, Prep-coord-nat, 600 chercheurs et enseignants chercheurs mobilisés dans le mouvement de 2009 et une bonne dizaine d'autres...). 3) démarches collectives et coordonnées : dans le même esprit, je n'ai pas créé de collectif, ni interne ni externe, destiné à intervenir sur Wikipédia (ce qui me serait facile). Mon intervention de l'été 2009 est une tentative de participation individuelle pour améliorer les articles avec les seuls moyens de mon travail et de mes arguments... ainsi que d'observation participante et apprentissage des processus sociaux sur WP. Je n'ai pas encore de conclusions définitives pour l'avenir. Mais l'activité et le comportement de certains pseudos, dont les capacités de travail si l'on en juge par le nombre d'heures de travail quotidien, le nombre et la vitesse de contribution (corrections, fusions, suppressions, discussions...) sur des sujets infiniment variés, semble correspondre à des équipes de plusieurs personnes dont seul l'État me semble pouvoir assurer le financement... dans le cadre des services de police. Si mon hypothèse est juste, WP serait confrontée au même problème de contrôle néo-soviétique de la pensée que les universités et les instituts scientifiques. Les moyens d'y faire face cependant ne manquent pas.

Problème(s) des "faux nez" (ajout du 10.08.09) - Comme je l'indiquais précédemment (05.08.09) j'ai créé plusieurs pseudos comme le système WP l'autorise et parce que tous mes interlocuteurs des années antérieures (collègues, étudiants, amis) m'indiquaient que tout le monde utilise plusieurs pseudos (surtout en intervenant avec un compte principal non anonyme)... mais je n'avais pas lu la page "Faux nez" et les règles d'utilisation que je découvre seulement ce 10 août à l'occasion d'une nouvelle affaire qui me concerne : des admin 9 août et [1]. Dans l'utilisation de ces comptes (que j'indiquais sur cette page le 5 août bien avant cette affaire et en sachant que les corrélations compte/adresse IP était possible... et donc que tout serait vérifiable) il faut distinguer deux problèmes : 1) j'ai utilisé deux pseudos (Pserix et Boltranx) pour "voter" sur la page de discussion relative à l'article "Droit de l'asile" : comme aucune vérification d'identité réelle n'est possible dans le système WP rien ne permet de garantir aux utilisateurs l'absence de votes multiples d'une même personne utilisant plusieurs pseudos sur plusieurs ordinateurs localisés en un même endroit ou en plusieurs endroits (ce que je pourrais faire sur 6 ordinateurs au moins, sans même recourir aux cyber-cafés) de même que rien dans ce système ne permet d'empêcher que plusieurs personnes n'utilisent en équipe un même pseudo lui donnant alors une capacité d'influence politique décuplée par rapport à tous les autres ; en outre, le "vote" n'est pas décisif sur une "page à supprimer" puisque seuls les administrateurs disposent in fine du pouvoir de décision quel que soit le résultat arythmétique du "scrutin". Dans ces conditions le "vote" n'a pas la même signification que dans une cité démocratique : il influence l'opinion collective en pesant par les échanges sans jamais pouvoir déterminer la décision finale. Ce n'est donc pas un vote mais un simple mode d'influence. 2) Dans le contexte d'attaques personnelles (comme celles subies par Gegejv/Jérôme Valluy) il est à craindre que toute argumentation de la personne non anonyme se retourne contre l'argumentation elle-même, aussi juste soit elle, en suscitant des réactions plus personnelles qu'intellectuelles : pour ne pas nuire à une argumentation, il faut alors repasser à l'anonymat. Il y a en outre une relation d'asymétrie entre les pseudos anonymes et les pseudos non anonymes ces derniers pouvant susciter des attaques liées à des considérations extérieures à WP (conflits professionnels, animosités personnelles, rivalités politiques, etc). De ce fait, un certain degré d'anonymat sur WP paraît nécessaire pour conserver un minimum d'influence. D'où l'utilisation (que j'indiquais le 5 août c'est à dire avant "l'affaire") de pseudos anonymes accompagnant mon pseudo principal pour le suivi des articles et des discussions. Seuls deux ont eu une réelle activité : "Pserix" et "Boltranx" (en faisant des modifications mineures sur les articles réécrits durant l'été), trois autres n'ont fait que quelques contributions : "Terra" (2 contrib), "Terrassier" (2 contrib) et "Stiklmon" (1 contrib) ; onze autres pseudos (boulbux, detremon, deqsvolt, zartoups, prexmin, tralvor, frasport, crolpbul, daspolrt, boultrip, doxanst) que j'ai créés pour le futur (en croyant que cela pourrait être utile en cas d'attaques renouvelées ) sont demeurés inactifs. Je n'ai dans toute cette période utilisé qu'une seule adresse IP : 213.16.216.62 ; tout ce qui précède est donc contrôlable (et je le savais dès le départ). Je continue mon apprentissage...


Trois quart de travail de fond - Malgré tout cela... je suis arrivé à passer à peu près les trois quart de mon temps de travail de ce mois de juillet 2009 à écrire sur le fond (rédaction initiale en première quinzaine puis codage/mise en ligne en seconde quinzaine) plutôt que dans les entrailles de Wikipédia... et ça, ce n'est pas le plus facile ! Cependant, je dois reconnaître que ce ratio n'est pas désobligeant pour WP au regard de ratios similaires dans d'autres contextes sociaux d'écriture, notamment académiques où le poids des entrailles est parfois bien supérieur.

EL32p.jpg


La murène bleue - J'ai cru comprendre que l'on pouvait se présenter sur Wikipedia par référence à un animal. Celui correspondant à mon âge wikipédien étant malheureusement le Megaloceros : il est joli et a fière allure... mais je crains, au vu du bilan de juillet 2009, que des adeptes de la chasse à courre (avec ou sans mandat ministériel) ne me prennent pour un simple cerf. Il m'a semblé plus prudent d'adopter comme symbole de l'été, la classique murène bleue de WP pour débutant : il y en a beaucoup de murènes là où je suis ; c'est un vieil animal d'un règne antérieur à celui des mammifères ; il se faufile très bien dans les vastes rochers compliqués (ceux de mille ans comme ceux de quelques années) ; on ne peut jamais être certain de sa longueur lorsque l'on aperçoit sa gueule ; il se nourrit des petits crustacés et mollusques qui trainent autour de lui ; il est terriblement difficile à faire trépasser même après l'avoir attrapé.


Appel - Au terme de ce bilan, je ne peux qu'appeler les spécialistes de sciences humaines et sociales à venir travailler pour Wikipédia dont le fonctionnement et les productions, en tendance, n'ont rien de choquant si ce n'est la rareté de tels spécialistes (du moins se présentant comme tels)... Les entrailles de WP ne sont pas pires (voire plutôt mieux) que celles d'autres systèmes sociaux de production et diffusion de savoirs. Le projet des sciences humaines et sociales est là pour eux. Sur ce, je diffuse (ici) ce bilan d'activité (libre de droits) et je vais prendre des vacances du 5 au 28 août 2009, tout en restant en ligne pour suivre l'évolution des entrailles de WP et, par ailleurs, rester à disposition de mes étudiants qui préparent leurs mémoires de recherche. Bien cordialement Gegejv (d) 5 août 2009 à 23:52 (CEST)

Étude bibliographique sur fr.wikipedia (été 2015)[modifier | modifier le code]

Recherche bibliographique sur la compréhension du phénomène social de développement et d’usage de la Wikipedia, en ce qui concerne la WP francophone dans un contexte de recherche sur les humanités numériques francophones (J.Valluy 25.08.2015). Une étude connexe sur la bibliographie anglophone relative à Wikipedia réalisée par Gustave Noulaquape-Tchougang (étudiant UTC - juillet 2015) est disponible ici : http://www.costech.utc.fr/spip.php?article87

  1. Abi Chahine , « Indexation et recherche conceptuelles de documents pédagogiques guidées par la structure de Wikipédia. Computer Science. INSA de Rouen, 2011 : https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-00635978/document
  2. Assouline Pierre, « Y a-t-il un bon usage de Wikipédia ? Entretien », Le Débat, (148), print. 2008, pp. 31-38 : http://www.cairn.info/revue-le-debat-2008-1-p-31.htm
  3. Auray Nicolas, Hurault-Plantet Martine, Poudat Céline, « La négociation des points de vue: une cartographie sociale des controverses dans Wikipédia francophone », Réseaux, vol. 27, no1, 2009, p. 15-0. http://ses-perso.telecom-paristech.fr/ATELIER/Slides/ATELIERNicolasAURAY.pdf
  4. Auray Nicolas, « De linux à Wikipedia : Régulation des collectifs de travail massivement distribués », In : Jutand, F., (éd.), 2009, L’évolution des usages et des pratiques numériques, FYP éditions http://ses-perso.telecom-paristech.fr/auray/2009AurayTravailEnReseauxFYP.doc
  5. Auray, N., Poudat, C., & Pons, P. (2007). Democratizing scientific vulgarization. The balance between cooperation and conflict in French Wikipedia. Observatorio (OBS*), 1(3) : http://www.obs.obercom.pt/index.php/obs/article/view/152/109
  6. Bachelet Rémi, Moatti Alexandre, « Wikipédia, un projet hors normes ? », Responsabilité & Environnement (Annales des Mines), (67), juillet 2012, pp.48-53 : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00729070/document
  7. Barbe Lionel, « Wikipedia et Agoravox : des nouveaux modèles éditoriaux ? », Document numérique et société, septembre 2006, pp.50-65 : https://halshs.archives-ouvertes.fr/sic_00262484/document
  8. Barbe Lionel, « Wikipedia, un trouble-fête de l'édition scientifique. », Hermès, La Revue 2/2010 (n° 57) , p. 69-74 : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00643121/document
  9. Barbe Lionel, « Les médias participatifs : des modèles éditoriaux émergents sur Internet. Les exemples d’Agoravow et de la Wikipedia francophone », Communication au colloque international « Mutations des industries de la culture, de l’information et de la communication », sept. 2006 : http://observatoire-omic.org/colloque-icic/pdf/Barbe3_1.pdf
  10. Barbe Lionel, Merzeau Louise, Schafer Valérie, Wikipedia, objet scientifique non identifié, Presses universitaires de Paris Ouest, Collection : Intelligences numériques, 2015, 213 p. http://www.amazon.fr/Wikip%C3%A9dia-objet-scientifique-non-identifi%C3%A9/dp/2840162059/ref=sr_1_2?s=books&ie=UTF8&qid=1439737301&sr=1-2
  11. Beaulac, Guillaume, « Wikipedia et la reconnaissance de la spécialisation », Les cahiers de l’ISC, n°1, automne 2010, numéro spécial ACFAS 2009, Technologies cognitives, p.59-63 http://isc.uqam.ca/upload/files/CahiersISC/ACTES_Final-pourMiseEnLigne.pdf#page=59
  12. Berger Denis, « L’encyclopédie de non-référence », 17 février 2005 : http://valaurea.free.fr/articles/wikipedia.html
  13. Beyer de Ryke Benoît. Le miroir du monde : un parcours dans l'encyclopédisme médiéval. In: Revue belge de philologie et d'histoire. Tome 81 fasc. 4, 2003. Histoire medievale, moderne et contemporaine - Middeleeuwse. moderne en hedendaagse geschiedenis. pp. 1243-1275 : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rbph_0035-0818_2003_num_81_4_4781
  14. Blanquet Marie-France, « Wikipédia fabrique-t-elle de l’information fiable ? », Texte de conférence, publié le 27 juin 2008 : http://www.cddp91.ac-versailles.fr/spip.php?article66
  15. Blondeel Sébastien, Wikipédia : Comprendre et participer, Paris, Eyrolles, coll. « Connectez-moi »,‎ 28 avril 2006, 160 p : https://books.google.fr/books?id=SbIXBE4bdmYC&pg=PP1&lpg=PP1&dq=%22Wikip%C3%A9dia+:+Comprendre+et+participer%22&source=bl&ots=cei93UpovI&sig=uYrJe4pwi9Ty6ZK5h0u9ceufbCc&hl=fr&sa=X&ved=0CE0Q6AEwCGoVChMI96mEzP2txwIVBDkUCh2VTAtp#v=onepage&q=%22Wikip%C3%A9dia%20%3A%20Comprendre%20et%20participer%22&f=false
  16. Bourdeloie Hélène, « Pratiques de communication et mutation des comportements culturels. Le cas de Wikipédia ». 18e congrès de l’Association internationale des sociologues de langue française (AISLF) – Atelier GT13 « Sociologie de la communication », 18e congrès, Istanbul (Turquie), du 7 au 11 juillet 2008 : http://www.helenebourdeloie.org/IMG/pdf/Bourdeloie-Pratiques_de_communication_et_mutation_des_comportements_culturels-AISLF2008-Istanbul.pdf
  17. Bourdeloie Hélène, « Ressources ouvertes, construction coopérative de la connaissance et fracture numérique. Le cas de l’encyclopédie en ligne Wikipédia » (chapitre 9), In : Fractures, mutations, fragmentations : de la diversité des cultures numériques, ouvrage collectif (coord. A. Kiyindou), Hermès Lavoisier, 2009, p. 195-224 : http://www.helenebourdeloie.org/IMG/pdf/Bourdeloie-H-Art-intellig-cooperative-fracturenumerique-Wikipedia-Hermes2009.pdf
  18. Canivenc Suzy, « L'autogestion à l'heure du net », Ludigo 2008 : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00421887/document
  19. Cardon Dominique, Levrel Julien, « La vigilance participative. Une interprétation de la gouvernance de Wikipédia », Réseaux, (154), été 2009, pp. 51-89 : www.cairn.info/revue-reseaux-2009-2-page-51.htm.
  20. Casilli Antonio A. (2015) «Le wikipédien, le chercheur et le vandale», L. Barbe, L. Merzeau, V. Schafer (dir.) Wikipédia, objet scientifique non identifié, Paris, Presses Universitaires de Paris Ouest, pp.91-103. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01163041/document
  21. Chappey Jean-Luc, Ordres et désordres biographiques: Dictionnaires, listes de noms, réputation des lumières à wikipédia, Editions Champ Vallon, juin 2014, 394 p. http://www.amazon.fr/Ordres-d%C3%A9sordres-biographiques-Dictionnaires-r%C3%A9putation-ebook/dp/B00VG770FE/ref=sr_1_4?s=books&ie=UTF8&qid=1439737301&sr=1-4
  22. Endrizi Laure, L'Édition de référence libre et collaborative : le cas de Wikipédia, Institut national de recherche pédagogique (France), Cellule de veille scientifique et technologique, avril 2006 : http://ife.ens-lyon.fr/vst/DS-Veille/Dossier_Wikipedia.pdf
  23. Endrizzi Laure, Wikipédia : de la co-rédaction au co-développement de la communautée », dans : Chartron, G., Broudoux, E. Document numérique et société, Sep 2006, Fribourg, Switzerland.ADBS, https://halshs.archives-ouvertes.fr/edutice-00192613/document
  24. Erpicum Martin, D’Amour & de Neutralité – Ceux qui résistent, Mémoire, Université de Liège (ISHS), 2005, 95 p. : http://www.ignaciodarnaude.com/espiritualismo/Erpicum,Amor%20y%20Neutralidad.pdf
  25. Fallery Bernard, Rodhain Florence, « Gouvernance d'Internet, gouvernance de Wikipedia : l'apport des analyses d'E. Ostrom sur l'action collective auto-organisée. », Management & Avenir 7/2013 (N° 65), p. 169-188 : www.cairn.info.ezproxy.univ-paris1.fr/revue-management-et-avenir-2013-7-page-169.htm
  26. Firer-Blaess Sylvain, « Wikipédia, hiérarchie et démocratie », Homo Numericus, 11 octobre 2007.: http://www.homo-numericus.net/article276.html
  27. Firer-Blaess Sylvain, « Wikipédia, modèle pour une société hyperpanoptique », Homo Numericus, 1er août 2007. Article disponible à la page : http://www.homo-numericus.net/spip.php?article275
  28. Firer-Blaess, Wikipedia : le refus du pouvoir, Mémoire de fin d’études à l’Institut d’Études Politiques de Lyon, Lyon 2, juin 2007, 128 p. http://doc.sciencespo-lyon.fr/Ressources/Documents/Etudiants/Memoires/Cyberdocs/MFE2007/firer-blaess_s/pdf/firer-blaess_s.pdf
  29. Foglia Marc, « Faut-il avoir peur de Wikipédia ?. », Études 4/2009 (Tome 410) , p. 463-472 : www.cairn.info/revue-etudes-2009-4-page-463.htm
  30. Foglia Marc, « Wikipédia, entre connaissance et démocratie », in : Groult Martine (Éd.), Les encyclopédies. Construction et circulation du savoir de l’Antiquité à Wikipédia, Paris, L’Harmattan, 2011, pp. 119-136.
  31. Foglia Marc, Wikipédia média de la connaissance démocratique ? Quand le citoyen lambda devient encyclopédiste, Limoges, Fyp,‎ 18 avril 2008 https://books.google.fr/books?id=l-IAAz91zysC&pg=PA5&lpg=PA5&dq=%C2%AB+Wikip%C3%A9dia,+entre+connaissance+et+d%C3%A9mocratie+%C2%BB&source=bl&ots=51UaL24QcR&sig=Y7vce9AB9LP1tfbufgGsNB0wADE&hl=fr&sa=X&ved=0CEAQ6AEwBGoVChMItNS6-f2txwIVAdYaCh07bAc4#v=onepage&q=%C2%AB%20Wikip%C3%A9dia%2C%20entre%20connaissance%20et%20d%C3%A9mocratie%20%C2%BB&f=false
  32. Goldenberg Anne, La négociation des contributions dans les wikis publics : légitimation et politisation de la cognition collective, Thèse de doctorat en sociologie et communication, Université du Québec à Montréal et Université de Nice Sophia Antipolis, janvier 2011 : http://www.archipel.uqam.ca/3904/1/D2122.pdf
  33. Gourdain Pierre, O’Kelly Florence, Roman-Amat Béatrice, Soulas Delphine, Von Droste Zu Hülshoff Tassilo, La Révolution Wikipédia. Les encyclopédies vont-elles mourir ? Paris, Éd. Mille et une nuits, coll. Essai, 2007, 141 p. http://www.amazon.fr/R%C3%A9volution-Wikip%C3%A9dia-encyclop%C3%A9dies-vont-elles-mourir/dp/2755500514/ref=sr_1_9?s=books&ie=UTF8&qid=1439738058&sr=1-9
  34. Grassineau Benjamin, « Rationalité économique et gratuité sur Internet : le cas du projet Wikipédia. », Revue du MAUSS 1/2010 (n° 35) , p. 527-539 : www.cairn.info/revue-du-mauss-2010-1-page-527.htm
  35. Grassineau Benjamin, La dynamique des réseaux coopératifs. L'exemple des logiciels libres et du projet d'encyclopédie libre et ouverte Wikipédia, Doctorat de sociologie, Université Paris Dauphine, 2006, 440 p. : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00395335/document
  36. Grassineau Benjamin, Wikipédia et le relativisme démocratique. OMNSH, 2007 : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00125568v3/document
  37. Groult Martine, Les encyclopédies – Construction et circulation du savoir de l’antiquité à Wikipedia, L’Harmattan, mai 2011, 400 p. http://www.amazon.fr/Encyclopedies-construction-circulation-lantiquite-wikipedia/dp/2296547184/ref=sr_1_11?s=books&ie=UTF8&qid=1439738173&sr=1-11
  38. Gueydana, G., Jollivet, P., N. Jullien, M. Vicente, Z. Zalila, et (2012) . « How to become a regular/big wikipedia contributor  ? A fuzzy logic model of the propensity to contribute based on a French survey ». In proceedings of the Conference on Economic Modeling (EcoMod2012), Seville, Spain  : http://ecomod.net/system/files/Gueydan%20%20%2526%20al%20%202012%20-%20%20How%20to%20become%20a%20regular-big%20wikipedia%20contributor%20-%20Final%20version%20of%20full%20article%20.doc
  39. Guilbaud Alexandre, Passeron Irène, Leca-Tsiomis Marie, Ferret Olivier, Barrellon Vincent, Sumi Yoichi, « « Entrer dans la forteresse » : pour une édition numérique collaborative et critique de l'Encyclopédie (projet ENCCRE). », Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie 1/2013 (n° 48) , p. 225-261 URL : www.cairn.info/revue-recherches-sur-diderot-et-sur-l-encyclopedie-2013-1-page-225.htm.
  40. Jacquemin Bernard, « Un dispositif de collaboration : l’exemple de Wikipédia » (chapitre 7), in : Appel Violaine, Boulanger Hélène, Massou Luc, Les dispositifs d’information et de communication, Bruxelles, De Boeck Supérieur « Culture & Communication », 2010, 246 pages : http://www.cairn.info/les-dispositifs-d-information-et-de-communication--9782804162429-page-117.htm
  41. Jacquemin Bernard. « Autorégulation de rapports sociaux et dispositif dans Wikipedia ». Document Numérique, Lavoisier, 2011, 14 (3), pp.57-79 : https://halshs.archives-ouvertes.fr/hal-00759046/document
  42. Jacquemin Bernard. De la controverse au conflit dans Wikipedia-en. Travail effectué au cours de l'élaboration de publications (Jacquemin et al. 2008a et b) pour COR., 2008 : http://hal.upmc.fr/file/index/docid/460318/filename/ResolvingDisputes.pdf
  43. Kaplan Frédéric, Wikipédia, Presses Polytechniques Romandes, sept. 2015 : http://www.amazon.fr/Wikip%C3%A9dia-Fr%C3%A9d%C3%A9ric-Kaplan/dp/2889151433/ref=sr_1_7?ie=UTF8&qid=1439741956&sr=8-7&keywords=Kaplan+Fr%C3%A9d%C3%A9ric ,
  44. Langlais Pierre-Carl, « La négociation contre la démocratie : le cas Wikipedia. », Négociations 1/2014 (n° 21) , p. 21-34 : www.cairn.info/revue-negociations-2014-1-page-21.htm
  45. Levrel Julien, « Wikipedia, un dispositif médiatique de publics participants . », Réseaux 4/2006 (no 138) , p. 185-218 : www.cairn.info/revue-reseaux-2006-4-page-185.htm
  46. Loiseau Sylvain, Poudat Céline, « Représentation et caractérisation lexicale des sciences dans Wikipédia. », Revue française de linguistique appliquée 2/2007 (Vol. XII) , p. 29-44 : www.cairn.info/revue-francaise-de-linguistique-appliquee-2007-2-page-29.htm
  47. Martine Thomas, « Les modèles de régulation hybrides des wikis d’entreprise. Le cas de l’Andra »,. Library and information sciences. Université de Technologie de Troyes, 2011 : https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-00661201v2/document
  48. Mathis Régis, « Wikipédia. Une somme originale de copies - L'ambiguïté de la notion de copie dans un environnement libre et collaboratif », Médium, 2012, pp.356-377 : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00724611/document
  49. Melançon Benoît, « Journal d’un (modeste » Wikipédien », In : Grutman Rainer, Milat Christian (dir.), Lecture, rêve, hypertexte. Liber amicorum Christian Vandendorpe, Ottawa, Ed. David, 32, 2009, pp.225-239 : https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/11380/melancon_melanges_vandendorpe_2009.pdf?sequence=1
  50. Mounier Pierre, Dacos Marin. Édition électronique. In: Communications, 88, 2011. Cultures du numérique [Numéro dirigé par Antonio A. Casilli] pp. 47-55 : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/comm_0588-8018_2011_num_88_1_2584
  51. O’Neil Mathieu, « Domination et critique dans les projets collaboratifs sur internet. », Réseaux 5/2013 (n° 181) , p. 119-145 : www.cairn.info/revue-reseaux-2013-5-page-119.htm.
  52. Ollivier Christian, « Ecriture collaborative en ligne : une approche interactionnelle de la production écrite pour des apprenants acteurs sociaux et motivés. », Revue française de linguistique appliquée 2/2010 (Vol. XV) , p. 121-137 : www.cairn.info/revue-francaise-de-linguistique-appliquee-2010-2-page-121.htm
  53. Paumier Guillaume, Devouard Florence, Wikipédia Découvrir, utiliser, contribuer, PUG (Presses Universitaires de Grenoble), 2009 (version WikiBooks : https://fr.wikibooks.org/wiki/Wikip%C3%A9dia )
  54. Quach Tat Kien, Recherche d'information sur le web (RIW) et moteurs de recherche : le cas des lycéens, Doctorat École normale supérieure de Cachan - ENS Cachan, 2011 : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00719199/document
  55. Quentin Isabelle, « Fonctionnements et trajectoires des réseaux professionnels en ligne : le cas des réseaux d’enseignants », Distances et médiations des savoirs, n°7, 2014 : http://dms.revues.org/815
  56. Rahhal Charbel, Naja-Jazzar Hala, Skaf-Molli Hala, « Procédés d’édition coopérative dans l’environnement WikiPedia » : https://hal.archives-ouvertes.fr/inria-00108994/document
  57. Ruzé Emmanuel, « Une approche quantitative des archives d'un projet numérique, Wikipedia (2001-2009) », Entreprises et Histoire, Eska, 2011, 63, pp.86-99 : https://halshs.archives-ouvertes.fr/hal-00655874/document
  58. Sahut Gilles, « « Citez vos sources » : archéologie d’une règle au cœur du savoir wikipédien (2002-2008) », Études de communication, 42 | 2014: http://edc.revues.org/5721
  59. Sahut Gilles, « Les jeunes, leurs enseignants et Wikipédia : représentations en tension autour d'un objet documentaire singulier. », Documentaliste-Sciences de l'Information 2/2014 (Vol. 51) , p. 70-79 : www.cairn.info/revue-documentaliste-sciences-de-l-information-2014-2-page-70.htm
  60. Sahut Gilles, Evaluer Wikipédia : de l'expertise du produit éditorial à l'analyse des règles et pratiques citationnelles 2012 : https://halshs.archives-ouvertes.fr/sic_00959595/document
  61. Sajus Bertrand, Cardon Dominique, Levrel Julien, Vatant Bernard, Bermès Emmanuelle, Oury Clément, Sussan Rémi, « Web 2.0, et après ? . Critique et prospective», Documentaliste-Sciences de l'Information 1/2009 (Vol. 46) , p. 54-66 : www.cairn.info/revue-documentaliste-sciences-de-l-information-2009-1-page-54.htm
  62. Savary Nathalie, « La galaxie Wikimédia : Une dynamique du partage de la connaissance », Le Débat, (170), aut. 2012, pp. 138-148. http://www.cairn.info/revue-le-debat-2012-3-page-138.htm
  63. Scheepmans Lionel, Culture fr.wikipedia, mémoire de master en anthropologie, Université catholique de Louvain-la-Neuve, 2011 : https://fr.wikiversity.org/wiki/Recherche:Culture_fr.wikipedia
  64. Sundin Olof, « Janitors of Knowledge in the Everyday Life of Wikipedia Editors », Journal of Documentation, 67(5), 2011, pp. 840-862 : https://lup.lub.lu.se/luur/download?func=downloadFile&recordOId=1693489&fileOId=2277516
  65. Tapscott Don, Williams Anthony D., Wikinomics: Wikipédia, Linux, YouTube... comment l'intelligence collective collaborative bouleverse l'économie, ed. Pearson, oct. 2007, 350 p. https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikinomics
  66. Vandendorpe Christian, « Le phénomène Wikipédia : une utopie en marche », Le Débat, (148), print. 2008, pp. 17-30. http://www.amazon.fr/Wikinomics-lintelligence-collective-collaborative-bouleverse/dp/274406307X/ref=sr_1_11?s=books&ie=UTF8&qid=1439738413&sr=1-11
  67. Verbyst Delphine. Génération de documents virtuels par intégration de relations entre documents structurés pour la recherche d’information. Information Retrieval. Université Joseph Fourier - Grenoble I, 2008 : https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-00749755/document
  68. Viseur Robert, « Extraction de données biographiques depuis Wikipedia », InforSID, 2013 : http://inforsid.fr/actes/2013/2013_5_3%20Viseur.pdf
  69. Wathelet Emmanuel, « Comprendre l'autorité dans les organisations : une méthode par imbrication », séminaire du Lasco « Communication & narratologie » à Louvain-la-neuve, le 14 décembre 2012: https://halshs.archives-ouvertes.fr/hal-01005228/document
  70. WIKIPEDIA France, Association pour le libre partage de la connaissance - Rapport d'activité 2013-2014 : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/dd/Rapport_d%27activit%C3%A9_2013_-_2014.pdf?uselang=fr
  71. Wikipedia, « Graphiques Wikipédia français » (pages d’accès à diverses statistiques relatives aux activités sur fr.wikipedia.org) : http://stats.wikimedia.org/FR/ChartsWikipediaFR.htm
  72. Wikipedia, « Wikipédia:Historique de Wikipédia en français » (page présentant divers éléments de l’historique de fr.wikipedia.org) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Historique_de_Wikip%C3%A9dia_en_fran%C3%A7ais
  73. Willaime Pierre, « Une analyse épistémologique de l'expertise », dans : Barbe Lionel, Merzeau Louise, Schafer Valérie, Wikipedia, objet scientifique non identifié, Presses universitaires de Paris Ouest, Collection : Intelligences numériques, 2015, 213 p. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01120039/document
  74. Willaime Pierre, Hocquet Alexandre, « Wikipédia au prisme de l’épistémologie sociale et des études des sciences. », Cahiers philosophiques 2/2015 (n° 141) , p. 68-86 : www.cairn.info/revue-cahiers-philosophiques-2015-2-page-68.htm


>



Wikipedia
Vous êtes ici sur la page personnelle d’un utilisateur de Wikipédia en français.
Cette page ne fait pas partie de l’espace encyclopédique de Wikipédia.

Si vous avez accédé à cette page depuis un autre site que celui de Wikipédia en français, c’est que vous êtes sur un site miroir ou un site qui fait de la réutilisation de contenu. Cette page n’est peut-être pas à jour et l’utilisateur identifié n’a probablement aucune affiliation avec le site sur lequel vous vous trouvez. L’original de cette page se trouve à https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Gegejv.