Utilisateur:Frédéric-FR/Brouillon/Thème Caravage

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Utiles pour les Contarelli : Discussion Wikipédia:Wikiconcours/mars 2015/Équipes/Équipe 9

Tableaux[modifier | modifier le code]

Importance (projet évaluation) :

  • max Quatre carrés verts
  • élevée Un carré gris et trois carrés oranges
  • moyenne
Ébauches ----------------------> Un peu mieux ----------------------> Bien avancés ----------------------> Labellisés !
David et Goliath Un carré gris et trois carrés oranges Bacchus Quatre carrés verts Saint Matthieu et l'Ange Un carré gris et trois carrés oranges Caravage Quatre carrés verts Fairytale bookmark gold.svg
La Nativité avec saint François et saint Laurent Deux carrés gris et deux carrés violets La Vocation de saint Matthieu Un carré gris et trois carrés oranges mérite du travail

Dialogue intéressant de 2 spécialistes sur l'identité de St Matthieu dans la Vocation

Le Jeune Bacchus malade Deux carrés gris et deux carrés violets Tableaux de la chapelle Contarelli Quatre carrés verts Fairytale bookmark gold.svg
L'Annonciation Un carré gris et trois carrés oranges Garçon mordu par un lézard Un carré gris et trois carrés oranges mérite du travail L'Amour victorieux Un carré gris et trois carrés oranges Méduse Quatre carrés verts Fairytale bookmark gold.svg
Amour endormi Deux carrés gris et deux carrés violets Madeleine repentante Un carré gris et trois carrés oranges Le Jeune Saint Jean-Baptiste au bélier Un carré gris et trois carrés oranges La Conversion de saint Paul Un carré gris et trois carrés oranges Fairytale bookmark gold.svg
David avec la tête de Goliath (Vienne) Un carré gris et trois carrés oranges La Diseuse de bonne aventure Un carré gris et trois carrés oranges La Mort de la Vierge Un carré gris et trois carrés orangesLe Louvre, notice Tableaux de la chapelle Cerasi Quatre carrés verts Fairytale bookmark gold.svg
Salomé avec la tête de saint Jean-Baptiste (Londres) Un carré gris et trois carrés oranges Les Tricheurs Un carré gris et trois carrés oranges Garçon pelant un fruit Deux carrés gris et deux carrés violets Portrait d'Alof de Wignacourt Un carré gris et trois carrés oranges Fairytale bookmark gold.svg
Le Souper à Emmaüs (Milan) Un carré gris et trois carrés oranges Saint Jean Baptiste (Le Caravage, 1610) Un carré gris et trois carrés oranges Sainte Catherine d'Alexandrie Un carré gris et trois carrés oranges La Mise au tombeau Un carré gris et trois carrés oranges Fairytale bookmark gold.svg
Portrait d'une courtisane Trois carrés gris et un carré marron L'Extase de saint François Deux carrés gris et deux carrés violets Judith décapitant Holopherne Un carré gris et trois carrés oranges L'Arrestation du Christ Un carré gris et trois carrés oranges Fairytale bookmark gold.svg
Portrait de Maffeo Barberini Deux carrés gris et deux carrés violets Saint Jean-Baptiste dans le désert Un carré gris et trois carrés oranges bonne base Les Musiciens Un carré gris et trois carrés oranges Le Sacrifice d'Isaac (Florence) Un carré gris et trois carrés oranges Fairytale bookmark gold.svg
Saint François en méditation Deux carrés gris et deux carrés violets L'Incrédulité de saint Thomas Un carré gris et trois carrés oranges Le Repos pendant la fuite en Égypte Un carré gris et trois carrés oranges
Salomé avec la tête de saint Jean-Baptiste (Madrid) Un carré gris et trois carrés oranges Le Crucifiement de saint Pierre Un carré gris et trois carrés oranges Corbeille de fruits Deux carrés gris et deux carrés violets
Saint Jérôme en méditation La Madone des pèlerins Un carré gris et trois carrés oranges Le Martyre de sainte Ursule Deux carrés gris et deux carrés violets
Le Sacrifice d'Isaac (Le Caravage, Princeton) La Madone des palefreniers Un carré gris et trois carrés oranges Le Christ à la colonne Un carré gris et trois carrés oranges Panorama de l'Art, bonne notice
Le Joueur de luth La Flagellation du Christ Un carré gris et trois carrés oranges Saint Jérôme écrivant (La Valette) Un carré gris et trois carrés oranges (désébauché par Crijam)
Narcisse Deux carrés gris et deux carrés violets La Décollation de saint Jean-Baptiste Un carré gris et trois carrés oranges
Le Martyre de saint Matthieu Un carré gris et trois carrés oranges
Garçon avec un panier de fruits Deux carrés gris et deux carrés violets
Jupiter, Neptune et Pluton Un carré gris et trois carrés oranges
Le Crucifiement de saint André Un carré gris et trois carrés oranges
L'Enterrement de sainte Lucie Un carré gris et trois carrés oranges
Les Sept Œuvres de miséricorde Un carré gris et trois carrés oranges
Le Couronnement d'épines (Vienne) Deux carrés gris et deux carrés violets
Saint François en méditation sur le crucifix Deux carrés gris et deux carrés violets
La Madone du rosaire Un carré gris et trois carrés oranges
Le Souper à Emmaüs (Londres) Un carré gris et trois carrés oranges
Saint Jérôme écrivant (Rome) Un carré gris et trois carrés oranges
Marthe et Marie-Madeleine Un carré gris et trois carrés oranges désébauché par Crijam
Portrait d'Antonio Martelli Deux carrés gris et deux carrés violets désébauché par Crijam
Nature morte aux fruits
David avec la tête de Goliath (Rome) Un carré gris et trois carrés oranges désébauché par Crijam
L'Adoration des bergers Un carré gris et trois carrés oranges
La Résurrection de Lazare Deux carrés gris et deux carrés violets
Le Couronnement d'épines de Prato Trois carrés gris et un carré marron
Réfs + ou - utiles : 

Personnages[modifier | modifier le code]

Lieux[modifier | modifier le code]

Liens rouges de l'article Caravage :

Techniques et courants picturaux[modifier | modifier le code]

Quelques « caravagesques »[modifier | modifier le code]

Contre-réforme[modifier | modifier le code]

Essai palette[modifier | modifier le code]

Merci[modifier | modifier le code]

Récompense Bonjour, un nouvel article portant sur l’œuvre de Caravage a été récemment accepté au label Article de Qualité : il s'agit du Portrait d'Alof de Wignacourt qui est exposé au Louvre.

Merci d'avoir participé à cette promotion par un vote positif ! --Frédéric-FR (discuter) 19 août 2017 à 17:16 (CEST)

Méduse[modifier | modifier le code]

Images sur Commons[modifier | modifier le code]

Quelques tableaux[modifier | modifier le code]

Quelques sculptures[modifier | modifier le code]

(Le) Caravage[modifier | modifier le code]

Bonjour, j'aimerais beaucoup que la communauté prenne une décision afin qu'on offre une cohérence d'ensemble sur cette question : doit-on écrire « Caravage » ou « Le Caravage » dans Wikipédia ? Avec ou sans article ? J'ai résumé ci-dessous ce qui me semble être la situation actuelle, et je propose de conduire une consultation sur deux semaines afin de laisser du temps, et (j'espère!) parvenir à un consensus à la fin.

Arguments de départ[modifier | modifier le code]

Voici les termes du débat : d'un côté une tradition fort ancienne fait que, en France, les historiens de l'art, les critiques, les experts (allez, on va dire « la critique » pour simplifier) imitent la manière italienne qui consiste à poser un article défini devant le patronyme ou le pseudonyme d'un artiste. Il Caravaggio en italien devient Le Caravage. On rappellera que c'est là une pratique de la critique italienne, pas un état-civil : en l'occurrence, notre peintre s'appelait Michelangelo Merisi, mais comme il venait du bourg de Caravaggio on l'a appelé « Merisi da Caravaggio » puis, la célébrité venant, « Il Caravaggio ». De nombreux autres exemples existent : Le Pérugin, Le Tintoret, Le Titien

Mais face à cette tradition, il y a aujourd'hui un usage qui a beaucoup évolué dans le sens d'une espèce de normalisation : c'est-à-dire qu'on trouve dans l'édition et la critique contemporaine un usage massif des noms sans l'article, comme pour toutes les autres peintres de différentes nationalités : Titien, Caravage, etc. Qu'on soit clair : je parle bien de la critique francophone (ou traduite en français), et récente. On pourrait étendre la réflexion au-delà du français, mais ce n'est pas le propos puisque les traditions sont différentes. Je ne dis pas que c'est unanime non plus, mais bien que c'est (largement) majoritaire.

Proposition[modifier | modifier le code]

En conclusion, et en conformité avec les normes de notre encyclopédie qui nous enjoignent de nous fier aux sources, je préconise de nous adapter à cet état de fait et donc de transformer l'ensemble des emplois de Le Caravage en Caravage tout court. Cela permettra au passage d'unifier notre propre usage, qui pour l'instant est assez incohérent. Cela devra concerner les titres d'articles, mais aussi leur contenu ; sans doute l'usage d'un robot sera-t-il bienvenu.

Précision[modifier | modifier le code]

  • Il n'est question ici que du cas de Caravage. Si on voulait traiter aussi (Le) Guerchin, (Le) Titien, (Le) Tintoret, etc. ce serait sûrement intéressant mais ce sera pour une autre fois, car la question des sources se posera aussi, et pas toujours de la même façon.

Pour ou contre l'emploi du nom « Caravage » sans article ?[modifier | modifier le code]

Discussions[modifier | modifier le code]

Usages en bibliographie récente[modifier | modifier le code]

Par « récente », je propose de considérer une vingtaine d'années, donc depuis 1997 (à peu près, bien sûr). Et encore une fois, il s'agit uniquement d'ouvrages publiés en français, puisque la question qui est posée est bien celle de l'usage pour notre encyclopédie francophone.

Le Caravage ø Caravage
  • Francesca Cappelletti (trad. de l'italien par Centre International d'Études Linguistiques), Le Caravage et les caravagesques, Le Figaro, coll. « Les Grands Maîtres de l'Art », , 335 p. (ISBN 978-2-8105-0023-9).
  • Gérard-Julien Salvy, Le Caravage, Gallimard, coll. « Folio biographies », , 317 p. (ISBN 978-2-07-034131-3).
  • Stefano Zuffi (trad. de l'italien par Tiziana Stevanato), Le Caravage par le détail, Hazan, , 287 p. (ISBN 9782754109680).
  • Sybille Ebert-Schifferer (trad. de l'allemand par V. de Bermond et J-L Muller), Caravage, éditions Hazan, , 319 p. (ISBN 978-2-7541-0399-2).
  • Mina Gregori (trad. de l'italien par O. Ménégaux), Caravage, Gallimard, , 161 p. (ISBN 2-07-015026-7).
  • Mina Gregori et Maria Cristina Bandera (dir.) (trad. de l'italien par C. Tron-Mulder), De Giotto à Caravage : Les passions de Roberto Longhi, Fonds Mercator, , 191 p. (ISBN 978-94-6230-073-6).
  • Gilles Lambert, Caravage, Taschen, , 96 p. (ISBN 978-3-8365-2380-6).
  • Catherine Puglisi (trad. de l'anglais par D.-A. Canal), Caravage, Paris, Phaidon, (1re éd. 1998), 448 p. (ISBN 978-0-7148-9995-4), 1re éd. française 2005, réimp. brochée 2007.
  • Sebastian Schütze (trad. Michèle Schreyer), Caravage : l’œuvre complet, Taschen, (1re éd. 2009), 306 p. (ISBN 978-3-8365-5580-7).
  • Claudio Strinati (dir.) (trad. de l'italien par D.-A. Canal), Caravage, Éditions Place des Victoires, , 360 p. (ISBN 978-2-8099-1314-9).
  • J'ajoute que de grandes expositions récemment tenues en France semblent consacrer l'emploi de « Caravage » sans l'article : celle du musée Fabre à Montpellier en 2013 (Exposition Corps et Ombres : Caravage et le caravagisme européen) ; celle toute récente au Louvre (Valentin de Boulogne : Réinventer Caravage) ; le Louvre parle d'ailleurs de « Caravage » dans son catalogue et ses visites). Je n'ai pas trouvé d'exposition assez récente et importante en France ni dans le monde francophone qui emploie le terme « Le Caravage ». --Frédéric-FR (discuter) 9 mai 2017 à 09:30 (CEST)